Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

CHI vs DET

    Les Red Wings battent les Blackhawks et prennent les devants 3-1 dans la série

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Red Wings battent les Blackhawks et prennent les devants 3-1 dans la série

    DÉTROIT – Le temps où l’on croyait que les Red Wings de Détroit devaient utiliser cette saison pour amorcer une reconstruction est révolu.

    Et l’époque où l’on croyait que cette saison extraordinaire des Blackhawks de Chicago se terminerait de manière parfaite pourrait tirer à sa fin.

    Jakub Kindl a marqué en avantage numérique à mi-chemin en deuxième période jeudi soir et Jimmy Howard a réalisé 28 arrêts, et les Red Wings se sont sauvés avec une victoire de 2-0 contre les Blackhawks, premières têtes de série dans l’Ouest, lors du match numéro quatre présenté au Joe Louis Arena. Les Red Wings, classés septièmes, mènent désormais leur série demi-finale de l’Association de l’Ouest trois victoires à une, et ils pourraient éliminer à la surprise générale les récipiendaires du Trophée des Présidents samedi au United Center (20 h (HE), NBCSN, CBC, RDS).

    Kindl a donné les devants aux Red Wings à l’aide d’un but inscrit en supériorité numérique à 10:03 du deuxième tiers. Johan Franzen a d’abord dirigé un lancer vers le filet, mais celui-ci a atteint Justin Abdelkader devant le but. Abdelkader a toutefois empêché Niklas Hjalmarsson de dégager la rondelle, avant de remporter sa bataille derrière le filet alors que Kindl avait rejeté le disque le long de la rampe. Abdelkader a ensuite laissé la rondelle à Pavel Datsyuk, qui a évité de simplement remettre le disque dans l’enclave, avant de déjouer Marcus Kruger qui se trouvait hors position, et d’amorcer le jeu qui allait permettre à Kindl d’y aller d’un tir en se servant d’Abdelkader comme écran.

    Il s’agissait du premier but de la carrière de Kindl en séries éliminatoires. Le défenseur Carlo Colaiacovo, qui avait fait circuler la rondelle jusqu’à Kindl, a aussi amassé son premier point des présentes séries.

    Ce filet a été inscrit alors qu’il ne restait qu’une seconde à la pénalité du capitaine des Blackhawks Jonathan Toews, la deuxième des trois infractions consécutives dont il s’est rendu coupable au deuxième engagement. Ce but mettait du même coup fin à la séquence parfaite de Chicago à court d’un homme depuis le début des séries; les Blackhawks avaient en effet écoulé 30 infériorités numériques depuis le début du tournoi printanier.

    Daniel Cleary a ajouté un but dans un filet désert alors qu’il ne restait que 38,2 secondes à faire au match, provoquant l’hystérie chez les 20 066 spectateurs.

    Les Blackhawks se sont créé plusieurs bonnes chances de marquer au premier vingt, mais comme il l’a fait au cours des deux dernières parties, Howard a été époustouflant. Il a repoussé les 14 lancers auxquels il a fait face, notamment des tirs très dangereux de Toews, Patrick Kane et Patrick Sharp.

    L’entraîneur de Chicago Joel Quenneville a chambardé ses trios avant la rencontre, réunissant Toews et Kane sur une unité complétée par Bryan Bickell. Michal Handzus pivotait quant à lui un trio entre Sharp et Marian Hossa, ce qui rétrogradait Brandon Saad sur le troisième trio et Dave Bolland sur le quatrième.

    Les Blackhawks avaient dominé la première partie, qu’ils ont gagnée par la marque de 4-1. Les Red Wings leur ont cependant rendu la pareille dans le cadre du match numéro deux, l’emportant eux aussi 4-1. La troisième rencontre a été chaudement disputée, mais une séquence fructueuse de six minutes de Détroit combinée à un but controversé refusé à Chicago et à un lancer parfait de Datsyuk ont permis aux Red Wings de signer un gain de 3-1 et d’ainsi prendre les devants dans une série pour la première fois cette année.

     

    La LNH sur Facebook