Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

BOS vs TOR

    Tortorella n’habille pas Richards mais le défend

    vendredi 2013-05-24 / 0:26 / BOS vs NYR - Demi-finales d'association 2013

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Tortorella n’habille pas Richards mais le défend

    NEW YORK – John Tortorella a commencé par affirmer qu’il sentait qu’il était important de prendre quelques minutes pour expliquer pourquoi il avait rayé Brad Richards du match numéro quatre présenté au Madison Square Garden, jeudi soir.

    Deux minutes et 359 mots plus tard, Tortorella avait terminé ses clarifications.

    Tortorella a affirmé que Richards, qui a empoché la somme de 12 millions $ cette saison, a été rayé de l’alignement des Rangers de New York pour ce match numéro quatre sans lendemain face aux Bruins de Boston parce qu’il voulait donner une autre dimension à sa quatrième ligne d’attaque et ne sentait pas que Richards pouvait être efficace dans ce rôle, poste que ce dernier a occupé lors du match numéro six face aux Capitals de Washington.

    Arron Asham a également été rayé de la formation. Kris Newbury et Michael Haley ont joué et ont passé un total combiné de 15:59 sur la surface glacée. Chris Kreider, qui évoluait à gauche sur la quatrième ligne, a été muté sur un deuxième trio et a marqué en prolongation pour donner une victoire de 4-3 aux Rangers, permettant ainsi à son équipe de demeurer en vie dans la demi-finale de l’Asssociation de l’Est.

    « En aucun cas c’est une situation où je le retire de la formation et je le blâme », a dit Tortorella à propos de Richards, qui a remporté le trophée Conn Smythe en 2004 alors que le même pilote dirigeait le Lightning de Tampa Bay jusqu’à la Coupe Stanley. « Je fais jouer Brad sur un quatrième trio, il joue sept ou huit minutes, ce n’est pas bon pour lui. Ça ne fonctionne pas de faire jouer Brad Richards de cette façon, mais je sentais également que certains autres joueurs avaient mieux joué et c’est là où il se retrouve actuellement au sein de notre alignement. »

    Richards a marqué un but et présente un différentiel de moins-3 lors des présentes séries éliminatoires. Il a passé 8:10 sur la patinoire lors du match numéro trois, son plus bas total en séries.

    « Ça ne fonctionne tout simplement pas lorsque je ne l’utilise pas de manière appropriée, mais je ne peux le mettre dans une situation sur un des autres trios puisque je pense que ces derniers ont élevé leur jeu d’un cran, a dit Tortorella. J’ai regardé notre quatrième trio et je tente d’insuffler un peu d’énergie, de donner une identité à cette quatrième unité. C’est là que Brad se retrouve en dehors de la formation et que j’insère ces joueurs à cet endroit. Vous profitez de nouvelles jambes, vous ajoutez un peu d’enthousiasme. »

    Tortorella comprend les critiques et sait qu’elles seront dirigées à son endroit, si ce n’est déjà fait, pour avoir rayé de la formation un joueur à qui il reste encore sept saisons à son contrat et un montant de 36 millions $ à payer, mais il ne s’en fait pas outre mesure.

    « Je suis certain que les gens vont le prendre hors contexte, mais je veux être clair, vous savez, Brad Richards est tout un joueur de hockey, a-t-il dit. Il a connu des difficultés. Il connaît des difficultés ici. Ça se poursuit. Que je le mette dans cette position ne l’aide pas. Je préfère le retirer de la formation et identifier comment nous allons utiliser la quatrième unité.

    « Aucun d’entre vous; ne me mettez pas des mots dans la bouche, ce n’est pas un blâme dirigé à l’attention de Brad Richards, poursuit Tortorella. J’ai déjà entendu assez de choses du genre en ce qui me concerne. Il est un excellent joueur de hockey qui connaît une période difficile. Je devais prendre des décisions sur ce qui serait bien pour l’équipe afin de gagner ce soir, c’est pourquoi j’ai pris cette décision. »

    Tortorella n’a pas spécifié si Richards serait de retour dans la formation pour le match numéro cinq, à Boston, samedi (17h30, HE ; RDS, TSN, NBCSN).

    « C’est un gagnant du Conn Smythe, un gars que j’ai vu grandir, un gars que j’aime comme joueur et comme personne, mais je dois prendre une décision à cet égard, a expliqué Tortorella. Ce n’est pas pour blâmer un gars et je ne veux pas qu’on en rajoute. C’est ma décision et je l’ai prise pour notre équipe de hockey. »

    Le centre des Rangers Brian Boyle sympathisait avec Richards, lui qui a été rayé de l’alignement à quelques reprises au cours de la saison régulière.

    « C’est un excellent coéquipier », a dit Boyle en parlant de Richards. « Il ne va pas rechigner. Il ne fera rien du genre. Il va tenter de revenir et de faire une différence pour nous. Il a fait des choses incroyables depuis qu’il est arrivé ici.

    « Nous passons tous à travers ce genre de situation à un certain point et c’est désagréable, mais vous devez être prêt à jouer. »

    Un autre joueur de centre, Derek Stepan, s’attend également à voir Richards rebondir si on lui donne une autre opportunité.

    « Brad, depuis qu’il est ici, m’a beaucoup aidé, a dit Stepan. Il reste un bon leader avec nous et il continuera à le faire pour nous. Présentement, je suis certain qu’il se prépare mentalement et travaille pour revenir dans l’alignement. Il sera de retour et sera une partie importante de notre équipe. »

     

    La LNH sur Facebook