Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

ANA vs DET

Les Ducks et les Wings se préparent au 7e match qui aura lieu dimanche

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Les Ducks et les Wings se préparent au 7e match qui aura lieu dimanche

ANAHEIM, Calif. - La série entre les Ducks d'Anaheim et les Red Wings de Detroit connaîtra une finale à la hauteur du spectacle qu'elle a offert alors que les deux formations s'affronteront dans un match ultime, dimanche.

Même s'ils semblent stressés par ce test, la plupart des joueurs des deux équipes considèrent le septième match comme une récompense pour le travail accompli au cours des deux dernières semaines.

Après tout, quelqu'un doit jouer le héros.

«Si tu n'aimes pas ce genre de match, tu pratiques le mauvais sport, a déclaré le capitaine des Ducks, Ryan Getzlaf, samedi. Plusieurs d'entres nous se sont déjà retrouvés dans une telle situation. Il faut savourer le moment et être prêts à jouer.»

Après quatre matchs qui se sont décidés en prolongation, plusieurs buts importants et beaucoup de revirements de situation, les Ducks, qui ont terminé au deuxième rang dans l'Ouest, ont une chance d'en finir avec les Red Wings, qui eux, ont l'occasion de causer la surprise.

Detroit a signé trois victoires en prolongation au cours de la série, dont une lors du sixième match de vendredi. Les Ducks ont marqué en fin de rencontre à deux occasions pour forcer la tenue d'une période de prolongation.

Les deux équipes savent à quoi s'attendre pour le septième match qui aura lieu au Honda Center d'Anaheim.

«Nous en parlions dans l'avion après le sixième match, a affirmé Corey Perry. Quand on est jeunes, on descend dans la rue pour disputer un septième match des séries éliminatoires. On en rêve tous et la possibilité de devenir le héros est assez spéciale.»

Le défenseur des Ducks, Cam Fowler, a appris beaucoup à propos du hockey de séries à ses trois premières saisons dans la LNH. Il a aussi beaucoup regardé les matchs des Red Wings, lui qui a grandi en banlieue de Detroit. Le joueur de 21 ans est prêt à savourer son premier match ultime en carrière.

«C'est plus excitant que tout, a-t-il dit. Nous connaissons nos adversaires, et ils nous connaissent bien. Il suffit de ne pas se laisser emporter par les émotions et de jouer. J'ai hâte.»

Anaheim a pris trois avances d'un match dans la série, et à chaque fois, Detroit a comblé l'écart lors du match suivant.

Les Ducks se prépareraient à affronter les Kings de Los Angeles au deuxième tour s'ils n'avaient pas accordé trois buts en prolongation face aux Red Wings, qui se mesureront aux Blackhawks de Chicago s'ils l'emportent dimanche contre Anaheim.

Les deux formations ont disputé un match ultime en 2009 au Joe Louis Arena de Detroit où les Red Wings avaient eu le dessus sur les Ducks, qui avaient terminé au huitième rang de l'association de l'Ouest.

 

La LNH sur Facebook