Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Teemu Selanne ne sait pas encore s’il sera de retour en 2013-14

mercredi 2013-05-15 / 0:13 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Teemu Selanne ne sait pas encore s’il sera de retour en 2013-14

L’attaquant des Ducks d’Anaheim Teemu Selanne a dit qu’il s’est senti fatigué pendant la deuxième moitié de la saison 2012-13, mais qu’il n’avait pas encore décidé s’il allait être de retour pour une autre année dans la LNH.

Selanne a inscrit 12 buts et amassé 24 points en 46 matchs, mais seulement huit au cours de ses 28 dernières rencontres, et un seul but en sept matchs contre les Red Wings de Detroit en première ronde des séries.

« Pendant la première moitié, je trouvais que j’avais de l’énergie, a-t-il dit. Mais pendant la deuxième moitié, c’était un peu plus décevant. Le calendrier était difficile aussi. J’ai l’impression, surtout après que [Nick] Bonino se soit blessé, que je n’ai pas trouvé la chimie que je cherchais. Ça m’a évidemment affecté. J’ai commencé à moins bien jouer, et le travail est devenu plus ardu.

« J’avais le sentiment que même si c’était une saison écourtée, la charge de travail était plus difficile que d’habitude. Dans une saison normale, tu peux trouver ton rythme un peu plus facilement et tu n’as pas à jouer sept matchs en 10 jours tout le temps. Chaque match était comme un match des séries parce que tu joues contre les équipes de ta propre association et de ta propre section. J’ai trouvé que c’était beaucoup plus difficile qu’à l’habitude. Peu importe ce qui arrive [la saison prochaine], je sais que ça va être plus facile. C’est peut-être étrange, mais c’est comme ça que je me sens.

« Quand je me sentais normal c’était tellement plaisant, et je sais que je peux encore bien jouer. »

Selanne, qui aura 43 ans en juillet, a dit qu’il prendra une décision sur son avenir pendant l’été, comme il l’a fait au cours des dernières années.

« C’est un engagement à prendre avec l’entraînement et le dévouement pendant l’été, a mentionné Selanne. C’est là que tu dois être prêt. [...] La bonne chose, c’est que je ne suis pas obligé de jouer. Je joue seulement parce que j’ai envie de jouer. C’est de cette motivation dont les joueurs rêvent. C’est pour ça que je prends un peu de temps pour prendre du recul. Je veux le sentir. Est-ce que je veux vraiment me pousser encore? Si je ne le sens pas, alors je ne jouerai pas. C’est la meilleure façon de prendre une décision. Dans environ six semaines, je commencerai à réfléchir à si je veux commencer à m’entraîner. Quand ton corps et ton esprit s’ennuient de tout ça, c’est là que tu sais quelle est la bonne décision à prendre. Si tu ne le sens pas, alors c’est le temps de commencer à faire autre chose. »

Au terme de sa 20e saison dans la LNH, Selanne a maintenant inscrit 675 buts et amassé 1430 points en 1387 matchs. Il est le 11e meilleur marqueur de l’histoire, à six buts de Jaromir Jagr et du 10e rang. Selanne figure aussi au 15e échelon au chapitre des points.

S’il ajoutera à ce total demeure une question à laquelle Selanne refuse de répondre pour l’instant.

« Ce n’est pas le moment pour y penser, a-t-il dit. J’ai encore besoin de temps. »

Selanne se remet encore de la fin de saison des Ducks, qui semblait si prometteuse. L’équipe a connu un bon début de campagne en route vers une bonne saison en général, remportant le titre de la section pacifique et terminant au deuxième rang dans l’Ouest. Mais en sept matchs contre les Red Wings, tous ce qu’ils avaient bien fait en saison régulière s’est écroulé.

« Je suis évidemment très déçu de la façon dont les choses se sont terminées ici, a-t-il déclaré. Ça va être difficile de regarder la prochaine ronde. Ça va être encore plus physique. J’espérais pouvoir le faire, et je crois que tout le monde se sent comme moi... on n’a pas donné tout ce qu’on avait. C’est décevant. Cette équipe était prête à aller plus loin. Je savais qu’avec notre profondeur, le plus longtemps on allait rester en séries, le plus ça allait jouer en notre faveur. Il n’y a pas beaucoup d’équipes qui ont cette profondeur. Avec un ou deux bons trios, tu peux aller assez loin. Mais on sentait qu’on avait plus que ça. Quand tu vas loin et que tu te fatigues de plus en plus, et qu’il y a de plus en plus de blessures, c’est là que ça entre en ligne de compte. Maintenant on ne peut plus utiliser cet atout.

« On a tellement une bonne équipe ici en ce moment. On sait qu’on est meilleurs que ça. Je crois que tout le monde se sent comme si on avait un travail inachevé entre les mains. Ça serait plus facile si on ne se sentait pas comme ça. Je pense que cette équipe est prête à gagner maintenant. »

La prochaine saison pourrait en être une grosse pour Selanne s’il est de retour. Les Ducks prendront par à la série Coors Light NHL Stadium en affrontant les Kings de Los Angeles au

Dodger Stadium le 25 janvier 2014. Et il y a aussi des chances qu’il représente la Finlande aux Jeux de Sotchi pour une sixième fois.

« Je n’ai pas vraiment pensé à ça non plus », a-t-il dit à propos des Jeux olympiques. « Je sais que c’est là. Et il y a le match extérieur. Il y a beaucoup de bonnes choses qui feront de l’année prochaine une saison encore plus spéciale. Mais encore une fois, c’est une question de... tu dois être présent, mentalement et physiquement. Quand tu as l’attitude que j’ai, à chaque jour tu veux en profiter. Mais quand tu ne le sens plus, c’est la fin. C’est ce genre de motivation qui fonctionne pour moi. Le dévouement à cet âge, il doit être là à 100 pour cent. »

 

La LNH sur Facebook