Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

CHI vs DET

    Crawford a bien répondu après avoir permis un mauvais but

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Crawford a bien répondu après avoir permis un mauvais but
    Crawford a bien répondu après avoir permis un mauvais but

    DETROIT – C’était le genre de but qui aurait pu hanter Corey Crawford bien longtemps, mais ce n’est maintenant qu’une anecdote.

    Le gardien des Blackhawks de Chicago n’a pu stopper un long tir flottant du centre Joakim Andersson, des Red Wings de Detroit, à la deuxième période du sixième match de la demi-finale de l’Association de l’Ouest, lundi soir, au Joe Louis Arena. Le but a procuré une avance de 2-1 aux Red Wings et les Blackhawks, qui avaient remporté le trophée des Présidents à titre de meilleure équipe de la saison régulière, faisaient face à l’élimination.

    « Je me suis dit ‘je ne peux faire pire’ », a déclaré Crawford.

    Et il a eu raison.

    Crawford s’est ressaisi avec plusieurs gros arrêts peu de temps après le but pour permettre aux Blackhawks de rester dans la lutte. Ses coéquipiers se sont alors regroupés durant le deuxième entracte et ils ont rebondi en inscrivant trois buts en moins de neuf minutes en troisième période pour l’emporter 4-3 et ainsi forcer la présentation d’un septième match à Chicago, mercredi (20h HE; RDS, CBC, NBCSN).

    « Les gars étaient vraiment prêts à relever le défi, ils étaient prêts à rebondir, a déclaré le défenseur Brent Seabrook, des Blackhawks. Nous devions y aller la pédale au plancher, il n’y avait rien à dire. Nous devions l’emporter pour sauver notre saison. On était vraiment concentrés. Crawford s’est dressé comme un mur au troisième engagement et nous avons connu une bonne période. »

    L’attaquant des Blackhawks, Bryan Bickell, a ajouté : « Nous n’avions rien à perdre car nous tirions de l’arrière 2-1 en troisième période, on a tout donné. On lui (Crawford] devait bien cela. Il a excellé pendant toute la série et depuis le début des séries éliminatoires. On est content d’avoir pu l’emporter pour lui. »

    Le tir d’Andersson était inoffensif. Le défenseur Jakub Kindl, des Red Wings, venait d’intercepter une passe de Seabrook en zone centrale et il a remis à Andersson. Ce dernier est entré dans la zone offensive à l’aile gauche et voulait seulement effectuer un tir des poignets au filet.

    Crawford a voulu saisir la rondelle avec sa mitaine, mais l’a ratée. Le tir n’était pas puissant, mais la rondelle virevoltait.

    « C’est juste que… je l’ai perdu. Je l’ai perdu. Il est évident que c’était un mauvais but, mais j’ai été capable de me ressaisir par la suite, a déclaré Crawford. Je voulais vraiment effectuer le prochain arrêt, construire là-dessus et garder l’équipe dans le match. »

    C’est exactement ce qui est arrivé. Le match était serré jusqu’à ce but, mais les Red Wings ont dominé dans les minutes suivantes. Ils ont obtenu 18 tirs sur Crawford en deuxième période, mais seul le tir flottant d’Andersson a pu le déjouer.

    Avant que les Red Wings ne le déjouent une autre fois, il était trop tard.

    « Il a excellé, a dit Seabrook. Ce fut l’un de ces tirs, j’ignore si la rondelle est brusquement tombée ou quoi que ce soit, mais il est certain que c’était un tir qu’il (Crawford) aurait aimé revoir. Nous voulions le soutenir et il a été étincelant en troisième période. »

    L’attaquant des Blackhawks, Michael Frolik, l’un de ceux qui ont marqué au troisième engagement, a ajouté : « Il a été incroyable, il a effectué tellement de gros arrêts. Il a accordé un mauvais but, mais nous voulions l’emporter pour lui. Ce genre de buts arrive à l’occasion.

    « Je suis content que nous ayons pu le faire pour lui. »

    Même si le gardien Jimmy Howard , des Red Wings, a attiré l’attention avec de grandes performances dans les matchs 2, 3 et 4, Crawford a accordé cinq buts dans les trois victoires des siens. Si l’on tient compte de la première série contre le Wild du Minnesota, Crawford présente une moyenne de 1,78, la deuxième meilleure moyenne de buts accordés parmi les gardiens partants dans les présentes séries éliminatoires, et un taux d’efficacité de ,935 pour cent, le troisième meilleur.

    Il est l’une des principales raisons pour laquelle l’infériorité numérique des Blackhawks est exceptionnelle depuis le début des séries éliminatoires (ils ont accordé un seul but en 39 désavantages numériques). Crawford aurait pu être le dindon de la farce dans le sixième match, mais il restait amplement de temps à ses coéquipiers pour combler l’écart et il a offert une impressionnante performance en troisième période.

    « Ce fut un changement de rythme important, a admis Crawford en parlant du but. À chaque fois qu’une chose comme cela arrive, la foule devient évidemment enthousiaste et l’équipe locale est stimulée. Peu importe, c’est arrivé. On doit passer à autre chose.

    « Mes coéquipiers ont très bien joué depuis le début de la série. C’est un soulagement car les gars ont connu un excellent début de troisième période et ils ont pu combler l’écart. Ça fait du bien. »

     

    La LNH sur Facebook