Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

CHI vs DET

    Les Blackhawks demeurent en vie en battant les Red Wings lors du match no 5

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks demeurent en vie en battant les Red Wings lors du match no 5

    CHICAGO – Tout ce qui ne fonctionnait pas pour les Blackhawks de Chicago lors des trois matchs précédents – leur mauvais jeu de puissance, leurs joueurs de soutien dominés par ceux de l’adversaire et la frustration de leur capitaine – n’était soudainement plus un problème samedi soir.

    En a résulté une victoire de 4-1 face aux Red Wings de Detroit lors du match no 5 de leur série demi-finale dans l’Ouest, qui permettra aux Blackhawks et gagnants du trophée du Président de disputer un sixième match lundi soir au Joe Louis Arena (20 h 00 HE; RDS2, CBC, NBCSN).

    Andrew Shaw a touché la cible deux fois, Jonathan Toews a inscrit son premier but des séries 2013 et Bryan Bickell a complété la marque alors que les Blackhawks ont réduit l’avance des Red Wings à 3-2 dans la série.

    « On devait jouer de façon désespérée, a déclaré Shaw au réseau NBC. Les matchs éliminatoires sont vraiment importants. Les gars ont connu un bon départ et ça démontre simplement à quel point on voulait [la victoire]. On doit transporter ce momentum dans le match no 6. »

    Le jeu de puissance de Chicago a pris vie en deuxième période et aidé les Blackhawks à porter son avance à deux buts.

    Daniel Cleary des Red Wings avait créé l’égalité 1-1 grâce à son quatrième des séries à 9:37 du deuxième vingt. Le gardien des Hawks Corey Crawford a dirigé un lancer d’Henrik Zetterberg vers le coin de la patinoire à sa droite, mais Cleary a été en mesure de récupérer le retour pour déjouer le gardien québécois d’un angle difficile.

    Mais les Blackhawks ont repris l’avance à 13:08 avec leur premier but en avantage numérique depuis que Marian Hossa avait fait bouger les cordages avec un homme en plus lors du match no 1. Detroit avait écoulé les 15 jeux de puissance suivants de Chicago, mais Shaw a fait dévier un lancer de la pointe de Duncan Keith pour son premier but et point de la série.

    Chicago a obtenu plusieurs bonnes chances en supériorité numérique, en partie parce que Brent Seabrook avait réussi à enlever le bâton de Pavel Datsyuk de ses mains, et les Blackhawks ont préservé la rondelle en territoire des Red Wings pendant 65 secondes avant de marquer.

    « Shawsie, il trouve toujours un moyen, a indiqué Seabrook au réseau CBC. Il place son bâton au bon endroit, il bataille devant le filet. Mais c’était bien de le voir marquer ce premier but sur le jeu de puissance. »

    Tout le monde parlait des soucis de Toews à l’attaque; il a finalement mis un terme à sa disette à 15:47.

    Juste comme les Blackhawks avaient réussi à garder le disque en zone de Detroit de justesse à la ligne bleue avant le filet de Shaw, Keith a fait un excellent jeu pour empêcher un dégagement après son lancer de la pointe. Il a envoyé la rondelle à Hossa, qui a feinté de tirer et glissé le disque jusqu’à Toews près de la ligne des buts à la gauche de Jimmy Howard. Toews a battu Howard avec un lancer sous la barre horizontale pour porter la marque à 3-1 pour Chicago.

    Shaw a fait 4-1 grâce à son deuxième du match à 6:58 du troisième tiers. Chicago contrôlait le jeu en début de période et Viktor Stalberg a dirigé un tir de l’enclave qui a atteint l’arrière du filet. Shaw patinait derrière la cage et se trouvait au bon endroit pour placer le disque derrière Howard, qui était sorti de son demi-cercle pour défier le lancer de Stalberg.

    Il s’agissait d’un deuxième match de plus d’un but en carrière pour Shaw – son premier étant survenu le 18 mars 2012 contre les Capitals de Washington.

    Bickell a été le seul à toucher la cible au premier tiers. Après que Michal Handzus eut soutiré la rondelle à Jonathan Ericsson des Red Wings, Bickell a dirigé le premier tir vers Howard et Patrick Kane, le second. Le retour a bondit à la gauche de Howard et Bickell était là pour trouver le fond du filet.

    Ce match ressemblait beaucoup à la victoire de 4-1 des Hawks lors du match no 1. Les Blackhawks ont contrôlé le jeu après une deuxième période assez égale, mais il a fallu plus longtemps pour résoudre l’énigme Howard.

    Detroit a ensuite infligé à Chicago sa première séquence de trois défaites de la saison quand les Wings ont gagné le match no 2 4-1 et qu’ils ont remporté les deux rencontres suivantes à Detroit. Howard a été exceptionnel, repoussant 86 des 88 lancers au cours des trois gains, incluant les 28 auxquels il a fait face dans un jeu blanc de 2-0 lors du match no 4.

    Les Red Wings n’ont encore besoin que d’une victoire pour passer en finale de l’Ouest pour la première fois depuis 2009.

    « On a la bonne mentalité et les bons joueurs ici pour être capables de refaire le point, a mentionné le défenseur Carlo Colaiacovo. On devra avoir une bonne journée demain et se préparer pour lundi. »

     

    La LNH sur Facebook