Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

BOS vs TOR

Les Maple Leafs résistent aux Bruins et forcent la présentation d’un sixième match

LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Maple Leafs résistent aux Bruins et forcent la présentation d’un sixième match

BOSTON – Pour prolonger leur première participation aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley en neuf ans et pour combler le déficit de 3-1 qu’ils accusent dans cette ronde, les Maple Leafs de Toronto devaient gagner vendredi soir.

Et c’est ce qu’ils ont fait grâce à une performance presque parfaite de James Reimer devant le filet et à deux buts marqués sans aide. Reimer a repoussé 43 lancers et les Maple Leafs ont forcé la tenue d’un sixième match dans leur série des quarts de finale de l’Association de l’Est face aux Bruins de Boston en l’emportant 2-1 au TD Garden.

La sixième rencontre aura lieu dimanche soir à Toronto (19 h 30 HE sur CBC, RDS), là où les Bruins ont remporté les troisième et quatrième parties pour se forger une avance qui paraissait insurmontable. Les Maple Leafs sont parvenus à ébranler l’emprise des Bruins et ils sont maintenant prêts à se tailler une place dans l’histoire.

Toronto n’a remporté qu’une seule série sur neuf après avoir accusé un retard de 3-1. La dernière fois que les Maple Leafs ont réalisé cet exploit remonte à 1942 alors qu’ils avaient effacé un déficit de 3-0 pour vaincre les Red Wings de Detroit en finale de la Coupe Stanley.

Avec ce revers, les Bruins montrent désormais un dossier de 3-7 en six saisons sous les ordres de Claude Julien lorsqu’ils ont la possibilité d’éliminer leurs adversaires avant la septième partie d’une série.

Reimer a stoppé 35 des 36 lancers auxquels il a fait face dans les 40 dernières minutes de jeu. Il a cédé devant Zdeno Chara alors qu’il restait 8:48 à faire à la rencontre et que les Maple Leafs menaient 2-0.

Toronto s’est donné une avance de deux buts à 1:58 de la troisième période par l’entremise de Clarke MacArthur. Après que Nathan Horton eut échappé la passe indirecte de Johnny Boychuk en zone neutre, MacArthur s’est emparé de la rondelle avant de se défaire de Boychuk. Il a foncé au filet, puis il a déjoué Tuukka Rask du revers.

Chara a inscrit les Bruins au tableau indicateur et a réveillé la foule de Garden à 11:12. Après une séquence remarquable du trio de David Krejci, Milan Lucic et Nathan Horton, Chara a profité de l’épuisement des joueurs des Leafs pour s’installer dans le haut de l’enclave et battre Reimer avec un tir du poignet haut du côté du bâton pour réduire l’écart à 2-1.

Alors qu’il ne restait que 3:48 à jouer à la rencontre, Chara a exercé un bel échec avant pour forcer le centre des Maple Leafs Tyler Bozak à dégager la rondelle. Le disque s’est retrouvé dans la foule et Bozak s’est vu décerner une punition pour avoir retardé le match. Les Bruins ont contrôlé le jeu en territoire offensif pendant presque toute la pénalité mineure, mais ils ne sont pas parvenus à créer l’égalité.

Toronto a surclassé Boston 19-8 au chapitre des tirs au but pendant une première période sans but. Les Maple Leafs ont profité d’un jeu de puissance des Bruins pour ouvrir la marque au deuxième vingt. La punition pour obstruction imposée à James van Riemsdyk tirait à sa fin quand Bozak a mis de la pression sur Andrew Ference à la pointe droite. Le défenseur des Bruins a raté sa passe et Bozak l’a battu de vitesse avant de déjouer Rask à 11:27. Il s’agissait d’un premier filet en infériorité numérique en séries pour les Maple Leafs. Ils en avaient également marqué seulement un en saison régulière et il avait aussi été l’œuvre de Bozak.

Les Bruins ont dominé les Leafs 17 tirs contre 10 au deuxième engagement, mais ce fut au tour de Reimer de s’illustrer. Patrice Bergeron a obtenu la plus belle chance de marquer tôt dans la période après que le tir d’Adam McQuaid eut été bloqué. Reimer s’est retrouvé hors position, mais Bergeron n’a pas été en mesure de battre le gardien torontois du côté de la jambière droite.

Les Maple Leafs étaient déterminés à tout donner dans ce qui pouvait être leur dernier match de la saison et ils s’y sont mis très tôt. Après 20 minutes de jeu, ils avaient décoché 32 lancers en direction de Rask et 19 l’avaient atteint. Ils ont lancé de tous les angles et ils visaient autant la partie inférieure que la partie supérieure du filet. Or, tout comme lors de la prolongation de la quatrième partie de mercredi, le gardien de but finlandais a été intraitable.

Les Bruins n’ont obtenu que huit tirs au but en première période à l’occasion du 43e anniversaire de l’un des buts les plus importants de toute l’histoire de cette franchise et de la LNH. Pendant une pause publicitaire, un bref hommage vidéo a été diffusé au TD Garden pour honorer le célèbre but de Bobby Orr qui a permis aux Bruins de remporter la Coupe Stanley contre les Blues de St. Louis en 1970.

Or, ce soir, la magie d’Orr a fait défaut aux Bruins.

 

La LNH sur Facebook