Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Penguins vs. Islanders

Les Islanders gâchent le retour de Crosby et égalisent la série

Par Shawn Roarke - Directeur de rédaction senior à NHL.com

Partagez avec vos amis


Les Islanders gâchent le retour de Crosby et égalisent la série

PITTSBURGH – Cette soirée avait tout pour être mémorable. Pourtant, les Penguins de Pittsburgh vont sans doute vouloir l’oublier le plus rapidement possible.

Vendredi soir, le capitaine des Penguins Sidney Crosby a brillé à son retour au jeu après une absence de 13 parties en comptant deux buts en première période pour l’équipe locale. Or, les Islanders de New York ont refusé de se laisser abattre et ils sont revenus de l’arrière pour voler la victoire et la vedette aux Penguins en l’emportant 4-3 lors du deuxième match des quarts de finale de l’Association de l’Est au Consol Energy Center.

Colin McDonald, Matt Martin et Kyle Okposo ont marqué trois buts sans riposte pour les Islanders en profitant de bonds chanceux de la rondelle et New York a arraché une victoire inespérée.

Okposo, qui a probablement changé l’allure du match en livrant un furieux combat contre Matt Niskanen alors que le pointage était de 3-1, a compté le but gagnant avec 7:37 à faire à la rencontre grâce à un bond capricieux de la rondelle. Matt Moulson a lancé après avoir pivoté sur lui-même, mais son tir a raté la cible. Le disque a rebondi dans la zone du gardien de but Marc-André Fleury, mais ce dernier a mal réagi. Okposo a sauté sur l’occasion pour pousser la rondelle dans le fond du filet.

Les Islanders, huitièmes dans l’Est, ont réalisé une remontée inspirée et ils retournent maintenant à la maison après avoir partagé les honneurs des deux premières parties de la série. Le troisième match sera disputé dimanche après-midi au Nassau Memorial Coliseum (à midi sur NBC, RDS, TSN).

Au début de la rencontre, tous les yeux étaient tournés vers Crosby, qui s’est assuré de se faire remarquer à son retour au jeu après avoir été contraint à l’inactivité en raison d’une fracture à la mâchoire. Il a compté deux buts dans les huit premières minutes de jeu et les Penguins menaient 3-1 après une période.

Crosby, qui était à l’écart du jeu depuis le 30 mars, portait un protecteur spécial pour la mâchoire et il n’a joué que pendant 4:18 au premier engagement. Il est sauté sur la glace pour la première fois à 1:13, mais il n’a pas marqué à sa première présence. À ce moment, les Penguins menaient déjà 1-0 grâce au filet d’Evgeni Malkin inscrit seulement 43 secondes après la mise au jeu initiale.

C’était le premier but de Malkin en 11 parties à domicile en séries éliminatoires. C’était aussi son 33e en carrière en séries avec les Penguins, ce qui lui vaut le cinquième rang de l’histoire de la concession à ce chapitre.

Crosby a toutefois compté à sa première tentative en avantage numérique en poussant une passe de Jarome Iginla dans une cage abandonnée à 3:19. Crosby avait amorcé cette séquence en remportant la mise au jeu en zone offensive. Il a ensuite été oublié tout près d’Evgeni Nabokov avant de recevoir la passe d’Iginla.

Le deuxième but de la soirée de Crosby a été marqué à 7:22, soit 18 secondes après que les Islanders eurent réduit l’écart à 2-1 grâce au filet de Moulson en supériorité numérique.

Cette fois-ci, Crosby a poussé le retour du lancer de Pascal Dupuis dans le fond du filet malgré un angle des plus restreints. Crosby était à la hauteur de la ligne des buts à la gauche de Nabokov lorsqu’il a logé le disque dans la lucarne.

C’était la fête à Pittsburgh et le capitaine était tout feu tout flamme. À peine 68 minutes après le début de cette série quatre de sept, les Penguins pouvaient à nouveau compter sur leur meilleur joueur et ils dominaient leurs opposants 8 buts à 1.

Cependant, Nabokov, qui avait été plus qu’ordinaire jusque-là, a retrouvé sa touche et il a conclu la soirée avec 30 arrêts, dont 25 de suite après avoir alloué le troisième but des Penguins.

En l’espace de quelques minutes, les Islanders revenaient dans la série et gâchaient le retour au jeu de Crosby.

L’attaque new-yorkaise, si amorphe lors du premier affrontement, a soudainement trouvé le moyen d’exercer de la pression sur la défense des Penguins et elle s’est lancée à l’assaut de Fleury. Le gardien de but de Pittsburgh a dû faire 19 arrêts au premier vingt et 38 au total. Il était visiblement frustré après le but d’Okposo.

La pression des Islanders a fini par rapporter en deuxième période alors qu’ils sont parvenus à effacer leur déficit de deux buts en l’espace de 5:25.

L’ancien des Penguins Colin MacDonald a compté le premier de ces deux buts après avoir appliqué un échec avant intense. Il a brisé le jeu derrière la cage de Fleury et il a réussi à glisser la rondelle entre le poteau et le gardien québécois alors que celui-ci revenait devant son filet.

Les Islanders ont profité d’un autre bond chanceux pour égaler le pointage à 10:37. L’attaquant Josh Bailey y est allé d’un tir anodin pendant la contre-attaque, mais il a raté la cible. Heureusement pour les visiteurs, le disque a rebondi sur la bande pour aboutir directement sur le bâton de Martin qui fonçait au filet. Il a déjoué Fleury, qui s’était compromis sur le lancer de Bailey, pour ramener les deux équipes à la case départ.

 

La LNH sur Facebook