Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Lars Eller est reconnaissant de pouvoir continuer à jouer au hockey

samedi 2013-05-11 / 18:44 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

BROSSARD – Ému, Lars Eller s’est entretenu avec les médias samedi pour la première fois depuis qu’il a été blessé sérieusement lors du premier match du Canadien contre les Sénateurs d’Ottawa en quarts de finale de l'Association de l'Est.

« Je suis reconnaissant d’être capable de continuer à jouer au hockey, a-t-il confié, les yeux roulant dans l’eau. Ça aurait pu être pire. »

Eller a subi une commotion cérébrale, une fracture au nez et il a aussi perdu deux dents quand il a été mis en échec près de la ligne bleue du Canadien par Eric Gryba, qui a été suspendu deux matchs par la LNH.

En plus d'avoir perdu conscience, Eller avait le visage ensanglanté sur la patinoire. Après avoir reçu les premiers soins, il a transporté hors de la glace sur une civière.

« Je me souviens de très peu de choses, a-t-il révélé. J’ai vu la reprise. C’est arrivé tellement vite. »

Était-ce un jeu de hockey?

« Je ne me prononcerai pas là-dessus, a répondu Eller. Pour moi, c’est terminé. La ligue a rendu une décision. Une suspension a été imposée. Je ne voudrais pas ouvrir encore un débat. Ce qui a été dit a été dit et c’est terminé.

« Le jeu est rapide et je ne serai pas celui qui jugera si c’était un jeu de hockey et quels étaient ses intentions. Ce n’est pas la dernière fois que l’on verra un coup semblable dans la LNH. Je pense que la ligue agit correctement pour éliminer ce genre de coup. C’est tout ce que je dirai à ce sujet. »

Eller a remercié toute l’organisation du Canadien de l’avoir bien appuyé dans des moments difficiles pour lui et sa famille.

« Ce fut une expérience affreuse pour tous ceux qui ont vu la scène, surtout ma famille», a-t-il révélé en rappelant que Max Pacioretty avait aussi été blessé sérieusement au Centre Bell –par Zdeno Chara, des Bruins de Boston, en 2011.

« Tout le monde se souvient de ce qui était arrivé à Max, a-t-il dit. Ce sont des choses qui te reviennent en tête quand ça survient. Il (Max) a été une inspiration pour moi, même si ses blessures étaient beaucoup plus sérieuses que les miennes. »

Aucun appel

Eller n’a reçu aucun appel ni message texte de Gryba mais de toute façon, a-t-il indiqué, il n’attendait rien de lui.

« Non, il ne m’a pas contacté, a-t-il dit sèchement. Je ne le connais pas et je n’attendais rien.»

Questionné sur les déclarations de l’entraîneur-chef des Sénateurs Paul MacLean, selon lesquelles Raphael Diaz était responsable de ses blessures, Eller s’est porté à la défense de son coéquipier.

« Il n’est pas responsable. Ce n’est pas de sa faute, a-t-il dit. On ne peut pas le blâmer pour ça. Il n’a pas à se sentir coupable. Il voulait sortir la rondelle de la zone le plus rapidement possible. J’aurais fait le même jeu que lui dans une telle situation. »

Eller a réussi 30 points cette saison, huit buts et 22 passes. Il a été excellent dans le dernier droit en étant le meilleur pointeur du Canadien en avril, totalisant 13 points lors du dernier mois – à égalité avec Pacioretty.

Il y a quelques jours, il avait recommencé à patiner après avoir pris du mieux rapidement. Il espérait même pouvoir effectuer un retour au jeu lors des séries éliminatoires.

« J’ai ressenti des symptômes (de commotion cérébrale) pendant quelques jours, a-t-il expliqué, puis ça s’est dissipé et je me sens très bien depuis trois ou quatre jours. Toutefois, il me restait encore à subir des examens neurologiques.

« Je me rapprochais d'un retour au jeu. »

À défaut de pouvoir jouer, Eller a regardé les matchs à la télévision.

« C’était très frustrant d’être incapable de jouer, a-t-il dit. À ce temps-ci de l’année, on veut être sur la glace. C’est pour ça qu’on travaille durant toute la saison. Ce fut une expérience difficile et ce fut certainement plus énervant de regarder les matchs à la télévision. »

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
La série débute le 18 avril
vs.
La série débute le 16 avril
vs.
La série débute le 16 avril
vs.
La série débute le 17 avril
vs.
La série débute le 17 avril
vs.
La série débute le 17 avril
vs.
La série débute le 16 avril
vs.
La série débute le 17 avril
 

La LNH sur Facebook