Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

BOS vs TOR

    Un lent départ expédie les Rangers en vacances

    dimanche 2013-05-26 / 10:59 / BOS vs NYR - Demi-finales d'association 2013

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    BOSTON – Il n’a pas fallu beaucoup de temps aux Rangers de New York de regarder en arrière et d’analyser ce qui s’est mal passé contre les Bruins de Boston en demi-finale de l’Association de l’Est.

    « Quand ils augmentaient le temps à chaque match, nous avions de la difficulté à les contenir », a déclaré le gardien Henrik Lundqvist après avoir effectué 29 arrêts dans la défaite de 3-1 lors du cinquième match qui a mis fin à la série au TD Garden, samedi. « On s’est donné des chances de gagner dans les deux derniers matchs, mais pas dans les trois premiers. Nous devrons apprendre de cela. »

    Lundqvist était du même avis que l’entraîneur en chef John Tortorella et le capitaine Ryan Callahan. Les Rangers s’amélioraient à mesure que la série progressait, mais ils s’étaient creusé un trou trop profond au début quand ils n’ont pu répliquer aux rugissements des Bruins.

    « Nous avons entrepris la série lentement, d’autant plus qu’ils représentaient une équipe différente des Capitals, a indiqué Tortorella. Nous n’avons pas joué comme nous devions le faire. Ils ont plus de profondeur que nous, donc, nous devions atteindre un nouveau calibre. »

    Ils n’ont pu et tout cela a commencé en prolongation dans le premier match, quand les Bruins ont bombardé Lundqvist avec 15 tirs avant que Brad Marchand ne marque le but victorieux sur le 16e. Dans le deuxième match, Boston a pris les devants au milieu de la deuxième période et ils ont poursuivi leur travail en troisième pour finalement l’emporter 5-2.

    Il a semblé que les Rangers pourraient réduire l’écart dans la série lors du troisième match quand Taylor Pyatt a marqué en deuxième période, mais Johnny Boychuk a marqué au début du troisième engagement pour créer l’égalité et les Bruins ont encore une fois bondi lorsque Daniel Paille a inscrit le but victorieux avec 3:31 à jouer.

    « On n’a pas assez bien joué pendant la série pour l’emporter, surtout dans les deux premiers matchs, a affirmé Callahan. On ne s’est pas donné beaucoup de marge de manœuvre après s’être enfoncé dans le trou. »

    Les Rangers croyaient bien qu’ils pourraient respirer un peu après s’être donné un élan au milieu du quatrième match. Tuukka Rask a chuté ce qui a mené au but chanceux de Carl Hagelin. C’était la chance que les Rangers attendaient et ils en ont profité pour l’emporter 4-3 en prolongation.

    Mais ce ne fut plus la même chose dans le cinquième match. Les Bruins ont pris les choses en main en deuxième période et les Rangers n’ont pu répliquer.

    Bien sûr, Rask a bloqué le tir de Callahan lors d’une échappée avec 8:38 à jouer à la troisième. Mais dans son ensemble, les Rangers étaient trop dépendants de jeux comme celui-là pour combler l’écart dans la série parce qu’ils n’ont pas été capables de maintenir le rythme des Bruins dans les trois premiers matchs de la série.

    « Nous n’avions pas la combativité nécessaire dans leur zone, a déclaré Hagelin. On leur a peut-être accordé un peu trop de respect et ça nous a fait mal. »

    Et ils auront tout l’été pour y penser.

    « Ça nous a pris trop de temps avant de se mettre en marche », a affirmé Lundqvist.

    Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

    Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
    vs.
    La série débute le 18 avril
    vs.
    Montréal mène la série 1-0
    vs.
    Pittsburgh mène la série 1-0
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    Anaheim mène la série 1-0
    vs.
    La série débute le 17 avril
     

    La LNH sur Facebook