Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Joe Sakic est nommé vice-président aux opérations hockey de l’Avalanche

vendredi 2013-05-10 / 18:15 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Joe Sakic est nommé vice-président aux opérations hockey de l’Avalanche

Joe Sakic n’a jamais reculé devant la pression durant une carrière qui l’a mené au Temple de la renommée et ce n’est pas dans non nouveau rôle à la haute direction de l’Avalanche du Colorado qu’il va commencer à le faire.

Sakic a été nommé vendredi vice-président aux opérations de hockey alors que l’Avalanche a entrepris de restructurer son bureau de direction.

Josh Kroenke, le fils du propriétaire Stan Kroenke et président des Nuggets de Denver de la NBA, une des nombreuses propriétés sportives de Kroenke Sports and Entertainment, est le nouveau président de l’équipe de la LNH. Il remplace Pierre Lacroix, qui conserve un poste de conseiller. Greg Sherman demeure en poste comme directeur général.

C’est Sakic qui aura le dernier mot sur les opérations de hockey, une nouvelle responsabilité pour celui qui a passé les deux dernières années comme conseiller administratif.

« C’était plutôt facile, je n’avais aucune pression, a-t-il déclaré. Mais il y en aura dans mon nouveau rôle, et je suis prêt. Je crois vraiment qu’ensemble, on peut réussir. J’ai hâte de relever le défi. »

Une partie du défi consistera à trouver le bon entraîneur pour guider l’équipe aux séries éliminatoires pour la première fois depuis 2010. Joe Sacco a été congédié après que l’Avalanche se soit classé 15e et dernier de l’Association Ouest.

Sakic a révélé qu’il voulait avoir son homme en place avant le repêchage du 30 juin.

« Le plus important pour le moment est de trouver un entraîneur, a-t-il dit. Un entraîneur qui pourra mener ce jeune groupe de joueurs à un autre niveau. »

Sakic n’a pas voulu mentionner de candidats mais il a cité quelques qualités que ces candidats devront avoir.

« Nous voulons un entraîneur très passionné, a-t-il confié. Nous avons besoin de cette attitude gagnante dans le vestiaire. Je crois que nous avons de bons jeunes joueurs de qualité, de grands joueurs, mais ils sont encore jeune, en phase d’apprentissage, et nous voulons un entraîneur qui va les guider. »

C’est ce noyau de jeunes joueurs, entre autre, qui a convaincu Sakic d’accepter l’emploi, un groupe qui comprend le capitaine Gabriel Landeskog, 20 ans, Ryan O'Reilly et Matt Duchene, deux autres attaquants de 22 ans, et le gardien Semyon Varlamov, 25 ans. L’Avalanche détient en plus le premier choix du repêchage à venir.

« Nous avons toujours des joueurs de qualité qui doivent passer par une période d’adversité mais nous avons vraiment confiance en eux, a déclaré Sakic. Comme joueur je suis aussi passé par là. Nous étions une jeune équipe. On pense être rendu où on veut, puis on a un recul, c’est ce qui est arrivé cette saison. Nos joueurs doivent apprendre à être plus constants et ne pas devenir trop déprimés quand ça va mal. »

Kroenke a avoué avoir songé à bouleverser davantage le bureau de direction mais avoir finalement opté de garder Sherman et d’amener Sakic.

Sherman a été engagé en 2009 et après avoir repêché Duchene et O’Reilly, il a mené son équipe à une étonnante huitième place. Mais son équipe n’est jamais retourné dans les séries depuis et vient de terminer 29e sur 30 au classement général.

« Toutes les options ont été envisagées, a fait savoir Kroenke. Que ça plaise ou non, nous avons fini près du fond du classement, J’ai dû tout évaluer. Je suis conscient que nous avons des jeunes joueurs de talent. J’ai considéré toutes les options et j’en revenais toujours au fait que certains de ces gars-là sont vraiment convaincus de la valeur des jeunes joueurs que nous avons acquis, J’estime qu’ils méritent de voir la suite. Je ne crois pas que nous sommes aussi loin que des gens le pensent. Je suis très excité par l’avenir de cette équipe. »

Sherman a dit avoir hâte de travailler avec Sakic et Kroenke.

« Je suis excité, a-t-il dit à son tour, de ce qui attend cette équipe. Le fait que Josh et Joe aient tous deux accepté un rôle plus important en dit beaucoup sur la confiance qu’ils ont en cette équipe. »

Sakic a spécifié que s’il aura le dernier mot dans les décisions de hockey, il s’attend à recevoir beaucoup d’aide de Sherman et de tout le personnel.

« J’ai une excellente relation de travail avec Greg, a-t-il indiqué. Nous pensons de la même façon. Nous avons de grands hommes de hockey dans notre organisation, qui ont cette équipe à cœur et veulent tous la même chose. Tous ensemble nous allons exprimer nos idées et faire ce que nous croyons être le mieux pour le bien de cette organisation. Et quand viendra le temps de prendre une décision, espérons que nous serons tous d’accord, mais c’est moi qui prendrai la décision finale. Mais Greg et moi avons une grande relation de travail et cela va continuer. »

Sakic a passé ses 20 saisons dans la LNH avec cette même concession. Il a entrepris sa carrière avec les Nordiques de Québec et, à titre de capitaine, il a mené son équipe à deux conquêtes de la Coupe Stanley une fois déménagée au Colorado. Il est le huitième meilleur compteur de l’histoire de la LNH avec un total de 1641 points, il a été capitaine pendant 17 ans et il a été intronisé au Temple de la renommée en 2012. Il veut maintenant connaître le même genre de succès dans son nouveau rôle.

« J’aime nos joueurs, a-t-il dit. J’ai eu une très bonne rencontre avec Josh la semaine dernière et nous avons le même objectif: nous voulons gagner un championnat. Mon rôle ces dernières années a été de diriger le secteur administratif, et j’ai vraiment apprécié cet aspect du travail. Mais je voulais avoir davantage mon mot à dire et jouer un plus grand rôle dans l’organisation. Il m’en a parlé et après avoir discuté avec Josh, je savais que nous avions un engagement de sa part et de celle de Stan. C’est vraiment la seule raison pour laquelle je suis ici. Je sais qu’il y a un engagement. Nous voulons tenter de gagner un championnat. »

Contactez Adam Kimelman à akimelman@nhl.com. Suivez le sur Twitter: @NHLAdamK

 

La LNH sur Facebook