Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Penguins vs. Islanders

Un but de Kunitz en avantage numérique permet aux Penguins de remporter le match numéro 3

Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

Partagez avec vos amis


Un but de Kunitz en avantage numérique permet aux Penguins de remporter le match numéro 3

UNIONDALE, N.Y. – L’attaquant des Penguins de Pittsburgh Chris Kunitz a marqué en avantage numérique à 8:44 en prolongation pour procurer aux Penguins une victoire de 5-4 contre les Islanders de New York dans le troisième match de leur série quart de finale de l’Association de l’Est au Nassau Veterans Coliseum.

Pittsburgh tirait de l’arrière 2-0 en début de rencontre avant de prendre les devants 4-2 en deuxième période. Kunitz a finalement permis aux siens de l’emporter en prolongation avec l’aide de Crosby, qui obtenait ainsi sa troisième mention d’aide de l’après-midi.

Les Penguins mènent désormais leur série quatre de sept deux victoires à une, et la quatrième partie de la série sera disputée mardi soir.

Des buts de Jarome Iginla, Chris Kunitz et Pascal Dupuis tard au premier vingt a permis aux Penguins de remonter la pente après que Matt Moulson et la recrue Casey Cisikas aient rapidement donné les devants 2-0 aux Islanders. Le défenseur Douglas Murray, acquis en fin de saison des Sharks de San Jose, a ajouté un but tard au deuxième engagement pour les Pittsburgh, première tête de série dans l’Est.

Pittsburgh a entrepris la troisième période avec une avance de 4-2, mais Kyle Okposo, qui avait inscrit le but vainqueur dans le deuxième match, a touché la cible en infériorité numérique, avant que John Tavares ne marque son premier en carrière en séries éliminatoires à l’aide d’un lancer des poignets puissant et précis depuis le cercle des mises en jeu à la gauche de Marc-André Fleury à 10:48 pour forcer la tenue de la prolongation.

Soutenus par une foule bruyante au Nassau Coliseum, des spectateurs ont commencé à affluer à 7 h, soit cinq heures avant le début de la rencontre, les Islanders ont amorcé la rencontre sur les chapeaux de roue, marquant à deux reprises au cours des six premières minutes de jeu.

New York n’a eu besoin que de 1:43 pour soulever la foule en ouvrant la marque. Lubomir Visnovsky a transporté le disque sur l’aile gauche avant de le glisser vers l’enclave à Okposo, qui a tenté par deux fois de déjouer Fleury. Le gardien des Penguins a résisté, mais il a toutefois été incapable d’immobiliser la rondelle, et Moulson en a profité pour la pousser derrière la ligne des buts pour inscrire son deuxième but en autant de parties.

Sidney Crosby, qui avait fait vibrer les cordages à deux reprises vendredi soir lors de son retour au jeu à la suite d’une fracture à la mâchoire, s’est faufilé entre plusieurs joueurs des Islanders avant d’être frustré par Evgeni Nabokov à 5:20 de la période initiale. Sur la contre-attaque qui a suivi, Michael Grabner a servi une passe parfaite à Cizikas qui a tiré sur réception, ne laissant aucune chance à Fleury à 5:41.

Malgré le vacarme qui régnait à l’intérieur du Coliseum, qui atteignait un niveau de décibels inégalé à Long Island depuis plusieurs années, les Penguins ont limité les dégâts en écoulant avec succès la deuxième supériorité numérique de l’engagement des Islanders, alors que Tanner Glass avait été chassé pour rudesse à 7:58. Pittsburgh a ensuite réduit la foule au silence en frappant à deux reprises sur le jeu de puissance en 19 secondes pour créer l’égalité.

Mark Streit a d’abord écopé d’une pénalité pour avoir accroché à 12:21, et Travis Hamonic est allé rejoindre son capitaine au cachot 34 secondes plus tard lorsqu’il a fait trébucher un joueur des Penguins. Il n’en fallait pas plus pour permettre aux Penguins de s’inscrire au pointage, et Iginla a fait dévier le tir-passe de Kris Letang derrière Nabokov à 13:18. Hamonic se trouvait toujours au banc des punitions lorsque Kunitz s’est dissimulé derrière les défenseurs des Islanders pour accepter un relais magistral d’Evgeni Malkin et se présenter seul devant Nabokov, qu’il a battu d‘un tir du côté de la mitaine à 13:37 pour niveler les chances.

Ces buts rapides inscrits sur deux lancers consécutifs en avantage numérique étaient les quatrième et cinquième réussis par les Penguins en pareilles circonstances en 10 jeux de puissance depuis le début de la série.

Crosby, qui avait obtenu la deuxième mention d’aide sur le but d’Iginla, a préparé le but de Dupuis à 19:00 du premier vingt. Il a débordé Visnovsky alors qu’il s’amenait en trombe sur l’aile droite et, tout juste après avoir dépassé le point de mise en jeu, a remis la rondelle du revers vers le haut du demi-cercle du gardien. Dupuis fonçait au filet au même moment, et il est parvenu à toucher à la rondelle quelques instants avant d’entrer en collision avec Nabokov et Tavares.

Ainsi, malgré tout le travail acharné des Islanders en début de match, l’équipe locale a retraité au vestiaire avec un retard de 3-2 après vingt minutes de jeu.

Fleury a poursuivi son excellent travail en période médiane, réalisant un superbe arrêt aux dépens de Grabner, qui avait habilement fait dévier un lancer, avant de se dresser devant Frans Nielsen qui a tenté de le battre d’un lancer du revers. Le cerbère des Penguins a reçu un coup de main de ses coéquipiers lorsque Murray a touché la cible pour la première fois depuis que les Penguins ont fait son acquisition tout juste avant la date limite des transactions. Malkin, qui se trouvait dans le coin de la patinoire, a repéré Murray qui s’amenait derrière le jeu, et ce dernier s’est avancé jusqu’au haut du cercle des mises en jeu avant de décocher un lancer dans la partie supérieure du filet à 17:10 pour porter la marque à 4-2.

Les Penguins semblaient sur le point de mettre le match hors de portée lorsque Crosby a forcé le défenseur Brian Strait à l'accrocher à 3:50 de la troisième période. Les Islanders ont plutôt profité de cette punition pour revenir dans la rencontre, alors qu’Okposo s’est présenté en échappée devant Fleury à la suite d’une passe de Nielsen. Okposo a déjoué Fleury d’un lancer des poignets à 5:31 pour réduire l’écart à un but.

Moins d’une minute plus tard, Fleury a permis à son équipe de conserver cette avance d’un but lorsqu’il a plongé pour capter le lancer des poignets de la ligne bleue d’Hamonic, tout juste avant que Nielsen ne le fasse dévier. Fleury n’a cependant rien pu faire sur le lancer des poignets de Tavares, qui s’est servi d’un défenseur des Penguins comme écran pour faire 4-4 et amener les deux équipes en prolongation.

 

La LNH sur Facebook