Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
 

MTL VS OTT

Subban dit que le Canadien a une meilleure équipe et il souhaite bonne chance aux Sénateurs

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Subban dit que le Canadien a une meilleure équipe et il souhaite bonne chance aux Sénateurs

BROSSARD – Au bord du gouffre, le Canadien n’est qu’à une seule défaite de subir l’élimination. Il tire de l’arrière 3-1 dans la série quarts de finale contre les Sénateurs d’Ottawa en plus d’avoir possiblement perdu son gardien no 1 Carey Price lors de sa défaite crève-cœur de 3-2 en prolongation à la Place Banque Scotia, mardi.

Le Canadien doit remporter ses trois prochains matchs, à commencer par la cinquième rencontre de la série qui aura lieu au Centre Bell, jeudi.

Le défi est colossal mais s’il y a une équipe qui a montré de la résilience dans la LNH en 2013, c’est bien le Canadien. Après tout, il a créé la surprise en prenant le premier rang de la section Nord-Est cette saison après avoir fini 15e et bon dernier dans l’Association de l’Est la saison précédente.

« Quand on va sortir sur la patinoire et patiner à toute vitesse, les gars vont réaliser qu’on forme une meilleure équipe et qu’il y a toujours de la vie pour nous dans la série », a soutenu P.K. Subban, qui est un des finalistes au trophée Norris cette saison.

« Toute la pression est sur eux dans une telle situation, a-t-il estimé en parlant des Sénateurs Ils mènent 3-1, le match a lieu à l’étranger et il y a des gars qui sont blessés (chez le Canadien). Je leur souhaite bonne chance. On a réussi plus de tirs qu’eux à chaque match et on est bon devant le filet, peu importe notre gardien. Je leur souhaite la meilleure des chances. »

Subban était en verve quand il a rencontré les représentants des médias mercredi pour la première fois depuis l’annonce faite la veille par la LNH à l’effet qu’il est en nomination pour le trophée Norris, remis au meilleur défenseur de la LNH.

« C’est un grand honneur mais c’est un moment difficile pour en parler, a-t-il révélé. On porte toute notre attention pour se préparer en vue du prochain match. On veut continuer à jouer. »

Les joueurs du Canadien ont effectué des exercices d’étirement au Complexe sportif de Brossard après avoir disputé quatre matchs en six jours. Quelques joueurs se sont aussi entraînés sur la glace, incluant Lars Eller qui a patiné en solitaire vers 11 h, ainsi que les gardiens Peter Budaj et Robert Mayer au début de l'après-midi.

Budaj a accordé le but décisif de Kyle Turris aux Sénateurs mardi après avoir remplacé Price au début de la prolongation.

Auteur d’une fiche de 8-1-1 cette saison, Budaj a remporté la victoire contre les Maple Leafs de Toronto lors du dernier match de la saison régulière du Canadien, le 27 avril. Il n'a jamais entrepris un match des séries éliminatoires en cinq présences en carrière - quatre avec l'Avalanche du Colorado.

« Je ne connais pas le statut de Price (en ce qui concerne sa blessure) mais si on fait appel à moi, a-t-il révélé, je serai prêt mentalement et physiquement, comme je l’ai été pendant toute la saison. »

Un match à la fois

Selon Budaj, le Canadien est capable de remonter la pente même si les Sénateurs n’ont besoin que d’une victoire pour remporter leur première série depuis la finale de l’Est en 2007.

« Peu importe le score dans le match, a-t-il expliqué, il faut penser un match à la fois. Je sais que c’est un cliché mais c’est vrai. Je sais que les gars seront prêts et que ce sera très émotif. Ils (les Sénateurs) ont une bonne équipe. Il faudra être discipliné et se concentrer sur le travail à faire.

« Il faut remporter trois matchs de suite si on veut poursuivre notre saison et on croit tous qu’on est capable de le faire », a-t-il conclu.

Price s’est blessé au bas du corps – possiblement à l’aine, quand Cory Conacher a réussi le but égalisateur alors qu’il ne restait que 23 secondes à jouer en temps réglementaire.

Jouera-t-il jeudi ?

« On verra demain », s’est limité à dire l’entraîneur-chef du Canadien Michel Therrien, dont l’équipe est décimée par les blessures.

En plus d’Eller et Gionta, qui sera opéré au biceps gauche vendredi, Ryan White et Brandon Prust rateront le cinquième match en raison de blessures au haut du corps.

Les circonstances

Depuis le début de la série, les Sénateurs ont inscrit 10 buts à la troisième période et le Canadien, pas un seul.

Mardi, le Canadien a joué sur les talons à la troisième période dans l’espoir de conserver son avance de 2-0. Il n’a effectué que quatre tirs (contre 13 par les Sénateurs).

« Ça peut changer de bord très vite, a expliqué Therrien en parlant de la troisième période. On était en avance après les deux premières périodes. »

En ce qui concerne l’utilisation du jeune Alex Galchenuyk, qui n’a eu que 10:30 de temps de glace mardi, Therrien a expliqué que l’entraîneur-chef « doit gérer le temps d’utilisation en fonction des circonstances » et que c’est « différent à chaque match ».

D’autre part, Therrien s’est réjoui de la présence d’Eller sur la patinoire mercredi matin.

Eller ne reviendra pas au jeu cette saison à la suite d’une dure mise en échec du défenseur Eric Gryba lors du premier match de la série. Il se remet d’une commotion cérébrale et de fractures au visage. Il a aussi perdu quelques dents.

« C’est le fun. Il s’en va dans la bonne direction, a dit Therrien. C’est agréable de le voir dans l’entourage de l’équipe.»

 

La LNH sur Facebook