Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

MTL VS OTT

Anderson a eu le meilleur sur Price jusqu'ici

Par Erin Nicks - Correspondante LNH.com

Partagez avec vos amis


Anderson a eu le meilleur sur Price jusqu'ici

OTTAWA - Une grande rivalité chargée d'émotions s'est installée entre le Canadien et les Sénateurs d'Ottawa, mais celle entre les gardiens demeure toujours aussi intense.

Le Canadien domine la série 2-1 et le quatrième match sera présenté mardi soir à Ottawa (19h HE; RDS, CBC). Et si plusieurs avaient prévu que la confrontation devant le filet serait plutôt égale, jusqu'ici Craig Anderson a éclipsé Carey Price.

Anderson montre un taux d'arrêts de ,949, au troisième rang des gardiens des 16 équipes en séries, tandis que sa moyenne de 2,01 le place en sixième position. Pendant ce temps, Price est 15e dans les deux cas, avec un taux d'arrêts de ,879 et une moyenne de 3,69.

Ses statistiques ont subi un dur coup lorsque le Canadien a encaissé un échec de 6-1 à Ottawa dimanche.

« Je pense qu'il est important de m'accrocher avec mes coéquipiers et de ne pas lâcher, que la meilleure chose à faire est de continuer à lutter », a déclaré le gardien du Canadien.

Son entraîneur est bien d'accord.

« Je n'ai jamais songé à le retirer, a assuré Michel Therrien. « De la façon dont nous avons joué, il n'est pas responsable de la défaite. Mais parfois il faut vivre ces épreuves ensemble, en équipe. »

Pour sa part, Price prend une partie des responsabilités sur ses épaules.

« Je ne crois pas que nous avons joué comme nous en sommes capables, à commencer par moi, estime-t-il. Je pense que mon jeu a été correct jusqu'ici. Il y a assurément de la place à de l'amélioration. Si nous sommes en déficit dans la série, c'est que je n'en fais pas assez. Je veux être meilleur. »

Son opposant, quant à lui, continue de regarder vers l'avant, une façon de garder son calme à travers tous ces drames qui ont marqué la série.

« Nous n'avons à nous préoccuper que d'une chose, la victoire, a confié Anderson. C'est notre priorité. Pour nous, les trois premiers matchs sont du passé et il faut passer à autre chose. »

Les confrontations verbales et physiques ont volé la vedette depuis le début de la série, mais Anderson refuse de se laisser piéger dans un duel de gardiens chaque fois que la question est soulevée par les médias. Il s'attend à voir Price rebondir devant l'adversité.

« Je me concentre seulement à donner une chance de gagner à mon équipe, a-t-il dit. Je ne m'en fais pas avec ces petites guerres que les médias aiment bien provoquer à propos des gardiens. Je ne lance pas vers lui il ne lance pas sur moi, mais Price et moi sommes semblables. Nous donnons à nos équipes une chance de gagner. C'est ce qu'il a fait pendant toute la saison. Et je m'attends à ce qu'il connaisse un gros match (mardi). Je devrai faire la même chose. Je dois être meilleur que les joueurs du Canadien qui vont tenter de me déjouer et mes coéquipiers devront fournir le support offensif. »

Price voulait aussi mettre ses performances passées derrière lui.

« Ça ne dérange vraiment pas plusieurs de nos joueurs que nous ayons été surclassés (lors du troisième match), a-t-il affirmé. Tout ce qui compte c'est que nous sommes en déficit d'un match. Nous sommes toujours dans le coup et nous avons l'occasion de reprendre l'avantage de la glace. »

 

La LNH sur Facebook