Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

MTL VS OTT

Paul MacLean persiste et signe; Eller a été blessé sur un jeu de hockey

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Paul MacLean persiste et signe; Eller a été blessé sur un jeu de hockey

MONTRÉAL – Le Canadien de Montréal et les Sénateurs d’Ottawa se sont livrés à une guerre de mots vendredi matin à quelques heures du deuxième match de leur série quarts-de-finale dans l’Association de l’Est qui aura lieu au Centre Bell.

Jeudi soir, Lars Eller a été assommé et blessé par le défenseur Eric Gryba dans la victoire de 4-2 des Sénateurs à la suite d’une dure mise en échec que l’entraîneur-chef Paul MacLean a dit être « un jeu de hockey ». Il a invoqué que Raphael Diaz a fait une passe suicide à Eller au centre de la glace et qu’il doit aussi être blâmé.

Eller, qui a obtenu son congé de l’hôpital, a subi une commotion cérébrale ainsi que des fractures au visage. Il a aussi perdu des dents sous la force de l’impact.

À l’issue de l’entraînement matinal des Sénateurs, MacLean n’a pas atténué ses propos de la veille. Il n'a rien fait pour calmer le jeu alors que l’entraîneur-chef du Canadien Michel Therrien a déclaré que c’était « un manque de respect total pour Eller et sa famille ». Brandon Prust en a même rajouté en disant qu’on « ne se soucie pas de ce que ce gros morse aux yeux globuleux a à dire ».

« Tout le monde blâmait mon joueur pour avoir fait ce qu’il devait faire, a expliqué MacLean. Tout ce que j’ai fait a été de rappeler les faits. Je suis malheureux que le jeune homme ait été blessé mais c’est ce qui est arrivé. C’est un jeu de hockey qui a mal tourné. »

Après avoir précisé qu’il n’avait aucune idée de ce que Prust avait déclaré lors de l’entraînement matinal du Canadien, MacLean a dit qu’il n’avait pas l’intention de changer d’un iota.

« Tout le monde a droit de dire ce qu’il veut, a-t-il révélé. Je suis qui je suis. Le monde est grand. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent. »

Gryba n’a pas pris part à l’entraînement optionnel des Sénateurs en matinée alors qu’il attendait son audience avec le Département de la sécurité des joueurs de la LNH.

« On ne veut jamais voir ça mais ça fait partie du jeu, a confié Guillaume Latendresse. On peut encore dire que c’était une mise en échec légale. Eric est un grand gars (six pieds, quatre pouces) et c’était une passe suicide au centre de la glace. »

Le défenseur Marc Methot s’est aussi porté à la défense de son coéquipier.

« Eric est un bon gars. Il se sent mal. On peut le voir par son comportement, a-t-il dit. Ce n’est pas le genre à vouloir blesser un joueur. C’est un gros gars, un défenseur au jeu robuste mais il ne cherche pas à blesser. »

Est-ce que ça pourrait être une distraction pour les Sénateurs ?

« Je ne pense pas », a-t-il estimé en ne voyant vraiment pas la nécessité de changer leur style de jeu. « On a des joueurs robustes et mobiles à la ligne bleue et malheureusement, un joueur a été blessé. »

Si Gryba est suspendu, les Sénateurs pourraient faire appel à Eric Wiercioch pour agir comme sixième défenseur.

Anderson, le meilleur

Les Sénateurs ont accordé 50 tirs au filet de Craig Anderson et Methot a convenu qu’il ne fallait pas que ça se répète trop souvent même si, selon lui, « c’est le meilleur gardien de la LNH ».

« Plusieurs des tirs sont survenus en désavantage numérique mais néanmoins, a-t-il noté, on a connu une mauvaise deuxième période. À un moment donné, je crois qu’ils avaient l’avantage 25-5 pour les tirs au but. »

Anderson a été ébranlé à la deuxième en recevant un tir de Rene Bourque sur son masque protecteur et Methot a précisé qu’il avait perdu une dent.

« Craig est une machine, a-t-il dit. Il a perdu une dent quand il a été atteint par la rondelle. On pouvait voir la marque sur son masque. Ça démontre son caractère et jusqu’à quel point il veut gagner pour nous.

« J’ai été surpris, a-t-il ajouté, qu’il reste dans le match mais heureusement, je crois que la dent qu’il a perdue était... une fausse dent. Je pense que ça peut aider mais ne me citez pas là-dessus ! »

Auteur du premier but jeudi, le défenseur Erik Karlsson, qui a été utilisé pendant 29:11 lors du premier match, a rappelé que la série est loin d’être gagnée.

« Il faudra se donner à fond pendant 60 minutes, a-t-il dit. On a bien joué hier mais on n’a pas bien joué pendant tout le match.

« Il faut faire mieux, a-t-il affirmé. On sait tous que la série ne sera pas décidée après un match.»

Le jeune Jean-Gabriel Pageau a terminé le premier match au sein du premier trio alors qu’il a eu plus de 11 minutes de temps de glace à son premier match en carrière lors des séries éliminatoires.

« C’est super, a-t-il dit. Je ne m’attendais pas à me retrouver sur le premier trio. C’est une belle marque de confiance de la part de l’entraîneur . »

 

La LNH sur Facebook