Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

MTL VS OTT

Les Sénateurs éliminent le CH en 5 matchs

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Sénateurs éliminent le CH en 5 matchs

MONTRÉAL - En l’absence de cinq réguliers, incluant Carey Price, le Canadien a subi l’élimination en étant battu par les Sénateurs d’Ottawa 6-1 lors du cinquième match de la série quarts de finale de l’Association de l’Est au Centre Bell, jeudi soir.

Même s’il a redoublé d’efforts, encouragé par la foule, le Canadien s’est buté à un Craig Anderson au sommet de sa forme et les Sénateurs ont remporté la série 4-1 pour accéder au deuxième tour.

« Il faut rendre crédit aux Sénateurs et Craig Anderson. Il a été le joueur de la série », a révélé l’entraîneur-chef Michel Therrien après avoir reconnu qu’il manquait plusieurs joueurs importants à son équipe.

« C’est dur pour une équipe de faire face à un gardien de cette trempe qui est en plein contrôle de ses moyens et qui donne de grosses chances à son équipe de rester dans le match pour garder le momentum de leur bord. »

Les Sénateurs ont pris l’avance 2-0 grâce à des buts de Zack Smith et Cory Conacher avant que P.K. Subban ne réduise l’écart en supériorité numérique avec 15 secondes à jouer à la première période.

Tous les espoirs étaient permis alors que le Canadien travaillait sans relâche mais Kyle Turris a marqué en désavantage numérique au milieu de la deuxième période pour redonner une avance de deux buts aux Sénateurs.

C’était alors trop demander contre Anderson à une équipe décimée par les blessures de remonter la pente. La chance a aussi souri au gardien des Sénateurs quand quelques tirs ont touché le poteau.

En plus de Price, le Canadien était privé de quatre autres joueurs ayant entrepris la série contre les Sénateurs. Ce sont Brian Gionta et Lars Eller, ainsi que Ryan White et Brandon Prust, qui soignent des blessures au haut du corps. De plus, il a perdu le défenseur Alexei Emelin lors des dernières semaines de la saison.

« Je n’aime pas penser que les blessures ont fait la différence, a estimé le défenseur Josh Gorges. Je ne pense pas que ce soit parce qu’on avait des joueurs blessés qu’on n’a pas remporté la série.

« Leur gardien a très bien joué et ils ont joué un bon match d’équipe, a-t-il précisé. Mais on n’a pas fait assez de choses exigeantes pour compter, pas seulement devant le filet mais aussi dans notre zone et dans la zone neutre.

« Le but de Turris nous a fait mal, a-t-il reconnu. On avait eu une bonne chance de marquer auparavant en désavantage numérique. »

Le capitaine Daniel Alfredsson, Conacher, son deuxième du match, et Erik Condra ont couronné la victoire des Sénateurs en marquant lors de supériorités numériques à la troisième période.

À la fin du match, la foule a réservé une chaleureuse ovation au Canadien malgré son élimination au premier tour. Le CH a connu une saison remarquable en remportant le championnat de la section Nord-Est après avoir pris le 15e et dernier rang dans l’Est la saison dernière.

« Nous avons les meilleurs partisans au monde, a lancé Gorges. C’était dur pour eux et pour nous de rester jusqu’à la fin, surtout de la manière dont le match s’est déroulé. Ils étaient derrière nous. C’était aussi difficile pour nous après le match de reconnaître que notre saison était terminée. »

L’entraîneur-chef des Sénateurs Paul MacLean a serré la main à Therrien après la rencontre et il a tenu à rendre hommage au Canadien lors de son point de presse.

« Le Canadien a connu une saison régulière et des séries fantastiques, a dit MacLean. Ils ont montré beaucoup de cœur, beaucoup de détermination, et ce fut difficile pour nous.»

Très déçu

Déçu de lui-même, Max Pacioretty était mal dans sa peau dans le vestiaire en faisant le bilan de la série. Il a été tenu en échec pendant quatre matchs, ayant raté la deuxième rencontre en raison d’une blessure à l’épaule.

« C’est une sensation terrible d’avoir perdu la série et que ce soit fini, a-t-il confié. Je pensais qu’on avait aucune chance de perdre tôt dans le match.

« Tous les joueurs étaient amochés, a-t-il souligné. Ce sont les séries éliminatoires. Ce n’est pas une excuse pour expliquer mon jeu déficient. Je vais penser à tout ça pendant l’été. Il faut que je sois meilleur. »

Quant à David Desharnais, il n’a obtenu qu’une passe dans la série après avoir connu une saison moins productive que prévue en totalisant 28 points en 48 matchs, 10 buts et 18 passes.

« Je ne rentre jamais dans une année en me disant que ça va aller mal, a dit Desharnais. Je suis rentré avec l’intention de bien faire et il faut apprendre de ça. Je n’ai pas encore 200 matchs dans la ligue. Il faut que j’apprenne de ça et que je revienne plus fort l’année prochaine. »

Spectaculaire

À son premier départ en séries éliminatoires, Peter Budaj a concédé le premier but de la rencontre après que Craig Anderson ait excellé au début du match en bloquant cinq tirs dans les deux premières minute du match.

Anderson a réussi un arrêt spectaculaire en captant avec sa mitaine un tir à bout portant de Rene Bourque et il a aussi effectué un arrêt avec son bouclier contre Colby Armstrong pendant que Mike Blunden fonçait vers le filet.

Zack Smith a ensuite donné l’avance aux Sénateurs à 2:17 après avoir saisi un retour de lancer accordé par Budaj, qui n’a pu maîtriser un tir de loin de Matt Kassian.

Le Canadien a ensuite joué de malchance au milieu de la période quand Bourque a touché le poteau et Cory Conacher a inscrit le deuxième but des Sénateurs à 12:26 lors d’une attaque à trois avec le jeune Jean-Gabriel Pageau et Erik Condra. Il a touché le fond du filet sur le sixième tir dirigé par les Sénateurs alors que le Canadien a totalisé neuf tirs vers Anderson dans les 10 premières minutes de jeu.

2e de Subban

Avec 36 secondes à jouer, Daniel Alfredsson a été puni pour obstruction et P.K. Subban a décoché un tir frappé de la pointe pour avoir raison d’Anderson, à 19:45 de la première période. Andrei Markov a obtenu une passe pour récolter son premier point de la série tandis que Subban a réussi son deuxième but.

« On s’attendait à mieux en séries mais on perdu et ce qu’on a fait pendant la saison n’est pas important, a révélé Markov, qui a été le joueur du Canadien le plus utilisé en jouant 24:36 minutes. Tout le monde est déçu de ne pas avoir franchi le premier tour. Ce n’est pas facile parfois mais on a un bon groupe de gars pour l’avenir. On va s’améliorer. »

Le Canadien a bénéficié de deux supériorités numériques dans les six premières minutes de la deuxième période mais il n’a pu en profiter alors que Craig Anderson, encore une fois, a été solide devant son filet.

Une pénalité pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire a été décernée au Canadien à 8:15 mais c’est plutôt le CH qui a obtenu la meilleure chance de marquer qunad Colby Armstrong a atteint le poteau sur une échappée après un mauvais jeu d’Erik Karlsson.

À leur tour, les Sénateurs ont été punis pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire mais eux, ils ont marqué lors du désavantage numérique. Erik Condra a effectué un tir alors que Budaj était ennuyé par Kyle Turris, qui avait été poussé vers lui par Tomas Plekanec. La rondelle a dévié sur Turris, à 11:29.

Mayer adjoint

Robert Mayer, qui a évolué avec les Bulldogs de Hamilton cette saison, était l’adjoint de Budaj, qui a connu une bonne saison en conservant un dossier de 8-1-1 et présentant une moyenne de buts alloués de 2,28 en 13 présences.

À son premier départ cettte saison le 30 janvier, Budaj avait subi la défaite contre les Sénateurs en accordant cinq buts dans une défaite de 5-1 à Ottawa. Toutefois, ce fut sa seule défaite en temps réglementaire cette saison.

Budaj, dont le dossier s’est établi à 8-1-1 pendant la saison, avait été appelé à remplacer Price au pied levé mardi au début de la période de prolongation dans la défaite amère de 3-2 lors du quatrième match.

Mike Blunden a fait ses débuts en séries éliminatoires tandis que Michael Bournival a pris part à la période d’échauffement avant la rencontre. Blunden remplaçait Prust, le récipiendaire du trophée Jacques-Beauchamp remis au joueur du Canadien qui a rempli un rôle déterminant sans recevoir un honneur particulier.

 

La LNH sur Facebook