Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

LAK vs SJS

    Même amoché, Couture trouve le moyen de donner la victoire aux Sharks

    Par Eric Gilmore - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Même amoché, Couture trouve le moyen de donner la victoire aux Sharks

    SAN JOSE – Quand l’entraîneur des Sharks de San Jose Todd McLellan a vu le centre Logan Couture quitter péniblement la glace tôt en deuxième période pendant la rencontre de samedi soir face aux Kings de Los Angeles, il ne s’est pas demandé si sa jeune vedette allait revenir au jeu. Il se demandait seulement quand il allait revenir.

    « Avec Logan, c’est toujours une question de temps », a déclaré McLellan jeudi.

    Effectivement, Couture est revenu au jeu à la toute fin du deuxième engagement et il a compté le but victorieux en avantage numérique à 1:29 de la période de prolongation pour procurer un gain de 2-1 aux Sharks dans le troisième match de leur série des demi-finales de l’Association de l’Ouest.

    McLellan avance que Couture s’est véritablement épanoui au cours des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley et il a donné aux partisans des Sharks une bonne raison de célébrer samedi lorsqu’il a surmonté sa blessure pour marquer son premier but gagnant en prolongation en carrière en séries.

    « Les soigneurs et les médecins ont fait de l’excellent travail, a révélé Couture. Je voulais revenir au jeu et c’est ce qui est arrivé. »

    Couture profitera de deux journées complètes pour récupérer avant la quatrième partie qui aura lieu mardi soir au HP Pavilion. Les Sharks auront alors l’opportunité d’égaliser la série. Couture et la plupart de ses coéquipiers ont fait l’impasse sur la séance d’entraînement optionnelle de dimanche. Ils devraient reprendre le collier lundi matin.

    « Ça fait du bien à tout le monde dans ce vestiaire », a admis Couture à propos de ce congé. « La saison a été difficile et les séries sont intenses. Encore quelques jours et nous serons prêts pour mardi. »

    Couture s’est blessé à 4:08 de la deuxième période pendant qu’il disputait le disque à Jeff Carter le long de la bande. Il aurait mis le patin sur la rondelle, puis il a chuté sur la glace et a heurté la bande. Couture est retourné au banc des siens en s’appuyant sur sa jambe gauche, puis il s’est immédiatement dirigé vers le vestiaire.

    Couture est revenu sur le banc des Sharks alors qu’il restait 1:13 à faire au deuxième tiers et il a disputé les 27 dernières secondes de l’engagement. Il a accumulé un temps de glace 10:56 après sa blessure, soit plus que tous les autres attaquants des Sharks à l’exception de Joe Pavelski, qui a joué quatre secondes de plus.

    « Carter m’a poussé un peu et je crois que j’ai mis le patin sur la rondelle, a expliqué Couture. Je n’ai pas encore vu la reprise vidéo du jeu. »

    Couture admet qu’il ne sait pas s’il serait revenu au jeu dans un match de saison régulière après avoir subi une telle blessure.

    « Ce sont les séries éliminatoires. Tout le monde joue blessé, a-t-il ajouté. Au cours des quatre dernières années, j’ai vu des gars jouer malgré plusieurs blessures. On joue pour gagner la Coupe Stanley et on est prêt à tout pour y arriver.

    « Il y a deux ans, (Ryane Clowe) et (Joe Thornton) n’étaient même pas capables d’enfiler leurs chandails seuls pendant les séries. Il fallait que quelqu’un les aide tellement leurs épaules étaient mal en point. Ce sont des choses qui arrivent. Il faut jouer malgré tout. »

    Avant que Couture se blesse, les Sharks avaient déjà perdu les services de l’attaquant Martin Havlat, blessé au bas du corps. Havlat, qui effectuait un retour au jeu après s’être infligé une blessure dans le premier match de la série de premier tour contre les Canucks de Vancouver balayée par San Jose, n’est pas revenu au jeu samedi et il ne sera pas de l’alignement pour la quatrième partie contre Los Angeles.

    Les Sharks se sont débrouillés avec 10 attaquants pendant la majorité de la deuxième période. La salle comble de 17 562 spectateurs au HP Pavilion a bruyamment ovationné Couture lorsqu’il est revenu au banc des siens. Ils savaient qu’il s’agissait d’une pièce importante, tout comme ses coéquipiers.

    Selon Brent Burns, c’était une situation comparable à ce qui s’était produit lors du deuxième match. Les Kings s’étaient alors inspirés du retour d’Anze Kopitar qui avait reçu une rondelle au visage en troisième période et qui était revenu au jeu après avoir reçu 20 points de suture.

    « Vous vous souvenez de la partie avant que Kopitar quitte et à son retour, l’énergie dans l’édifice s’est amplifiée, a expliqué Burns. Ça les a inspirés et je crois qu’on a fait la même chose chez nous. »

    Avec le retour de Couture, les Sharks retrouvaient leur meilleure arme offensive de même que l’un de leurs grands meneurs sur la glace.

    « Il est passionné et son énergie est contagieuse, a affirmé McLellan. C’est parfois les plus vieux qui inspirent les plus jeunes et vice versa. Mais sa passion pour le sport est inégalée et il apporte beaucoup d’énergie sur la glace. Il n’abandonne jamais et il entraîne ses coéquipiers avec lui. C’est typique d’un bon leader. »

    Sur son but gagnant, Thornton a remis la rondelle à Patrick Marleau près de la ligne des buts, puis Marleau a repéré Couture dans l’enclave. Couture a ensuite poussé le disque derrière le gardien de but Jonathan Quick.

    « C’est un beau jeu de Patty et Jumbo, a admis Couture. Quick a trop glissé et j’ai pu le battre du côté de la mitaine.

    « Il ne faut pas relâcher contre lui. Il faut viser la partie supérieure parce qu’il couvre complètement la partie inférieure. J’ai été capable de soulever la rondelle par-dessus sa mitaine. »

     

    La LNH sur Facebook