Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

BOS vs TOR

    Des Bruins très calmes veulent en finir dès le quatrième match contre les Rangers

    mercredi 2013-05-22 / 20:16 / BOS vs NYR - Demi-finales d'association 2013

    La Presse Canadienne

    Partagez avec vos amis


    Des Bruins très calmes veulent en finir dès le quatrième match contre les Rangers

    NEW YORK - Les Bruins de Boston sont tout près de la finale de l'Est et ils peuvent remercier pour cela leurs arrières soudainement très offensifs et un quatrième trio des plus efficaces. Ils ont jusqu'ici déclassés les Rangers de New York dans tous les aspects du jeu pour se forger une avance de 3-0 dans leur série qui pourrait prendre fin ce jeudi.

    Si les Bruins amorcent le match en lions, les Rangers auront peu de chance de provoquer la tenue d'une cinquième rencontre, encore moins d'espérer ajouter leur nom à la liste des équipes ayant effectué le plus grand retour de l'histoire.

    Les Bruins pouvaient se permettre de relaxer, mercredi, et plusieurs de leurs joueurs l'ont fait, alors que l'équipe a tenu un entraînement facultatif au Madison Square Garden. Les Rangers étaient aussi de retour à l'entraînement et il était clair que la défaite de 2-1 subie la veille faisait encore mal.

    « On ne pense pas aux probabilités ou quoi que ce soit du genre, a indiqué le capitaine des Rangers, Ryan Callahan. On n'envisage que notre prochain match à domicile et on tentera de renvoyer cette série à Boston. C'est la seule façon qu'on puisse aborder cela, tenter de gagner un match chez nous. »

    Les Bruins voudront couper court à tout espoir de remontée: les Rangers tiraient de l'arrière 2-0 et 3-2 face aux Capitals de Washington au premier tour avant de finalement l'emporter.

    L'histoire récente des Bruins ne joue pas en leur faveur: ils ont échappé une série après avoir mené 3-0 contre les Flyers de Philadelphie en 2010 et ont bien failli bousillé une avance de 3-1 face aux Maple Leafs de Toronto au premier tour. Ils sont d'ailleurs venus de l'arrière pour gagner le septième match de cette série.

    « Vous apprenez du passé, mais vous vivez dans le présent. On ne vit pas dans le passé, a philosophé Claude Julien, entraîneur-chef des Bruins. J'aime bien où se trouve notre équipe présentement. Nous ne tenterons certainement pas de donner des raisons d'espérer aux Rangers, comme plusieurs le feront. Nous n'y pensons pas. »

    Un but chanceux avec 3:31 à faire du joueur de quatrième trio Daniel Paille, qui a marqué d'un tir que Henrik Lundqvist n'a jamais vu, a jeté la consternation dans le Madison Square Garden, mardi. Le défenseur Johnny Boychuk avait auparavant créé l'égalité avec son quatrième des séries, sur tir qui a peut-être touché à Shawn Thronton, compagnon de trio de Gregory Campbell et Paille.

    Paille a récolté un but et une aide dans ce troisième match, ses premiers points des séries. Thronton a récolté une aide sur les deux buts et Campbell a obtenu une mention d'assistance sur le but gagnant, après avoir marqué dans le match no 2.

    « Souhaitons que ça se poursuive, a dit Thornton de la production offensive de son trio, réuni lors de la saison 2010-11. Nous donnons tout ce que nous avons quand nous sommes sur la patinoire. Je l'ai déjà dit: je suis très chanceux de jouer avec ces deux joueurs très talentueux, qui se trouveraient ailleurs que sur le quatrième trio dans une autre équipe. »

    Les Rangers aimeraient quant à eux obtenir de la production de n'importe qui. Après avoir triomphé des Caps 5-0 dans le septième match, ils ont été limités à cinq buts en trois matchs face aux Bruins.

    « J'aime notre équipe, a dit l'entraîneur-chef John Tortorella. On a des bons joueurs, mais on doit obtenir plus de minutes constantes de la part de tout le monde. Nous serons prêts pour ce match. J'espère que nous retrouverons cette énergie du désespoir. Il ne s'agit pas de courir partout, mais de remporter les batailles importantes à des moments-clés. »

     

    La LNH sur Facebook