Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Penguins vs. Islanders

Les Penguins se tournent vers Vokoun en vue du 5e match contre les Islanders

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Les Penguins se tournent vers Vokoun en vue du 5e match contre les Islanders

PITTSBURGH - L'entraîneur-chef des Penguins de Pittsburgh Dan Bylsma a insisté pour dire qu'il croit encore en Marc-André Fleury, et que les problèmes de son équipe en ce moment vont bien au-delà des déboires de son gardien de but.

Ce qui n'a pas empêché Bylsma de procéder à un changement qui, espère-t-il, permettra de changer le rythme de cette série du premier tour contre les Islanders de New York. Une série spectaculaire, certes, mais un peu trop échevelée à son goût.

Tomas Vokoun obtiendra le départ devant le filet des Penguins lors du cinquième match, jeudi. C'est là une décision qui survient après trois performances chancelantes de Fleury, et qui a été prise à la lumière des bonnes statistiques affichées par Vokoun face aux Islanders cette saison.

«Nous avons obtenu les services de Tomas Vokoun afin qu'il joue dans des circonstances importantes pour nous», a dit Bylsma.

Le prochain départ du vétéran de 36 ans pourrait être le plus important de sa carrière. Les Islanders, qui ont fini en huitième place dans l'Association Est, ont égalé la série à 2-2 quand ils l'ont emporté 6-4, mardi soir, au cours d'une rencontre où la confiance de Fleury en a encore pris pour son rhume. New York a marqué trois fois dans les 16 dernières minutes de jeu, deux de ces filets survenant lors de séquences où Fleury a été pris hors position.

Fleury a exprimé sa frustration par la suite. Ses remords n'ont pas empêché Bylsma de décider de le confiner au banc pour la première fois de sa carrière en séries. La dernière fois qu'un autre gardien que Fleury a amorcé un match éliminatoire pour les Penguins, c'était en 2001.

Obtenu dans une transaction avec les Capitals de Washington au printemps dernier, Vokoun a agi comme gardien no 1B derrière Fleury durant la saison régulière, alors qu'il a présenté une fiche de 13-4 avec une moyenne de 2,45. Il fait encore mieux contre les Islanders, comme en fait foi sa fiche parfaite de 3-0 et ses 98 arrêts en 101 tirs face à la formation de Long Island.

Maintenant, on lui demandera de faire quelque chose qu'il n'a encore jamais réussi en 15 ans de carrière, c'est-à-dire aider son équipe à dépasser le cap du premier tour. La fiche en séries de Vokoun est de 3-8, bien qu'il l'ait inscrite avec des équipes négligées des Predators de Nashville en 2004 et 2007.

Les Penguins, eux, ne sont pas les négligés dans cette série. Même si, pour l'instant, ils ne semblent pas maîtriser la situation.

Les Islanders semblaient se dessiner comme une simple formalité après que les Penguins eurent signé une victoire de 5-0 lors du premier match de la série. Les New-Yorkais ont toutefois remporté deux des trois derniers matchs en inscrivant 16 buts aux dépens de Fleury.

«Nous espérons qu'ils sont un peu ébranlés et inquiets, parce que nous croyons avoir toutes les chances de remporter cette série, a affirmé le défenseur des Islanders Matt Carkner. Nous sommes ici pour remporter la série.»

Deux autres soirées comme celle de mardi et les Islanders passeront en deuxième ronde pour la première fois en 20 ans. La dernière fois que New York a remporté une série éliminatoire, c'était en 1993 contre les Penguins. La série était allée à la limite des sept matchs et on pourrait voir la même chose cette année.

Sidney Crosby a louangé les Islanders pour leur échec-avant assidu, mais il s'est dit d'avis que les Penguins pourraient faire preuve de plus d'intelligence dans leur façon de gérer la rondelle.

«Quand ils viennent à nous avec autant d'ardeur, il faut quand même réaliser le jeu, sinon ça va changer de côté assez rapidement», a noté la star des Penguins.

 

La LNH sur Facebook