Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Penguins vs. Islanders

Les Islanders remportent le quatrième match et égalisent leur série contre les Penguins

Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Les Islanders remportent le quatrième match et égalisent leur série contre les Penguins

UNIONDALE – Le Nassau Veterans Memorial Coliseum sera peut-être démoli dans un avenir plus ou moins rapproché.

Les travaux ont failli commencer prématurément mardi soir quand John Tavares a fait exploser la foule présente dans cet amphithéâtre vieux de 41 ans.

Tavares, celui sur qui repose la reconstruction des Islanders de New York, a brisé une égalité de 4-4 à mi-chemin de la troisième période pour procurer à son équipe une étonnante victoire de 6-4 contre les Penguins de Pittsburgh lors du quatrième match de cette série des quarts de finale de l’Association de l’Est.

« Il a connu une excellente saison et il a compté des buts importants », a mentionné le capitaine des Islanders Mark Streit à propos de Tavares. « Il est formidable devant le filet. C’est un leader dans le vestiaire et il nous a donné une grosse victoire ce soir. »

Tous les experts d’Amérique du Nord prédisaient que les Penguins, les champions de l’Association de l’Est, régleraient le cas des Islanders, huitièmes dans l’Est, en cinq parties, tout au plus.

C’est pourtant l’égalité 2-2 et cette nouvelle série deux de trois se transportera dans la « Ville de l’acier » jeudi, alors que la sixième rencontre se tiendra à nouveau à Long Island samedi.

« On a beaucoup de cœur, on compte sur un bon groupe, on n’abandonne jamais et on a un excellent gardien de but », a déclaré Streit au MSG Network. « Et en ce moment, c’est formidable de jouer ici et on veut revenir y disputer quelques matchs. »

New York a ouvert la marque par l’entremise de Brian Strait, qui a compté son premier but dans la LNH avec 5:55 à faire à la période initiale. Alors que les deux formations évoluaient à forces égales, Strait, qui avait été soumis au ballottage par les Penguins en janvier, a capté une passe de Lubomir Visnovsky avant de déjouer Marc-André Fleury avec un tir du poignet de la pointe gauche pour donner les devants 1-0 aux Islanders.

Mais cette avance n’aura duré que 45 secondes. Pittsburgh a créé l’égalité avec 5:10 à jouer grâce au tir sur réception de James Neal, qui revenait au jeu après avoir raté les deuxième et troisième matchs de la série en raison d’une blessure au bas du corps. Neal a été alimenté par Evgeni Malkin et il a battu Evgeni Nabokov du bas du cercle des mises en jeu de droite pour porter le pointage à 1-1. Il s’agissait du premier filet des présentes séries de Neal.

Les Penguins ont obtenu leur premier jeu de puissance tôt en deuxième période quand Strait a été puni pour bâton élevé. Pittsburgh, qui a capitalisé dans six de ses 13 supériorités numériques au cours de cette série, a gardé la rondelle dans le territoire adverse pendant presque toute la punition sans pouvoir toucher la cible. La foule s’est bruyamment manifestée lorsque Nabokov a capté le disque pour ainsi permettre aux Islanders d’effectuer un changement de trio.

Quelques instants plus tard, Matt Cooke a procuré un avantage numérique aux Islanders lorsqu’il a causé de l’obstruction aux dépens de Nabokov. Tavares a redonné les devants à New York à 6:19 quand il a redirigé le lancer frappé de la pointe de Streit derrière Fleury. C’était alors 2-1 pour les 

New-Yorkais.

Pittsburgh a encore une fois répliqué peu de temps après. Les deux équipes étaient de retour à forces égales quand Malkin a surpris Frans Nielsen, qui retournait au banc des siens, pour créer un 2-contre-1 en faveur des Penguins. Malkin a foncé vers la zone offensive avant de déjouer Nabokov avec un puissant tir du poignet du cercle des mises en jeu de droite. Son deuxième but des séries éliminatoires a été inscrit seulement 58 secondes après que Tavares eut redonné les devants aux Islanders.

Brandon Sutter a permis aux Penguins de prendre les devants pour la première fois du match alors qu’il restait 8:57 à jouer à la deuxième période. Peu de temps après que Cooke eut solidement plaqué Matt Carkner le long de la bande, Sutter a capté une passe transversale de Brenden Morrow pour ensuite loger la rondelle par-dessus l’épaule gauche de Nabokov. Les Penguins se dotaient alors d’une avance de 3-2.

Le défenseur des Islanders Andrew MacDonald est retourné au vestiaire alors qu’il restait environ sept minutes à jouer dans le deuxième engagement. Il aurait subi une blessure au haut du corps après avoir été atteint par le lancer frappé du défenseur des Penguins Douglas Murray. MacDonald s’était vu décerner une punition pour avoir retenu sur la séquence, mais c’est Keith Aucoin qui l’a purgée à sa place.

MacDonald n’est pas revenu au jeu par la suite. Les Islanders ont donc dû terminer la rencontre avec cinq défenseurs.

Kyle Okposo, sans contredit le meilleur joueur des Islanders dans cette série, a égalé le pointage avec 1:24 à faire au deuxième vingt grâce à un autre bond chanceux. Son lancer du revers de derrière le filet a heurté le bloqueur de Fleury avant de traverser la ligne des buts. Le troisième but 

des séries d’Okposo portait la marque à 3-3.

« On ne les lâchait pas. On a exercé un bon échec avant et on a utilisé notre rapidité, a expliqué Streit. Plusieurs joueurs ont très bien joué. Ç’a été un bel effort collectif. »

Pittsburgh a repris une priorité d’un but après seulement 41 secondes de jeu en troisième période. Pascal Dupuis a foncé au filet pour ensuite rediriger le lancer des poignets de Brooks Orpik derrière Nabokov et procurer les devants 4-3 aux Penguins. Dupuis compte quatre buts en autant de parties.

Cependant, les Islanders ont à nouveau créé l’égalité à 4:30 du troisième vingt quand Streit a capté la passe de Casey Cizikas avant de décocher un lancer frappé de la pointe. Le disque a dévié sur le patin de Murray avant de déjouer Fleury. C’était alors 4-4. Il s’agissait du premier but des séries éliminatoires de Streit.

Tavares a ensuite marqué le but le plus important de sa carrière alors qu’il restait 9:49 à faire en temps réglementaire. Boyes a effectué un beau jeu pour bloquer la tentative de dégagement de Malkin. Tavares s’est alors emparé de la rondelle, il y est allé de quelques feintes étourdissantes pour se défaire d’Orpik et de Malkin, puis il a décoché un tir vif qui a battu Fleury et qui a semé l’hystérie dans la foule.

Cizikas a confirmé la victoire des siens lorsqu’il a contourné Matt Niskanen avant de pousser la rondelle derrière Fleury pour inscrire son deuxième filet des présentes séries.

Les Penguins ont eu une bonne frousse alors qu’il restait un peu plus de sept minutes à jouer en première période. Le lancer frappé de la pointe gauche de Strait a atteint Sidney Crosby juste sous son protecteur facial. Crosby s’est tordu de douleur pendant quelques instants, puis il est retourné au banc des siens pour être examiné par le soigneur. Le capitaine des Penguins, qui s’était fracturé la mâchoire le 30 mars, est toutefois demeuré dans le match.

Suivez Brian Compton sur Twitter : @BComptonNHL

 

La LNH sur Facebook