Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

CHI vs DET

    Les Red Wings neutralisent les Blackhawks et remportent le match numéro 3

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Red Wings neutralisent les Blackhawks et remportent le match numéro 3

    DÉTROIT – Une séquence endiablée de six minutes et un lancer de classe mondiale. Si vous mélangez ces deux éléments, vous obtenez la recette utilisée par les Red Wings de Détroit pour obtenir la victoire

    Les Red Wings ont pu compter sur des buts spectaculaires de la recrue Gustav Nyquist et du vétéran Pavel Datsyuk, sur du travail acharné de Drew Miller et sur les 38 arrêts de Jimmy Howard pour signer un gain de 3-1 dans la troisième partie de la série demi-finale de l’Association de l’Ouest disputée lundi au Joe Louis Arena, et les septièmes têtes de série se retrouvent soudainement en avance sur les Blackhawks, détenteurs du trophée des Présidents.

    Il s’agissait seulement de la neuvième défaite en temps réglementaire subie par les Blackhawks cette saison en 56 rencontres. Ce n’était aussi que la troisième fois où Chicago perdait en temps réglementaire lors de deux rencontres consécutives. La quatrième rencontre aura lieu jeudi au Joe Louis Arena (20 h HE; RDS2, CBC, NBCSN).

    Nyquist a ouvert la marque à 7:49 du deuxième tiers. Après une mise en jeu dans le territoire des Red Wings, Damien Brunner a soulevé la rondelle par-dessus le défenseur de Chicago Nick Leddy, et Nyquist s’en est emparé près de la ligne bleue des Blackhawaks. Il a ensuite coupé au centre de la glace devant le défenseur Brent Seabrook avant d’attendre patiemment que le gardien Corey Crawford se compromette, inscrivant ainsi l’un des plus beaux buts des présentes séries éliminatoires jusqu’ici.

    Nyquist marquait ainsi son deuxième but des séries, son premier avait été réussi en prolongation contre les Ducks d’Anaheim en première ronde. Brunner compte maintenant quatre buts et huit points, la deuxième meilleure récolte de son équipe derrière celle du capitaine Henrik Zetterberg.

    Miller a doublé l’avance des siens 31 secondes plus tard. Le défenseur de Chicago Michal Rozsival a commis un revirement lorsque sa passe a été interceptée par Cory Emmerton. Ce dernier a remis la rondelle à Patrick Eaves, qui a décoché deux lancers sur Crawford, le deuxième se faufilant derrière lui. Johnny Oduya a tenté d’empêcher la rondelle de traverser la ligne des buts, mais Miller a plongé tête première vers le filet et est parvenu à pousser le disque dans le but pour récolter son premier but des séries.

    Chicago a obtenu un jeu de puissance tôt en deuxième période, et ils en ont profité pour embouteiller les Red Wings dans leur zone pendant plus d’une minute après la fin de la pénalité. Les Blackhawks ont dominé les six premières minutes de l’engagement, mais n’ont toutefois pas été en mesure de diriger beaucoup de rondelles sur le filet. Les Red Wings ont ensuite ainsi pris le contrôle grâce à une séquence de six minutes fructueuse.

    Alors qu’ils n’avaient pas réussi à obtenir un seul lancer au cours des premières 6:33 en deuxième période, les Red Wings en ont amassé 13 dans les 5:23 qui ont suivi, et ils en ont profité pour prendre les devants 2-0.

    La présence qui a fait tourner le vent de côté est survenue alors que les Red Wings devaient se débrouiller à court d’un homme, et plusieurs joueurs de Détroit y sont allés d’un effort héroïque. Miller et le défenseur Jonathan Ericsson ont passé 3:15 sur la glace, alors que le défenseur Niklas Kronwall y est demeuré pendant 2:46 et Eaves 2:15. La presque totalité de cette présence s’est déroulée dans le territoire de Détroit.

    Chicago a également dominé le début du troisième vingt, et les Blackhawks croyaient bien avoir créé l’égalité grâce à deux buts rapides. Patrick Kane a marqué sur une échappée à 4:35 pour réduire l’écart de moitié. Il a réussi à maîtriser une longue passe bondissante de Duncan Keith avant de déjouer Howard d’un tir vif entre les jambières pour inscrire son deuxième des séries.

    L’attaquant de Détroit Johan Franzen était allongé sur la glace au moment où Kane a marqué. Une punition pour avoir donné de la bande aurait pu être décernée au défenseur Niklas Hjalmarsson, et les partisans présents étaient furieux car, plus tôt dans la rencontre, les arbitres avaient arrêté le jeu parce que Viktor Stalberg s’était blessé derrière le filet des Red Wings alors que la rondelle se trouvait en territoire des Blackhawks.

    Les Blackhawks croyaient bien avoir nivelé le pointage 67 secondes plus tard, mais l’arbitre Brad Watson a immédiatement signalé que le but était refusé puisque Andrew Shaw se trouvait dans le demi-cercle du gardien, même si Shaw ne semble pas être entré en contact avec Howard.

    Alors que les Blackhawks tentaient par tous les moyens de créer l’égalité, Datsyuk a enflammé la foule en faisant 3-1 à l’aide d’un lancer incroyable. Tout comme il l’avait fait au cours du match numéro 6 contre les Ducks, Datsyuk s’est amené sur l’aile gauche avant de laisser partir un tir qui est passé tout juste sous la barre transversale avant de trouver le fond du filet.

    Les deux équipes avaient divisé les honneurs des deux premières rencontres de la série présentées au United Center, alors qu’elles ont contrôlé le jeu à tour de rôle, trouvant chacune le moyen de s’imposer à une reprise.

     

    La LNH sur Facebook