Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

BOS vs TOR

Le but de Krejci en prolongation permet aux Bruins de prendre les devants 3-1 dans leur série contre les Leafs

Par Mike Brophy - Correspondant LNH.com

TORONTO – David Krejci a été l’étoile de la soirée. Mais lorsqu’est venu le temps de parler de son tour du chapeau, il a refusé de prendre tout le crédit.

Krejci a inscrit trois buts mercredi, dont le gagnant à 13:06 de la prolongation, et Tuukka Rask a effectué 45 arrêts pour donner aux Bruins de Boston une avance convaincante de 3-1 dans leur série quarts de finale dans l’Est face aux Maple Leafs de Toronto, grâce à un gain de 4-3 au Air Canada Centre.

Le match no 5 aura lieu vendredi à Boston.

« Honnêtement, c’est plaisant », a dit Krejci à propos de sa performance de trois buts, qui lui fait un impressionnant total de cinq filets et 10 points en quatre rencontres. « Sur le premier but, j’ai simplement foncé vers le filet et je ne sais pas si la rondelle m’a frappé ou non. Sur les deux autres buts, c’est [Nathan] Horton qui a fait deux gros jeux. Sur un, il m’a fait la passe pour un lancer sur réception et en prolongation, il a encaissé une mise en échec pour faire le jeu. Tout est grâce à lui. »

Patrice Bergeron a complété la marque pour Boston. Les Leafs avaient pris une avance de 2-0 sur des buts de Joffrey Lupul et Cody Franson, mais les Bruins ont touché la cible trois fois sans réplique en deuxième période pour faire 3-2.

Alors que les Leafs participent aux séries pour une première fois en neuf ans et qu’ils ne sont pas près d’avoir l’expérience des Bruins (qui ont gagné la Coupe Stanley il y a deux ans), ils ont tout de même livré une très bonne performance lors du match no 4. Toronto a d’ailleurs généré la majeure partie des chances de marquer et a frappé le poteau à deux reprises.

Krejci croit que c’est l’expérience de son équipe qui a fait la différence mercredi.

« On sait qu’on a vraiment beaucoup d’expérience au sein de cette formation, mais c’est la façon dont tu utilises cette expérience qui est importante, a-t-il mentionné. Je crois qu’on s’en est bien servi ce soir, mais Tuukka a aussi réalisé de très beaux arrêts. Sans lui, on n’aurait pas atteint la prolongation. »

Si Krejci est un joueur sous-estimé dans la LNH, il ne l’est certainement pas à Boston, où les Bruins et leurs partisans connaissent exactement sa valeur.

« David, ce soir, a brillé, a déclaré l’entraîneur des Bruins Claude Julien. Il était au sommet de sa forme et il a toujours bien fait en séries pour nous. Il y a des joueurs qui performent encore mieux en séries, et il est un de ceux-là. On sait qu’il est un excellent fabricant de jeu et un très bon joueur, mais un autre aspect de son jeu est qu’il n’a pas peur de mettre son nez dans le trafic et qu’il sait jouer un jeu robuste. Il a beaucoup de cran quand il le faut. S’il a un point faible, c’est qu’il est très dur envers lui-même quand les choses ne vont pas bien. »

Les Leafs auront maintenant la difficile tâche d’essayer de remporter les trois prochains matchs contre une équipe qui plie, mais qui casse rarement. Lupul, qui a mené Toronto avec neuf tirs au but mercredi, croit que son équipe a fait tout ce qu’elle a pu pour gagner, et que c’est frustrant pour les joueurs.

« On a travaillé fort et on a tout donné, a-t-il dit. J’avais vraiment l’impression qu’on mettait beaucoup de pression sur les Bruins et pour être honnête, sur le banc on croyait vraiment que ce n’était qu’une question de temps avant qu’on marque. C’est évidemment très douloureux, mais on a fait beaucoup de bonnes choses et la série n’est pas terminée. On sent qu’on joue de mieux en mieux. On va être prêts pour le match no 5. »

Clarke MacArthur a été l’autre marqueur pour Toronto à 17:23 du troisième vingt pour forcer la tenue d’une prolongation. Le défenseur des Leafs Mark Fraser a quant à lui été atteint par un lancer frappé au front à 7:49 du troisième tiers et a été coupé. Il a été transporté à l’hôpital pour subir des tests.

Les Leafs avaient ouvert la marque à 2:35 lorsque Lupul a inscrit son troisième filet de la série, un peu après que Reimer donne le ton avec deux arrêts à bout portant aux dépens de Jaromir Jagr et Daniel Paille à l’autre bout de la patinoire. Toronto a ensuite amené la rondelle jusqu’en territoire des Bruins, où Phil Kessel a contourné le filet avant de repérer Lupul laissé seul. Son tir a facilement déjoué Rask.

Toronto a continué d’appliquer de la pression et quelques minutes plus tard, Tyler Bozak a capté une passe de Kessel entre ses patins et dirigé un lancer frappé que Rask a contrôlé. Quelques instants plus tard, Kessel a obtenu une ouverture dans l’enclave, mais a raté le filet. Il a cependant récupéré la rondelle et effectué un lancer puissant de la ligne des buts qui a failli déjouer Rask.

Reimer a joué superbement en première période alors que ses Leafs étaient dominés 15-8 au chapitre des tirs, mais il a également été un peu chanceux à 15:00 lorsque Krejci avait un filet ouvert, mais il a atteint le côté du filet.

Les Leafs ont ajouté à leur avance à 18:32 lorsque le lancer anodin de Franson de la pointe droite a battu Rask, qui avait la vue voilée par deux coéquipiers sur la séquence.

Boston a réduit l’écart à un but à 32 secondes de la période médiane quand Leo Komarov était au cachot pour assaut. Reimer a fait le premier arrêt sur le lancer frappé de Chara de la pointe, mais le retour a bondi sur le torse de Bergeron, qui a ainsi marqué son premier de la série. Milan Lucic, qui a connu des difficultés au point où il a été laissé de côté, a récolté sa septième aide en quatre matchs éliminatoires sur le jeu.

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Detroit mène la série 1-0
vs.
Montréal mène la série 2-0
vs.
La série est à égalité 1-1
vs.
New York mène la série 1-0
vs.
Le Colorado mène la série 2-0
vs.
St. Louis mène la série 2-0
vs.
Anaheim mène la série 2-0
vs.
San Jose mène la série 1-0
 

La LNH sur Facebook