Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

PIT vs OTT

    Les Sens à la recherche de réponses après un premier revers

    Par Shawn Roarke - Directeur de rédaction senior à NHL.com

    PITTSBURGH – Les Sénateurs d’Ottawa auront beaucoup de choses sur lesquelles réfléchir au cours des trois prochains jours. Après avoir connu du succès en éliminant le Canadien de Montréal en cinq rencontres, les Sénateurs ont eu un aperçu de ce qu’on pouvait ressentir en se retrouvant du mauvais côté du spectre.

    Pittsburgh a marqué deux buts en supériorité numérique, en plus d’ajouter un filet à court d’un homme tout en profitant d’une performance de 35 arrêts de la part de Tomas Vokoun dans une victoire convaincante de 4-1, lors du premier match de la demi-finale de l’Association de l’Est au Consol Energy Center.

    Le deuxième match de cette série n’aura lieu que vendredi soir.

    « Ils ont joué un peu mieux que nous l’avons fait aujourd’hui et il faudra être encore meilleurs lors du prochain match, être mieux préparés, a indiqué le défenseur des Sénateurs Erik Karlsson. Ils ont marqué un but rapide et nous ont laissés revenir. Il faut continuer à s’améliorer à chaque match et nous savons que ce sera de plus en plus difficile. »

    Le but inscrit par Paul Martin en avantage numérique à 2:41 du début de la première période sur un tir qui a dévié sur le défenseur Jared Cowen avant de toucher l’intérieur du poteau, a donné le ton à une soirée difficile pour Ottawa.

    Avant la fin, Chris Kunitz a aussi marqué en supériorité numérique, Pascal Dupuis a ajouté un but qui a brisé les reins de l’adversaire en infériorité numérique et Evgeni Malkin a marqué à forces égales, après un beau jeu en échec avant en fond de territoire de la part de James Neal, qui a forcé un revirement du défenseur Jared Cowen.

    Entre les buts, les Penguins ont établi leur jeu physique qui a semblé forcer les Sénateurs à jouer sur les talons. Les Penguins ont distribué 40 mises en échec mardi soir et chaque patineur, à l’exception de Malkin et Brandon Sutter, a enregistré au moins une mise en échec. Chris Kunitz et Matt Cooke ont mené la parade avec cinq, Brooks Orpik en a distribuées quatre, dont une frappe dévastatrice en milieu de patinoire qui a mis fin au match du défenseur Eric Gryba, en deuxième période.

    « Je pense qu’ils ont été un peu plus rapides et plus intenses que nous lors de ce match, a dit l’entraîneur d’Ottawa Paul MacLean. Je pense qu’ils ont été plus acharnés au filet, aux deux filets même. C’est une chose qu’il faudra améliorer, c’est ce que nous ferons. »

    Les Sénateurs ont décelé des fautes dans leur propre jeu mardi soir.

    « Je pense que nous savons tous qu’il faudra déployer un meilleur effort que ce que nous avons fait ce soir », a dit le capitaine des Sénateurs, Daniel Alfredsson, qui a enregistré un différentiel de moins-1 en près de 18 minutes de jeu. « Il faut être plus rapides avec les décisions. »

    Cory Conacher, qui a disputé un match intense, a révélé que l’équipe devait être plus disciplinée et avait besoin de capitaliser sur les opportunités qui se présentaient. Ottawa a dirigé 36 lancers au filet de Pittsburgh, une équipe qui a semblé manquer de concentration avec le disque dans sa zone par moments. Qui plus est, Vokoun a laissé filer plusieurs retours dangereux, alors qu’il s’est battu avec le disque au cours des deux premiers engagements.

    « J’imagine qu’ils ont profité de quelques rebonds de plus que nous ce soir », a dit Conacher, qui a écopé d’une coûteuse pénalité en zone offensive, punition qui a mené au but de Kunitz et à une avance de 3-1, tard en deuxième période. « C’est une équipe qui est bonne sur le jeu de puissance et il faut s’arranger pour demeurer loin du banc des pénalités.

    « C’était ce genre de match où vous ne pouvez acheter un but dans une situation donnée. Si nous ne capitalisons pas sur nos opportunités, ils vont marquer des buts puisqu’ils ont beaucoup de talent dans leur équipe. »

    Personne n’a encaissé la défaite plus difficilement que Craig Anderson, qui a alloué seulement quatre buts lors des trois derniers matchs face à Montréal, mais qui en a donnés autant en 51:24 minutes, mardi soir.

    « Je n’ai pas été assez bon », a dit Anderson, qui a réalisé 26 arrêts. « Il faut être meilleurs et ça commence avec moi, je dois donner une chance de gagner à mon équipe. Je dois mener par l’exemple, me présenter et faire le travail. »

    « Vous pouvez toujours être meilleurs. Je pourrais visionner les quatre buts et dire ce que j’aurais dû faire différemment, mais en fin de compte, je ne les ai pas arrêtés. »

    Personne d’autre n’était prêt à jeter la pierre à Anderson pour le résultat de mardi. Il y a suffisamment à blâmer à propos de tous les joueurs, selon les principaux intéressés.

    « Andy a fait quelques gros arrêts, assez pour nous permettre de demeurer dans le match, » a dit Conacher.

    MacLean a ajouté: « Je ne suis pas certain que nous puissions blâmer notre gardien pour ne pas avoir été bon dans ce match. Je pense qu’en général, notre désavantage numérique et nos unités spéciales ont fait la différence, je pense que le jeu de notre équipe a fait la différence. »

    Le temps de regarder en arrière prendra fin sous peu. Mercredi, on recommence à regarder vers l’avant en vue du match no deux qui sera disputé vendredi, et cela débute avec une séance d’entraînement optionnelle en après-midi.

    « Si nous avions un genre de trac ou une nervosité, cela doit maintenant être laissé derrière nous, a expliqué MacLean. Il en revient à nous d’en faire une bonne série. »

    Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
    vs.
    La série débute le 18 avril
    vs.
    La série débute le 16 avril
    vs.
    La série débute le 16 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 16 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
     

    La LNH sur Facebook