Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Patrick Roy fera face à plusieurs défis avec l’Avalanche

jeudi 2013-05-23 / 20:19 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Patrick Roy fera face à plusieurs défis avec l’Avalanche

L’Avalanche du Colorado a terminé au 15e rang dans l’Ouest et au 29e échelon de la ligue en 2012-13, et a raté les séries éliminatoires pour une quatrième fois en cinq saisons.

Cette série d’insuccès a mené à un remaniement de la haute direction et du personnel d’entraîneurs de l’équipe, alors que deux membres du Temple de la renommée qui ont vécu les beaux jours de l’Avalanche s’amèneneront dans l’espoir de remettre cette équipe sur le droit chemin.

Joe Sakic a été engagé le 10 mai dernier en tant que vice président exécutif des opérations hockey, ce qui lui donne plein pouvoir sur toutes les décisions relatives au hockey. Sa première embauche a été celle de son ancien coéquipier Patrick Roy, qui a accepté jeudi une entente de principe pour devenir le nouvel entraîneur-chef et vice président des opérations hockey de l’équipe.

Sakic et Roy seront en charge de toutes les décisions relatives au personnel hockey, et Roy s’occupera de tout ce qui se déroule au niveau de la patinoire. L’ancien gardien a passé les huit dernières années avec les Remparts de Québec à titre d’entraîneur-chef et directeur général, en plus d’être copropriétaire de l’équipe. Il en sera à sa première expérience à la barre d’une équipe de la LNH après avoir pris sa retraite comme joueur en 2003.

Voici quelques défis auxquels le nouvel entraîneur de l’Avalanche devra faire face:

Le réajustement à la LNH: Roy a disputé 19 saisons dans la ligue, mais bien des choses ont changé au cours de la dernière décennie depuis qu’il a accroché ses patins. Combien de temps lui faudra-t-il pour s’adapter aux nouveaux joueurs et à une ligue de 30 équipes? Il ne faut pas non plus oublier les longs voyages et comment ils rendent difficile la planification des séances d’entraînement et des jours de congé.

Roy devra également déterminer, de pair avec Sakic, quels éléments il voudra ajouter à la formation via le marché des joueurs autonomes, des transactions ou le repêchage, et de quelle façon l’arrivée de ces joueurs affectera la masse salariale. Travailler au niveau junior n’est pas évident, mais la rapidité avec laquelle Roy s’ajustera à sa nouvelle vie dans la LNH déterminera son niveau de succès.

Diriger des jeunes joueurs: L’Avalanche présentait l’une des équipes les plus jeunes de la ligue la saison dernière. Le Colorado a obtenu le droit de repêcher au premier rang à l’encan 2013, ce qui signifie qu’un autre jeune joueur s’ajoutera à la formation. Les joueurs qui forment le noyau de l’équipe sont âgés de moins de 23 ans, si l’on pense au capitaine Gabriel Landeskog (20 ans) et au talentueux Matt Duchene (22 ans).

Faire affaire avec des jeunes joueurs n’aura rien de nouveau pour Roy – ses troupiers étaient âgés entre 16 et 20 ans à Québec – mais ils n’étaient pas des joueurs de la LNH à la recherche de plus de temps de glace et d’un meilleur salaire.

Établir un plan: Roy avait un style bien à lui lorsqu’il dirigeait les Remparts, qui a très bien fonctionné pour lui. Mais il devra déterminer quels éléments de ses plans de matchs il pourra transposer dans la LNH, et quels éléments il devra modifier.

Créer une culture gagnante: Quand Sakic a été embauché, il a mentionné qu’un de ses objectifs était de bâtir une tradition de vainqueurs dans le vestiaire, une chose qu’il a fait avec Roy lorsqu’ils ont remporté la Coupe Stanley avec l’Avalanche en 1996 et 2001. Mais l’équipe a terminé 11e ou pire dans l’Ouest au cours des trois dernières saisons, et autant de défaites peuvent malheureusement devenir une partie intégrante de l’identité d’une formation.

Le défi de Roy sera de changer tout ça dès la saison prochaine. Il a soulevé la Coupe Stanley quatre fois au cours de sa carrière et lorsqu’il a pris sa retraite, il avait plus de victoires que n’importe quel autre gardien de la LNH. Il a réussi à mettre sur pied une équipe gagnante dans la LHJMQ, qui a entre autres remporté la Coupe Memorial en 2006.

Contactez Adam Kimelman au akimelman@nhl.com. Suivez-le sur Twitter: @NHLAdamK

 

La LNH sur Facebook