Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

MTL VS OTT

Le Canadien sait qu’il devra se regrouper avant le match no 4

Par Erin Nicks - Correspondante LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien sait qu’il devra se regrouper avant le match no 4

OTTAWA – Le Canadien de Montréal a vu les Sénateurs d’Ottawa renverser la vapeur lors du match no 3 de leur série quarts de finale dans l’Est, dimanche soir.

Le Tricolore, qui avait dominé les Sénateurs lors de la deuxième rencontre vendredi, s’est fait servir la même médecine dans un revers de 6-1 à la Place Banque Scottia.

Avec la défaite, Montréal tire maintenant de l’arrière 2-1 dans la série et devra se rétablir rapidement en vue du match no 4 de mardi (19 h 00, CNBC, CBC, RDS).

« Nous allons nous regrouper; nous allons rebondir, a déclaré l’entraîneur du CH Michel Therrien. On l’a fait toute la saison. »

Le match no 3 a été rempli d’émotion, alors que pas moins de 236 minutes de pénalité ont été distribuées aux deux équipes. Le nombre de mises en échec est presque égal de chaque côté – Ottawa en a données 47 contre 44 pour Montréal – mais c’est le pointage final qui a vraiment eu un impact, alors que le jeu de puissance des Sénateurs s’est officiellement mis en marche avec deux buts dimanche, et qu’on a assisté à un tour du chapeau du héros local Jean-Gabriel Pageau.

La formation montréalaise, complètement déconfite après la raclée qu’elle a subie, a insisté sur le fait qu’elle n’avait pas le temps de panser ses plaies.

« Que ce soit une défaite de 6-1, 5-1 ou 3-1, une défaite est une défaite, a dit le défenseur du CH Josh Gorges. Elles sont toutes désagréables. Ce qui importe c’est la façon dont on réagira. C’est désagréable en ce moment; ça l’est toujours. Mais on doit se relever et être prêt à jouer.

« On doit revenir à notre style de jeu. Il faut qu’on cesse de se concentrer sur ce que [Ottawa] a l’intention de faire. Il faut qu’on recommence à être une équipe qui est solide et rapide sur la rondelle. On joue habituellement bien à l’attaque et on place des rondelles dans la zone offensive. Quand on fait ce genre de choses, on connaît du succès et on constitue une assez bonne équipe. Lorsqu’on s’éloigne de tout ça et qu’on commence à forcer le jeu en tentant des jeux qui n’ont pas lieu d’être, alors des situations comme celles de ce soir surviennent. »

Le capitaine de Montréal Brian Gionta a soutenu que l’équipe allait traiter cette défaite de la même façon que n’importe quelle autre.

« On recommence, a évoqué Gionta. Ce n’est pas différent d’une autre défaite. On a perdu le match; on tire de l’arrière dans la série. On doit trouver un moyen de revenir. On doit se regrouper et trouver les choses qui nous ont échappé. En même temps, le match s’est terminé 6-1. Tu regardes le pointage, mais en même temps tu dois t’attarder à comment on s’est écroulé [émotionnellement]. »

« On veut gagner tous les matchs, et on sait qu’il faut quatre victoires pour passer au tour suivant, a indiqué Max Pacioretty. Chaque revers est tellement décourageant. On doit trouver une façon de rebondir. Les bonnes équipes réussissent à faire face à l’adversité en séries. Dans cette troisième période, ça n’aurait pas pu être pire pour nous. On s’est fait humilier. Il faut que tout le monde se regarde dans le miroir et se dise ‘On doit mieux jouer’. On fera ça dès la mise en jeu initiale du prochain match. »

 

La LNH sur Facebook