Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

BOS vs TOR

    Torey Krug espère réaliser son rêve éliminatoire

    mercredi 2013-05-15 / 18:13 / BOS vs NYR - Demi-finales d'association 2013

    Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Torey Krug espère réaliser son rêve éliminatoire

    BOSTON - Torey Krug pourrait réaliser son rêve de participer aux séries éliminatoires puisque les Bruins de Boston pourraient être privés de trois de leurs six défenseurs réguliers dans le premier match de la demi-finale de l’Association de l’Est contre les Rangers de New York.

    « Ce serait fantastique, j’attends ce moment depuis mon enfance », a déclaré Krug après l’entraînement des siens au TD Garden, mercredi. « Petit, tu rêves aux séries en regardant la télévision. Je suis impatient de faire ce que je peux pour aider l’équipe à gagner. C’est pour cela que nous sommes ici et c’est ce que je veux faire. »

    Krug, qui a disputé trois matchs dans la LNH, a été rappelé de Providence de la LAH, mardi, et pourrait être inséré dans la formation pour le premier match jeudi (19 h 30 HE; RDS, TSN, NBCSN).

    Déjà privés des services de Wade Redden et d’Andrew Ference dans le septième match contre les Maple Leafs de Toronto, les Bruins ont vu Dennis Seidenberg se blesser dès sa première présence dans le match.

    Seidenberg, Ference et Redden ont totalisé ensemble 60 minutes de jeu en moyenne, incluant des présences dans les unités spéciales, dans les six premières rencontres de la première ronde. Les recrues Matt Bartkowski et Dougie Hamilton les ont admirablement bien remplacés dans la victoire qui a permis aux Bruins d’accéder au deuxième tour.

    Bartkowski a marqué un but et a été utilisé 24:51, tandis que Hamilton a joué 21:08. Les deux ont terminé le match avec un différentiel plus/moins de 0.

    Avec la possibilité qu’une troisième recrue participe au match, les Bruins tenteront de faire en sorte que le rêve de Krug ne tourne pas au cauchemar.

    « On ne peut pas changer grand-chose à notre approche, a déclaré l’entraîneur en chef, Claude Julien. Nous sommes ici pour gagner des matchs. Il est important de démontrer que l’on a confiance en eux, si on est pour avoir recours à leurs services. Hamilton et Bartkowski ont très bien joué dans le dernier match, surtout que nous avons été limités à cinq défenseurs. Nous avons de plus en plus confiance en eux.

    « C’est une question d’équilibrer ton équipe le mieux possible et d’aller de l’avant. Quand vous regardez en arrière, il y a des joueurs qui ont très bien fait quand on les a insérés dans la formation parce qu’ils se sont concentrés sur leur jeu. C’est ce que je leur dis. ‘Jouez votre style’. Je ne veux pas qu’ils ressentent de la pression, je veux qu’ils soient à l’aise et qu’ils puissent jouer du mieux qu’ils peuvent. On doit les encourager en ce sens. »

    Avant de joindre les Bruins, Bartkowski et Krug jouaient très bien alors qu’ils ont aidé Providence à accéder au deuxième tour des séries éliminatoires de la Coupe Calder. Hamilton, qui vient juste d’avoir 19 ans, a été un joueur régulier avec les Bruins pendant toute la saison à l’exception des deux dernières semaines.

    « Il y a vraiment un système et tous les attaquants, tous les défenseurs doivent le suivre, a déclaré Bartkowski. Donc, pour un jeune joueur, nous avions le même système à Providence, c’est très facile de faire la transition. »

    Julien a fait savoir que la condition des trois défenseurs blessés sera évaluée de jour en jour et que la formation partante pourrait n’être dévoilée qu’à l’heure du match. Ce qui signifie que les joueurs en santé devront se tenir prêts. Si on se fie au septième match, ce ne sera pas un problème pour Bartkowski et Hamilton, qui ont fait belle impression aux vétérans de l’équipe.

    « Ils ont bien joué, a indiqué le capitaine Zdeno Chara. Bartkowski et Krug font partie de l’organisation depuis quelques saisons, pour ce qui est de Hamilton, il en est à sa première saison, mais il a très bien fait. Ils doivent s’assurer de ne pas être satisfaits et de continuer à travailler fort. »

    Selon Johnny Boychuk: « Ils font du très bon travail… On a confiance en eux quand on se retrouve sur la patinoire avec eux. Tout le monde parle qu’on est privés de quelques défenseurs, mais ces jeunes font tellement du bon travail, que je ne suis pas inquiet. »

     

    La LNH sur Facebook