Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Repêchage de rêve, 29e rang : Mike Green, Capitals

dimanche 2013-06-02 / 12:00 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Repêchage de rêve, 29e rang : Mike Green, Capitals

Pour souligner le 50e anniversaire du premier repêchage de la LNH, LNH.com a réuni un groupe de 13 experts pour choisir les meilleurs joueurs réclamés à chacun des rangs du premier tour du repêchage. LNH.com présentera un joueur par jour en commençant par le meilleur 30e choix de tous les temps le 1er juin. Le meilleur premier choix de l’histoire sera dévoilé le 30 juin, la journée même du repêchage de 2013.

Aujourd’hui : Le meilleur 29e choix : Mike Green, Capitals de Washington, 2004

Lors du repêchage de 2004, les Capitals de Washington possédaient trois choix de première ronde. Ils avaient donc l’occasion de reconstruire rapidement après avoir terminé la campagne 2003-04 au 14e rang de l’Association de l’Est.

Mike Green
Mike Green - CARRIÈRE
Défenseur - WSH
Buts: 94 | Aides: 183 | Points: 277
Tirs au but: 1,038 | Différentiel: 59

Ils ont commencé par réclamer l’attaquant russe Alexander Ovechkin avec le tout premier choix de la séance. Puis, avec la 27e sélection, acquise des Bruins de Boston dans le cadre de la transaction impliquant le défenseur Sergei Gonchar, les Capitals se sont tournés vers le défenseur Jeff Schultz des Hitmen de Calgary de la Ligue de hockey de l’Ouest.

Deux sélections plus tard, grâce à un choix acquis dans le cadre de la transaction qui avait envoyé l’attaquant Robert Lang à Detroit, Washington a réclamé un autre arrière de la Ligue de l’Ouest : Mike Green.

Green est par la suite devenu l’un des meilleurs défenseurs offensifs de la LNH et il a reçu la majorité des votes du groupe de 13 experts chargés d’établir le repêchage de rêve de LNH.com. Il a donc été reconnu comme étant le meilleur joueur jamais repêché au 29e rang du premier tour.

Green a passé une autre saison dans les rangs juniors avec les Blades de Saskatoon, puis il a amorcé la campagne 2005-06 avec les Bears de Hershey, le club-école des Capitals dans la Ligue américaine de hockey. Il a été rappelé après la première semaine d’activité de la LNH et le 12 octobre 2005, il jouait pendant 14:14 dans un revers de 7-2 face aux Hurricanes en Caroline. Il a partagé le reste de sa saison entre la Ligue américaine et la Ligue nationale et il a accumulé trois points et un différentiel de moins-8 en 22 rencontres dans la LNH.

Il a disputé toute la saison 2006-07 dans la LNH, récoltant 12 points et affichant un différentiel de moins-10 en 70 parties.

La carrière de Green a été transformée par l’arrivée de Bruce Boudreau derrière le banc des Capitals le 23 novembre 2007. Green comptait trois buts et sept points en 21 matchs avant la venue de Boudreau en 2007-08. Sous les ordres de son nouvel entraîneur, il a amassé 15 buts et 49 points en 61 parties.

La saison suivante a été mémorable pour Green. Ses 31 filets inscrits en 2008-09 constituaient le plus haut total de buts par un défenseur depuis que Paul Coffey en avait marqué 37 en 1984-85. Green a mené tous les arrières du circuit au chapitre des buts et des points (73), il a été nommé sur la première équipe d’étoiles de la LNH et il a terminé deuxième au scrutin du trophée Norris.

 

Il a enchaîné avec une autre excellente campagne l’année suivante. Il a de nouveau terminé au deuxième rang lors du vote pour le trophée Norris après avoir mené tous les défenseurs de la LNH avec 19 buts et 76 points. Son différentiel de plus-39 était le troisième meilleur de la ligue, derrière ses coéquipiers issus du même repêchage Schultz (plus-50) et Ovechkin (plus-45). Les Capitals ont remporté le trophée des Présidents cette année-là.

Une série de blessures ont limité Green à 81 parties au cours des deux saisons suivantes et l’attaque des Capitals a été éprouvée par son absence. Il a raté un mois d’activité cette année en raison d’une autre blessure, mais son retour au jeu a contribué à la relance de sa formation. Plusieurs attribuent la renaissance des Capitals, qui sont parvenus à mettre la main sur le titre de la section Sud-Est, aux performances d’Ovechkin, mais ils ont terminé la saison avec une fiche de 15-2-2 après le retour de Green le 21 mars.

En 35 matchs, Green a mené les défenseurs de la LNH avec 12 buts et il a été parmi les 20 meilleurs arrières du circuit avec 26 points.

« J’ai couvert les Capitals pendant cinq saisons partielles et au cours de cette période, Green est passé du statut de bon espoir et celui de meilleur défenseur offensif de la ligue », a révélé Corey Masisak, journaliste de LNH.com. « Quand Bruce Boudreau est arrivé à Washington, la qualité du jeu de Green s’est améliorée de façon exponentielle et il a été deux fois finaliste au trophée Norris. Si les statistiques avancées avaient été plus populaires en 2009, il aurait probablement gagné ce trophée. Il n’a pas été épargné par les blessures depuis et ensuite, il a dû s’adapter au hockey “à la Dale Hunter”, qui ne convenait à aucun des gros canons des Capitals. Il a rebondi avec une très bonne saison en 2012-13 et il a été le meilleur buteur chez les défenseurs de la LNH même s’il a raté une dizaine de parties à cause d’une blessure. »

Malgré les excellentes performances de Green, il n’a pas été le seul joueur en considération pour ce titre. Ce fut l’un des votes les plus serrés pour le groupe de 13 experts de LNH.com. Green a reçu sept votes, alors que le défenseur Niklas Kronwall, sélectionné au 29e rang par les Red Wings de Detroit en 2000, en a reçu six.

Vous pouvez joindre Adam Kimelman au akimelman@nhl.com. Suivez-le sur Twitter : @NHLAdamK

 

La LNH sur Facebook