Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

PIT vs OTT

    Les Sénateurs se tourneront vers Guillaume Latendresse pour apporter de la robustesse

    Par Chris Adamski - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Sénateurs se tourneront vers Guillaume Latendresse pour apporter de la robustesse

    PITTSBURGH – Près de 48 heures après le match no 1 de la série demi-finale dans l’Est mardi, l’entraîneur des Sénateurs d’Ottawa Paul MacLean a sauté sur presque toutes les occasions pour parler d’à quel point son équipe devait améliorer son niveau de compétitivité et de robustesse si elle veut avoir une chance de battre les Penguins de Pittsburgh.

    Et c’est à ce moment qu’on fait leur entrée six pieds, deux pouces et 230 livres de niveau de compétitivité et de robustesse.

    Guillaume Latendresse s’est entraîné sur le troisième trio des Sénateurs jeudi matin et semble prêt à réintégrer la formation pour le match no 2 contre les Penguins.

    « Je suis assez excité, ça c’est certain, a déclaré le Québécois. Et je suis très content d’avoir la chance de jouer à nouveau et de pouvoir faire partie de la formation. »

    Latendresse patinait à l’aile gauche aux côtés de Zack Smith et Chris Neil, à la place de Matt Kassian.

    « Le niveau de compétitivité et la robustesse sont deux éléments importants en séries, a dit MacLean. On a besoin de faire jouer nos joueurs les plus compétitifs et les plus robustes à chaque soir. C’est à ça qu’on s’attend de nos joueurs, et si ce n’est pas le cas alors on essaie d’y remédier. »

    Latendresse en est à sa septième saison dans la LNH, mais à sa première avec les Sénateurs. Il a inscrit un but lors de la première ronde contre le Canadien de Montréal, mais a été laissé de côté depuis le match no 2 de cette série.

    C’était le dernier match perdu par Ottawa depuis le début des séries, jusqu’à sa défaite de 4-1 face aux Penguins mardi. Le deuxième match de la série aura lieu vendredi soir au Consol Energy Center.

    MacLean a indiqué que Latendresse avait été retiré de la formation parce qu’il n’utilisait pas son gros gabarit autant qu’il aurait dû.

    « Il a la capacité de le faire et il l’a déjà fait dans le passé, a-t-il mentionné. Maintenant qu’il est de retour dans la formation, il a la chance de montrer qu’il peut effectivement le faire. »

    Même s’il a reconnu avoir été frustré quand il a été laissé de côté, Latendresse a dit qu’il avait tout de même gardé une bonne attitude.

    « Ce sont les séries, a-t-il déclaré. Ce n’est pas le temps d’être égoïste. »

    Il semble aussi que le message de MacLean ait fait son chemin.

    « Je suis un gars qui peut utiliser son gabarit autour du filet et dans mon territoire aussi pour être un bon joueur défensif qui est capable de marquer des buts autour du filet et d’amener une présence physique, a mentionné Latendresse. Ce n’est pas seulement un message pour moi – c’est un message pour tout le monde ici. On est tous dans le même bateau. En séries, tout le monde – même les joueurs les plus talentueux – doivent jouer de façon robuste et amener cet aspect à leur jeu. »

    Si l’on se fie à la séance d’entraînement de jeudi, le défenseur André Benoît sera également de retour dans la formation. MacLean n’a cependant pas écarté la possibilité que l’on revoit Eric Gryba vendredi, lui qui avait quitté le match no 1 après avoir été durement mis en échec par Brooks Orpik des Penguins.

    Benoît formait une paire avec le vétéran Chris Phillips, alors que Jared Cowen évoluait aux côtés de Sergei Gonchar.

    Jason Spezza est demeuré à Ottawa jeudi, lui qui se remet toujours de son opération au dos. Aucune mise à jour n’a été faite par rapport à son statut, mais MacLean avait indiqué mercredi qu’il n’y avait aucune chance qu’il joue vendredi.

     

    La LNH sur Facebook