Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

ANA vs DET

Les Ducks blanchissent les Red Wings et mènent la série 2-1

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Ducks blanchissent les Red Wings et mènent la série 2-1

DETROIT – Une mise en échec illégale a probablement donné la victoire aux Ducks d’Anaheim dans le troisième match des quarts de finale de l’Association de l’Ouest et les Red Wings de Detroit espèrent maintenant que cette mise en échec ne causera pas leur perte dans cette série.

L’attaquant des Red Wings Justin Abdelkader a reçu une punition majeure de cinq minutes pour assaut et une pénalité d’extrême inconduite après avoir plaqué le défenseur des Ducks Toni Lydman à la droite de la cage d’Anaheim tard en deuxième période. La marque était alors de 0-0, mais les Ducks ont pris les commandes de la rencontre à partir de ce moment pour s’imposer par le pointage de 4-0 samedi soir au Joe Louis Arena et ainsi prendre les devants 2-1 dans cette série quatre de sept.

Le quatrième match aura lieu lundi soir à Detroit.

Les Ducks ont compté une fois pendant cette supériorité numérique de cinq minutes et ils ont contrôlé le jeu par la suite.

Nick Bonino a ouvert la marque 18 secondes après le début de la pénalité pour lancer Anaheim en avant à 15:29 de la deuxième période. Posté à l’embouchure des buts, il a poussé un retour dans le fond du filet avec son revers. Il s’agissait de son deuxième but des présentes séries.

Au troisième vingt, quelques secondes après que les Red Wings furent passés bien près de créer l’égalité en avantage numérique, le capitaine des Ducks y est allé d’un superbe jeu individuel pour doubler l’avance des siens.

Getzlaf a harponné le disque du bâton de l’attaquant des Red Wings Damien Brunner, puis il a déjoué le gardien de but Jimmy Howard avant de loger la rondelle dans une cage déserte en infériorité numérique à 6:33 de la troisième période.

La recrue Emerson Etem, qui a obtenu plusieurs occasions de marquer tôt dans le match, a profité d’une belle passe de Teemu Selanne pour porter le pointage à 3-0 à 8:04 de l’engagement. C’était un premier but en carrière en séries éliminatoires pour ce jeune joueur originaire du sud de la Californie.

Matt Beleskey a complété la marque avec un filet en avantage numérique avec 6:26 à faire à la rencontre.

Un jour après que l’entraîneur et quelques membres des Ducks eurent parlé de l’importance de la discipline dans cette série, Anaheim a vu quatre de ses joueurs aller faire un tour au cachot en première période. Les spécialistes de l’infériorité numérique des Ducks ont cependant neutralisé le jeu de puissance des Red Wings en le limitant à deux lancers en 5 minutes et 20 secondes, dont 80 secondes disputées à quatre contre trois et 40 secondes à cinq contre trois.

« Notre unité en désavantage numérique a fait de l’excellent boulot ce soir », a déclaré Getzlaf à NBC Sports Network. « On a pris plusieurs punitions au début de la partie, mais ce groupe et notre gardien de but nous ont gardés dans le match. »

Les Red Wings ont retourné la faveur aux Ducks en écopant de deux punitions. Anaheim a profité d’une double supériorité numérique pendant 37 secondes, mais Howard a réalisé un arrêt clé sur un tir sur réception de Teemu Selanne. Selanne avait compté pratiquement du même endroit dans le premier match.

Avant cet enchaînement de punitions, les Ducks contrôlaient le jeu à forces égales et ils avaient muselé les Red Wings dans les premières minutes de la partie. Howard a réalisé 13 arrêts en première période, dont 9 à forces égales. Il a perdu son casque dans une mêlée devant son filet à la fin des 20 premières minutes de jeu et la foule a scandé son nom alors qu’il s’éloignait de l’attroupement.

Dans les derniers instants de la troisième période, plusieurs partisans déçus ont quitté le vieil amphithéâtre, sûrement dans l’espoir d’éviter la circulation causée par le concert de Taylor Swift au Ford Field de l’autre côté de la ville.

 

La LNH sur Facebook