Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Penguins vs. Islanders

Les Islanders rentrent à la maison avec respect

Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Islanders rentrent à la maison avec respect

Les Islanders de New York n’ont pu accomplir ce qu’ils auraient aimé faire, samedi soir, car leur défaite contre les Penguins de Pittsburgh dans le sixième match du quart de finale de l’Association de l’Est a mis fin à leur première participation dans les séries éliminatoires de la coupe Stanley depuis 2007.

Mais, ils ont acquis ce qui avait fait défaut à Long Island au cours des dernières années: le respect.

Après la saison 2007-08, le directeur général Garth Snow a entrepris une complète reconstruction de l’équipe et l’équipe n’a pu se qualifier dans les séries éliminatoires pendant cinq saisons d’affilée. Le manque de succès sur la patinoire combiné à un amphithéâtre d’une autre époque et à de faibles assistances ont fait en sorte que la concession n’obtenait pas beaucoup de respect à travers la LNH.

Les Islanders ont terminé la saison régulière en force en présentant une fiche de 11-2-4 ce qui leur a permis de se qualifier pour les séries éliminatoires. Mais ils ne devaient pas offrir une forte opposition aux Penguins, les favoris de l’Association de l’Est, une équipe qui a dominé au cours des dernières années.

Après avoir parus nerveux et intimidés dans la défaite de 5-0 dans le premier match, les Islanders ont passé le reste de la série en tenant tête aux Penguins. Ils ont remporté deux victoires et ont subi deux défaites en prolongation, ce qui signifie que quelques bonds ici et là auraient pu leur permettre de causer une très grande surprise.

Ce n’est pas arrivé, mais on a vu la renaissance de ce qui était l’une des plus grandes franchises de la LNH, il y a 30 ans.

« Nous avons fait de grands pas en tant qu’organisation, a déclaré l’entraîneur en chef, Jack Capuano. Il n’y a pas beaucoup de personnes qui nous donnaient des chances de faire ce qu’on a fait. Tous ceux qui ont regardé les matchs, qui ont vu les foules… Je suis persuadé que nous avons acquis du respect à travers la ligue en ce moment. »

Ils ont certainement acquis le respect de leurs adversaires.

« Lors de la poignée de main, plusieurs joueurs m’ont dit… ‘Vous formez une bonne équipe’ », a déclaré l’attaquant Colin McDonald, des Islanders, un ex-joueur des Penguins. « Je pense que ça fait longtemps que les joueurs dans ce vestiaire ont entendus pareils compliments. »

Une autre chose qu’ils n’avaient pas entendue depuis belle lurette était le bruit dans le Nassau Coliseum lors de leurs trois matchs à domicile. Même s’ils ont été éliminés, samedi, les Islanders ont eu droit à une bruyante ovation de la part des 16 170 amateurs qui scandaient « Let’s Go Islanders » alors qu’ils étaient réunis au centre de la patinoire en tapant la glace avec leurs bâtons.

« De voir la foule nous acclamer comme cela dans un moment difficile à la fin du match fut extraordinaire, a reconnu McDonald. On leur lève notre chapeau d’avoir reconnu notre travail dans cette situation. »

Le défenseur Travis Hamonic convient que les Islanders ont gagné le respect de leurs adversaires et de leurs partisans.

« En tant qu’organisation, nous avons regagné le respect, a dit Hamonic. J’ai été vraiment content de voir nos partisans nous supporter comme ils l’ont fait et j’espère que ce n’est que le début, que ce n’est que le début pour la saison prochaine. »

Le centre John Tavares, qui en était à sa quatrième saison avec l’équipe, termine la campagne en étant l’un des finalistes pour le trophée Hart, remis au joueur le plus utile de la ligue. Il est le visage de la franchise qui, enfin, commence à voir la lumière au bout du tunnel.

Tout en admettant qu’il trouvera difficile de regarder le reste des séries éliminatoires, Tavares a indiqué que de se qualifier était un grand pas en avant pour une équipe au sein de laquelle 15 de leurs joueurs en étaient à une première expérience.

« Je pense que nous allons apprendre beaucoup de ce que ça prend pour participer aux séries, a mentionné Tavares. Espérant que nous allons comprendre que ça en prend encore plus pour gagner une série. L’élimination est difficile à accepter, c’est vraiment décevant. »

Pendant que le capitaine des Penguins, Sidney Crosby, indiquait que les Islanders « vont participer à plusieurs autres séries éliminatoires », leur surprenante qualification et leurs solides performances contre les Penguins représenteront des défis pour la prochaine saison. Se qualifier pour les séries une fois, c’est bien, mais Tavares sait que la barre sera élevée et que les Islanders devront non seulement participer aux séries éliminatoires la saison prochaines, mais qu’ils devront aller plus loin que la première ronde.

« Nous savons pertinemment que nous devrons être encore bien préparés la saison prochaine, a-t-il dit. Nous avons une bonne idée de ce qui nous a permis de connaître du succès avec une certaine constance et nous devrons en faire encore plus. Nous devrons continuer de nous pousser pour être encore meilleurs. C’est la seule manière pour atteindre le but ultime. »

 

La LNH sur Facebook