Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Bryan Murray aime son équipe et n'hésitera pas à bouger pour l'améliorer

mardi 2013-05-28 / 16:46 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


Bryan Murray aime son équipe et n'hésitera pas à bouger pour l'améliorer

OTTAWA - Bryan Murray estime que ses Sénateurs d'Ottawa sont sur le point de devenir une équipe de premier plan dans l'Association Est et il se dit prêt à bouger pour s'assurer que cela arrive.

En revenant sur la dernière saison des siens, mardi, le directeur général s'est dit satisfait des succès des Sénateurs dans l'ensemble, mais il avait quand même un regret.

«La seule chose décevante cette année, c'est que nous n'avons jamais pu savoir à quel point nous sommes réellement bons», a déclaré Murray.

Les Sénateurs ont terminé au septième rang dans l'Est en dépit de l'absence de plusieurs joueurs-clés en raison de blessures. Ils ont éliminé le Canadien au premier tour des séries avant de s'incliner en cinq matchs devant les Penguins de Pittsburgh en demi-finale d'association.

L'incapacité des Sénateurs à venir à bout des Penguins a mis en lumière certaines des carences de l'équipe et Murray prévoit s'y attaquer durant la saison morte.

«Nous devons marquer plus de buts, a noté Murray. Nous devons trouver le moyen de générer davantage d'attaque et cela pourrait vouloir dire qu'il faudra aller chercher un joueur capable de le faire.

«Mais en partie, cela pourrait également pouvoir dire qu'on se fiera sur quelques jeunes joueurs qui ont montré qu'ils sont capables de jouer dans cette ligue et qui devront en faire un peu plus avec la rondelle.»

Murray s'est dit prêt à offrir certains de ses jeunes espoirs afin de dénicher un bon joueur d'impact.

«À ce stade de notre développement, nous voulons certainement que l'équipe continue de progresser, a-t-il dit. Nous avons un bon nombre de jeunes joueurs, des professionnels de première ou deuxième année qui, selon nous, vont s'améliorer et rendre notre équipe plus compétitive.

«S'il y a une transaction à faire à un certain moment, je devrai l'étudier de prêt. Si cela signifie qu'il va falloir faire une ou deux choses, échanger un jeune joueur ou deux, je dois être ouvert à cette possibilité si cela permet à l'équipe d'être meilleure.»

Le d.g. de 70 ans dit avoir déjà pris des décisions concernant les joueurs autonomes sans compensation Guillaume Latendresse, Mike Lundin et Peter Regin, mais il voulait les rencontrer avant d'annoncer ses intentions.

On pourrait dire la même chose du vétéran de 39 ans Sergei Gonchar, qui a indiqué aux journalistes qu'il aimerait rester à Ottawa. Il est toutefois peu probable que les Sénateurs le rembauchent.

«Pour être juste à son endroit et envers tous les autres joueurs autonomes, la chose à faire est de discuter avec lui et son agent, et ensuite décider ce que nous voulons faire — ou du moins, leur laisser savoir ce que nous voulons faire avant de l'annoncer», a affirmé Murray.

De son côté, l'entraîneur-chef Paul MacLean amorcera à l'automne la dernière année de son contrat de trois ans. Il semble que Murray soit prêt à discuter d'un nouveau pacte plus tôt que tard.

«C'est l'un des sujets à l'ordre du jour en ce qui concerne le personnel d'entraîneurs, a indiqué Murray. C'est une conversation que nous devrons avoir.»

Murray en sera aussi à la dernière année de sa propre entente. Il a toutefois dit qu'il est trop tôt pour prendre la moindre décision concernant son avenir à long terme avec le club.

«Laissez-moi d'abord discuter avec ma conjointe, a lancé Murray en souriant. Je n'ai plus d'enfants à la maison, mais on verra. Ce n'est même pas un sujet que je souhaite aborder pour l'instant.»

En ce qui a trait à l'avenir de Daniel Alfredsson avec l'organisation, Murray a déclaré qu'il voulait donner à son capitaine de 40 ans le temps de mûrir sa décision et de discuter avec sa famille avant d'aborder avec lui la possibilité d'un retour.

«Je sais que le moment venu, il va venir à moi et me faire savoir ce qu'il souhaite, d'une manière ou d'une autre.»

Murray a reconnu que dans un monde idéal, Alfredsson l'informerait de sa décision d'ici le 5 juillet. C'est à cette date que s'ouvrira le marché des joueurs autonomes.

 

La LNH sur Facebook