Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Seth Jones, fort probablement le premier choix, a tous les atouts

    mercredi 2013-05-22 / 17:20 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Seth Jones, fort probablement le premier choix, a tous les atouts

    Voici ce que nous savons à propos du défenseur des Winterhawks de Portland, Seth Jones.

    Il figure non seulement au premier rang de la liste du Bureau central de dépistage de la LNH parmi les espoirs nord-américains en vue du repêchage 2013, mais il est considéré comme l’éventuel premier choix dans les trois simulations faites par le personnel de LNH.com.

    Nous savons aussi que Jones est très fier de son coup de patin et de son puissant tir, sans oublier qu’il excelle dans le jeu de transition.

    « Je considère que la capacité d’effectuer de rapides passes et d’avoir un bon coup de patin sont les deux qualités les plus importantes pour un défenseur de la LNH », a déclaré Jones à LNH.com.

    Jones peut produire comme en font foi ses 56 points en 61 matchs lors de la dernière saison régulière, sa première dans la Ligue de hockey de l’Ouest. Il a également été apprécié pour sa constante capacité à contenir les meilleurs attaquants adverses.

    « Il patine aussi bien que n’importe qui dans la ligue, il est intelligent et il a le potentiel pour devenir l’un des meilleurs défenseurs de la LNH un jour », a déclaré un des recruteurs du Bureau central de dépistage de la LNH, Peter Sullivan à LNH.com.

    Le regretté Tim Taylor, qui a agi à titre de directeur du personnel des joueurs à USA Hockey lors de la conquête de la médaille d’or par l’équipe américaine au Championnat mondial junior de 2013 à Oufa en Russie, avait évalué Jones à la fin du camp de sélection de trois jours en décembre.

    Taylor a été l’entraîneur en chef de l’équipe de l’Université Yale pendant 28 ans, en plus de diriger plusieurs formations dans des compétitions internationales.

    « Je suis sans mot », avait dit Taylor à LNH.com quand on lui avait demandé ses impressions concernant Jones. « Il a cette combinaison d’habiletés athlétiques, le sens du hockey, le physique et le caractère. Quand vous voyez tout cela réuni chez un même joueur, c’est difficile de trouver un meilleur espoir. Je connais très bien ce jeune, je connais ses qualités de leader, son calme sous pression et sa confiance. C’est un talent américain très rare. »

    Jones ne prend pas ces compliments à la légère.

    « L’entraîneur Taylor a amené USA Hockey où il se retrouve présentement, a dit Jones. Il est un grand homme, il a fait beaucoup pour moi et pour USA Hockey et personne ne va oublier cela. Savoir qu’il a dit cela à mon sujet est un très grand honneur. C’est fantastique d’entendre cela. »

    Jones est le fils de l’ex-joueur de basketball, Ronald ‘Popeye’ Jones, qui a joué pendant 12 saisons dans la NBA, dont une avec les Nuggets de Denver (1999-2000). Et vous n’êtes pas sans savoir que l’Avalanche du Colorado détient le premier choix au prochain repêchage de la LNH.

    « Il est habitué à toute cette attention (en raison de la carrière de son père) et j’ignore s’il aime cela. Son jeu semble si facile qu’il fait des choses qu’on ne remarque pas toujours et il est toujours en contrôle, il ne se laissé jamais ébranler », a déclaré un autre recruteur du Bureau central de dépistage de la LNH, B.J. MacDonald à LNH.com. « Il fait tout facilement et après un certain temps, tu prends presque cela pour acquis. »

    Jones a indiqué qu’il apprécie l’attention et qu’il savoure les moments importants de chaque match.

    « J’adore les grands événements et les matchs importants, a-t-il admis. Il faut profiter de la situation. Je sais qu’il y a plusieurs personnes qui aimeraient être à ma place, je suis donc reconnaissant pour tout ce que j’ai. »

    ‘Popeye’ Jones a été repêché par les Rockets de Houston en deuxième ronde (41e) au repêchage de la NBA en 1992. Il certain que Seth pourra se vanter d’avoir été repêché à un meilleur rang que son père.

    Selon toute vraisemblance, il devrait être le premier joueur sélectionné au prochain repêchage. Cette perspective ne semble pas ébranler non plus le jeune joueur de 18 ans.

    « Il n’y a vraiment rien qui me rend mal à l’aise ou nerveux, a affirmé Jones. Tout le monde va faire des erreurs, mais je considère que le défi est de sortir de sa zone de confort et d’être le meilleur que tu peux. Je peux me faire poser toujours la même question (par les journalistes), mais je tente toujours de trouver une réponse différente ou une façon différente d’aborder les sujets. »

    S’il est repêché au premier rang, Jones deviendrait le septième Américain à recevoir cet honneur, mais le premier depuis que les Blackhawks de Chicago ont sélectionné Patrick Kane en 2007. Il deviendrait aussi le joueur de couleur noire à être choisi si tôt en 51 ans d’histoire au repêchage de la LNH. Evander Kane détient cette distinction après avoir été repêché au quatrième rang par les Thrashers d’Atlanta en 2009.

    Quand on lui demande s’il se considère comme un modèle pour les jeunes Afro-Américains, l’espoir de 6 pieds 3,5 pouces pesant 205 livres sourit.

    « Je pense que c’est faire partie d’une grande catégorie, a-t-il dit. Chaque fois que je peux inciter d’autres personnes à jouer au hockey, je considère que je fais évidemment quelque chose de bien. »

    « Sachant que Seth pourrait être le premier choix démontre qu’il y a eu beaucoup de changements et c’est évidemment quelque chose de bien pour le hockey », a déclaré le défenseur du Canadien de Montréal, P.K. Subban à LNH.com. « Ce n’est pas seulement bien pour moi, mais pour tout le monde. Mais d’abord et avant tout, on veut qu’il soit considéré comme un grand joueur et non pas seulement comme un joueur de couleur noire. C’est comme cela que j’ai avancé dans ma carrière. J’ai tenté de devenir le meilleur joueur possible. »

    Deux autres joueurs de la minorité noire pourraient entendre leur nom au repêchage, soit Justin Bailey des Rangers de Kitchener et Jordan Subban, le plus jeune des trois frères Subban, des Bulls de Belleville, tous deux de la Ligue de l’Ontario.

    « Le hockey est probablement le sport où on retrouve le moins d’Afro-Américains, mais il y a de plus en plus de jeunes qui commencent à jouer depuis qu’il y a de plus en plus de modèles, a déclaré Bailey à LNH.com. Peu importe que Seth Jones soit le premier, le deuxième ou le troisième choix, il deviendra un grand joueur dans la LNH un jour. Je pense qu’il sera un modèle et en espérant qu’il incitera plusieurs jeunes à jouer au hockey. »

    L’autre Subban, Malcolm, a été repêché en première ronde par les Bruins de Boston l’année dernière.

    Jordan est bien content pour Jones et l’impact qu’il pourrait avoir sur les jeunes de la minorité noire.

    « Ça démontre comment le hockey a évolué. On voit de plus en plus de jeunes de différentes minorités et ils connaissent beaucoup de succès, a déclaré Jordan Subban à LNH.com. C’est bien pour le hockey… ça ne fait qu’aider le sport à grandir. »