Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

VAN vs SJS

Les Sharks battent les Canucks en prolongation

Par Kevin Woodley - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Sharks battent les Canucks en prolongation

VANCOUVER – Les Canucks de Vancouver étaient à moins d’une minute et à quelques pouces de créer l’égalité dans leur série qui les oppose aux Sharks de San Jose. À la place, ils se dirigeront vers San Jose dans l’espoir d’arracher un gain afin de pouvoir poursuivre leur saison.

Patrick Marleau a créé l’égalité avec 55,1 secondes à jouer en temps réglementaire et l’ancien des Canucks Raffi Torres a marqué à 5 :31 de la période de prolongation, alors que San Jose a surpris Vancouver avec un gain de 3-2, vendredi soir, pour s’emparer d’une avance de 2-0 dans la série quatre de sept de la ronde quart de finale de l’Association de l’Ouest.

Comme c’était le cas l’an dernier, les Canucks font face à un déficit de deux matchs en première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, après avoir échappé les deux premiers affrontements à domicile. Pour voir la série se transporter à nouveau à Vancouver, ils devront trouver une manière de l’emporter à San Jose, là où les Sharks ont été dominants, puisqu’ils ne se sont inclinés qu’à deux reprises en temps réglementaire en 24 rencontres cette saison.

Alexander Elder, qui a touché la barre horizontale à 1 :14 de la période de prolongation, a vu son tir de la pointe être bloqué par Burns, qui a alors amorcé une descente en sens inverse à deux contre un. Burns a conservé le disque jusqu’à la limite du cercle droit, avant de diriger une passe transversale vers Torres, qui a profité d’une cage béante.

Ryan Kesler a marqué à deux reprises dans les sept premières minutes de la troisième période, pour donner l’avance aux Canucks, mais Marleau, avec le gardien Antti Niemi rappelé au banc à la faveur d’un patineur supplémentaire, a expédié les deux équipes en surtemps.

Joe Thornton a aussi marqué, tandis qu’Antti Nieme a terminé le match avec 29 arrêts du côté des Sharks, qui seront les hôtes du match numéro 3, dimanche soir.

La troisième période a été signée Kesler jusqu’à la dernière minute.

Ralenti par la grippe lors du premier match, Kesler a d’abord distribué une solide mise en échec aux dépens de Justin Braun, tard en deuxième période et a créé l’égalité à 59 secondes du début du troisième engagement, avec un tir sur réception, puis a donné l’avance aux Canucks après un mauvais revirement à 7 :06.

Avec Andrew Desjardins au banc des pénalités pour avoir fait trébucher et Kesler à la pointe, un changement effectué plus tôt dans le match, Hanrik Sedin a alimenté Kesler pour un tir sur réception qui n’a donné aucune chance à Niemi du côté du gant.

Vancouver a pris l’avance six minutes plus tard après une passe de Dan Boyle depuis l’arrière du but, alors que la rondelle a effectué une déviation sur Joe Pavelski qui passait dans L’enclave, avant d’aboutir sur le bâton de Kelser dans le haut de la zone payante. Il a effectué un tir frappé du côté du bouclier de Niemi, mettant la table pour une célébration enflammée de la salle comble de 18,910 spectateurs réunis au Rogers Arena.

Mais la foule a perdu son enthousiasme plus tard, quand Marleau est venu jouer les trouble-fêtes.

Après un tir de Jannik Hansen qui est passé tout près du but, depuis le centre de la patinoire, Henrik Sedin a expédié le disque au centre de sa propre zone, mettant la table à une séquence qui s’est soldée par un Luongo qui stoppe Marleau sur un tir sur réception depuis l’enclave, pour voir la rondelle lui échapper et se retrouver derrière lui, là où Marleau l’a récupérée pour l’envoyer au fond du filet.

Luongo a été solide en début de rencontre pour une deuxième partie de suite, en remplacement de Cory Schneider blessé, terminant le match avec 27 arrêts.

Comme lors du match numéro 1, Luongo a été brillant pour amorcer la rencontre.

Les Sharks n’avaient que cinq tirs au compteur après la première moitié de la première période, mais Luongo a effectué des arrêts brillants sur quatre de ces lancers, arrêtant T.J. Galiardi sur une échappée et Marleau avec un tir sur réception depuis l’enclave, à chaque fois grâce à des passes de Logan Couture, lors d’un jeu de puissance. Il a de nouveau volé Galiardi sur un retour, mais les Sharks sont parvenus à marquer sur un attroupement, trois minutes plus tard.

Thornton a été chassé de la mise au jeu et Kesler l’a remportée en son absence. Mais Thornton a battu Kevin Bieksa pour l’obtention du disque dans le coin, dirigeant ensuite une passe à la pointe vers Brad Stuart, dont le tir a été dévié par Brent Burns au passage, mettant la table à un attroupement près du filet. Thornton a profité de la situation et de la rondelle libre dans le haut de l’enclave avec sa longue portée pour la propulser par-dessus un Luongo alors qu’il tombait sur la glace.

Vancouver a connu un bon début de rencontre, dictant le rythme avec un échec avant bien établi et faisant circuler la rondelle, dirigeant 15 tirs en direction du filet en première période. Mais seulement quatre de ces tirs ont atteint Niemi et San Jose a repris du poil de la bête à mi-chemin de l’engagement, dominant au chapitre des tirs 10-4.

La deuxième période est l’histoire des gardiens de but, ils ont été bons et chanceux.

Thornton a frappé l’extérieur du filet alors que la cage était grande ouverte, sur un jeu de puissance et Pevelski a bien pensé avoir donné l’avance 2-0 aux siens, lorsqu’il a soulevé son propre retour de tir derrière Luongo lors d’une descente à deux contre un, à six minutes du début de la période. Toutefois, l’arbitre Tim Kowal a refusé le but immédiatement puisque Tommy Wingels, qui a peut-être été poussé, est entré en contact avec Luongo, faisant perdre l’équilibre au gardien tandis que Pavelski expédiait le disque dans le fond du but.

À l’autre bout, Niemi n’a démontré aucune forme de rouille après un premier tiers tranquille.

Il a capté du gant le tir d’Alexandre Burrows depuis le cercle des mises au jeu, lors d’un deux contre un, puis il a volé Daniel Sedin seul devant le filet, avant que Sedin ne reprenne possession du disque libre et rate une cage béante, voyant la rondelle bondir sur le patin du défenseur Justin Braun des Sharks, avant de revenir vers Niemi, étendu sur la patinoire.

Niemi a profité d’un autre coup de chance, quand le tir de Burrows est passé à côté du filet presque désert, sur un retour de tir, avant de frustrer Andrew Ebbett lors d’une descente à deux contre un, effectuant l’arrêt d’un tir dirigé entre ses jambières.

Pour ne pas être en reste, Luongo a plongé tête première à travers son demi-cercle pour capter de la mitaine une autre chance de marquer de Torres, qui avait pourtant une cage ouverte devant lui.

 

La LNH sur Facebook