Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Penguins vs. Islanders

Les Rangers écrasent les Capitals dans le septième match

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com


WASHINGTON – Une performance étincelante devant les buts. Des joueurs prêts à se sacrifier pour l’équipe. Des buts opportuns de joueurs négligés. De la discipline

Voilà le portrait des Rangers de New York sous les ordres de John Tortorella pendant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Cette recette a fonctionné à nouveau lundi soir et les Rangers ont remporté un troisième septième match de suite en séries.

Lundqvist a réalisé 35 arrêts pour obtenir un deuxième jeu blanc consécutif pendant que ses coéquipiers bloquaient 27 lancers devant lui. C’est toutefois l’attaque qui a volé la vedette alors qu’Arron Asham, Taylor Pyatt, Michael Del Zotto, Ryan Callahan et Mats Zuccarello ont tous compté pour permettre à New York de défaire les Capitals de Washington 5-0 au Verizon Center lors du septième match de cette série des quarts de finale de l’Association de l’Est.

« Il a été vraiment bon, mais l’équipe devant lui a très bien fait, a déclaré l’entraîneur John Tortorella. Henrik a été fantastique tout au long de la série. Il est la colonne vertébrale de cette équipe. »

D’après l’entraîneur des Capitals Adam Oates, c’est Lundqvist qui a fait la différence. 

« Il est fantastique, a-t-il dit. On a travaillé très fort en première période et il a effectué beaucoup de bons arrêts. Ils ont marqué un but chanceux et tous les bonds sont allés de leur côté par la suite.

« Il a gagné le trophée Vézina l’an dernier, et il a joué comme tel. »

C’est la première fois que les Rangers remportent une septième partie sur la route (1-5). C’était aussi la première fois qu’une formation gagnait à l’étranger pendant cette série. De plus, cette explosion offensive des New-Yorkais combinée au blanchissage de Lundqvist a mis fin à une séquence de cinq rencontres qui s’étaient décidées par la marge d’un seul but.

Les Rangers se mesureront maintenant aux Bruins de Boston, qui ont effacé un déficit de trois buts en troisième période pour vaincre les Maple Leafs de Toronto 5-4 en prolongation lundi soir au TD Garden. Les deux premières parties de cette série entre les Bruins, quatrièmes dans l’Est, et les Rangers, sixièmes, auront lieu à Boston.

Les Rangers et les Bruins ne se sont pas affrontés en séries éliminatoires depuis 1973. New York avait alors éliminé Boston en quarts de finale. Les deux formations avaient croisé le fer en finale de la Coupe Stanley l’année précédente, en 1972, et les Bruins avaient remporté les grands honneurs.

Lundqvist, qui a forcé la tenue d’un septième match grâce à une performance sans reproche de 27 arrêts dans une victoire par jeu blanc de 1-0 lors de la sixième rencontre dimanche dernier, a assommé les Capitals en repoussant 26 lancers lors des deux premières périodes. Le gardien de but des Capitals Braden Holtby, qui présentait une moyenne de buts alloués de 1,77 et un pourcentage d’arrêts de ,938 en séries avant ce match, a accordé 5 buts sur 27 lancers et il n’a reçu aucune aide de son attaque.

Du côté des Rangers, ils ont compté plus de buts (trois) au Verizon Center dans les 26 premières minutes de jeu de ce septième match que lors des trois parties précédentes disputées à Washington. Ils avaient perdu la première rencontre 3-1, la deuxième 1-0 en prolongation et la cinquième 2-1 également en prolongation.

Les Capitals montrent maintenant une fiche de 4-6 lorsqu’ils remportent les deux premières parties d’une série et de 3-9 dans les septièmes matchs (2-7 à domicile). Cet écart de cinq buts lundi constitue la pire défaite dans une septième partie de l’histoire de Washington.

Alex Ovechkin, finaliste au trophée Hart grâce à une deuxième moitié de saison extraordinaire, a été blanchi dans un cinquième match de suite. Ovechkin a récolté une mention d’aide sur le but gagnant de Mike Green en prolongation lors de la deuxième partie, mais il n’a rien fait par la suite. Il a été limité à un seul tir au but en cinq tentatives lors du septième match.

Avant cette confrontation, Ovechkin n’avait jamais été tenu à l’écart de la feuille de pointage dans plus de deux parties de suite lors des séries printanières.

« Selon moi il a joué du bon hockey, a indiqué Oates. Il a obtenu cinq excellentes chances hier [pendant le match no 6], mais les rondelles n’ont pas voulu entrer pour lui. Sauf qu’il a continué à jouer du bon hockey, ce qui est très important. »

Callahan a procuré une avance de 4-0 aux Rangers après 13 secondes de jeu en troisième période avec un tir du revers de l’enclave. C’était le 18e lancer au but de la rencontre pour les Blueshirts. Les Capitals avaient alors réussi à cadrer 26 de leurs 59 lancers. Les Rangers en avaient bloqué 22 pendant les deux premières périodes.

Zuccarello a inscrit le dernier filet des siens à 6:39 du troisième vingt. Derick Brassard a obtenu une passe sur le but de Zuccarello, sa deuxième de la partie et son neuvième point de la série (un sommet chez les Rangers).

Les Rangers ont gonflé leur avance à 3-0 tôt au deuxième engagement. Pyatt a compté sur un retour de lancer à 3:24 et Del Zotto a inscrit son deuxième but des séries en déjouant Holtby entre les jambières un peu plus de deux minutes plus tard.

Pyatt a marqué quelques secondes après que le tir de Derek Dorsett eut frappé la barre horizontale. Dorsett avait lancé du cercle des mises en jeu de gauche lors d’une montée. La rondelle est revenue à Steve Eminger à la pointe droite. Les deux arrières new-yorkais se sont échangé le disque à deux reprises, puis John Moore y est allé d’un lancer frappé qui a atteint Dorsett. La rondelle a rebondi jusqu’à Pyatt près du poteau droit et celui-ci l’a poussée dans le fond du filet pour donner les devants 2-0 aux Rangers.

Del Zotto a touché la cible avec un puissant lancer du haut du cercle des mises en jeu de gauche. La rondelle a semblé dévier sur le patin de Troy Brouwer avant de se faufiler entre les jambières de Holtby. Brassard et Rick Nash ont participé au but de Del Zotto. Il s’agissait d’un premier point pour Nash depuis la mention d’aide qu’il avait récoltée sur le but gagnant de Derek Stepan dans le troisième match.

Les Rangers ont retraité au vestiaire au premier entracte avec une avance de 1-0 grâce au deuxième filet d’Asham en séries inscrit à 13:19 du premier tiers. Les Capitals ont commencé la deuxième période en avantage numérique, mais ils n’ont pas pu en profiter et ils n’ont obtenu qu’un seul tir au but à cette occasion.

Lundqvist a effectué 13 arrêts au premier engagement, dont un aux dépens de Green qui a mené au but d’Asham lors de la contre-attaque. Chris Kreider a laissé la rondelle derrière lui pour Asham, qui a décoché un lancer frappé du haut du cercle des mises en jeu de droite. Le disque a évité Jack Hillen avant de battre Holtby du côté de la mitaine et de se loger dans la partie supérieure du côté rapproché du filet.

Holtby avait probablement la vue voilée par Hillen, car sa mitaine n’a jamais bougé après le lancer.

Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Detroit mène la série 1-0
vs.
Montréal mène la série 2-0
vs.
Pittsburgh mène la série 1-0
vs.
New York mène la série 1-0
vs.
Le Colorado mène la série 1-0
vs.
St. Louis mène la série 1-0
vs.
Anaheim mène la série 1-0
vs.
San Jose mène la série 1-0
 

La LNH sur Facebook