Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

MTL VS OTT

Lars Eller obtient son congé de l’hôpital, Prust et Therrien se montrent incisifs à l’endroit de MacLean

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Lars Eller obtient son congé de l’hôpital, Prust et Therrien se montrent incisifs à l’endroit de MacLean

BROSSARDLars Eller a obtenu son congé de l’hôpital et est de retour à la maison au repos complet, a indiqué le Canadien de Montréal vendredi.

« Ça fait mal, ça fait tellement mal [de voir un joueur dans cet état], a mentionné l’entraîneur Michel Therrien vendredi matin. Tout d’abord, on tient beaucoup à nos joueurs, et ça m’a vraiment fait mal de voir Lars. C’est un bon kid, tout le monde l’aime. C’est une bonne personne et en plus il nous a prouvé toute l’année qu’il était capable d’être un joueur important pour notre équipe. »

L’annonce de cette nouvelle fut cependant le seul moment de réjouissance au Complexe sportif de Brossard, alors que Therrien et le robuste attaquant Brandon Prust n’y sont pas allés de main morte pour condamner les propos du troupier des Sénateurs d’Ottrawa Paul MacLean à propos de la mise en échec d’Eric Gryba, qui a obligé Eller à quitter la patinoire du Centre Bell sur une civière hier soir.

Au terme du match no 1 jeudi, lorsqu’appelé à commenter le geste commis par son défenseur, MacLean a dit qu’il s’agissait d’un « jeu de hockey », et que donc la mise en échec était légale. Il a également comparé la séquence à plusieurs autres qui selon lui sont très semblables, incluant des mises en échec distribuées par l’ancien capitaine des Devils du New Jersey Scott Stevens, connu pour ses mises en échec percutantes qui selon plusieurs ont coûté la carrière de certains joueurs de la LNH.

« C’est exactement ce genre de gestes qu’on veut enrayer du hockey », a déclaré Therrien en haussant le ton par rapport aux comparaisons boiteuses de MacLean. « Il y a des règlements mis en place pour enlever ces coups-là lorsqu’un joueur est dans une position vulnérable.

« C’est un manque de respect total et de compassion envers le joueur et sa famille et je n’accepterai pas ça. »

Prust s’est également montré très émotif – et incisif – dans le vestiaire vendredi matin lorsqu’on lui a demandé de parler de son coéquipier tombé au combat. C’est que MacLean a aussi dit que Raphael Diaz était à blâmer pour ce qui était arrivé à Eller, puisqu’il n’aurait selon lui jamais dû lui faire la passe initiale.

Les mots exacts de Prust ont été : « On ne se soucie pas vraiment de ce que ce gros morse aux yeux globuleux a à dire. »

Prust a aussi manifesté son souhait que Gryba ne soit pas suspendu par la LNH, sans préciser pourquoi.

C’est toutefois assez clair...

Pour Therrien, ce genre de réaction de la part de ses joueurs prouve à quel point son équipe est tissée serrée.

« Ça, ça vous démontre juste une chose; l’unité de cette équipe-là et la chimie de cette équipe-là, a-t-il dit. C’est sûr que les joueurs sont frustrés de voir un de leurs coéquipiers étendu sur la patinoire comme ça. »

L’entraîneur a tenu une réunion d’équipe avant de rencontrer les médias vendredi matin, question de remettre les choses en perspective et que tout le monde soit sur la même longueur d’onde.

« C’était juste pour réviser un peu notre match [d’hier], a déclaré Francis Bouillon. Je pense qu’il faut qu’on soit fiers de la manière dont on a joué, et si on continue à jouer de la même façon je pense que les résultats vont être différents. On voulait jouer un bon premier match et je pense qu’on l’a fait, on a dirigé beaucoup de tirs au filet. Ça n’a pas vraiment fonctionné pour nous, mais il faut mettre du trafic devant le gardien et changer les choses pour que les rondelles atterrissent dans le filet. »

D’autres absents de marque

Le Canadien a également annoncé que Max Pacioretty et le capitaine Brian Gionta n’allaient pas être en mesure d’affronter les Sénateurs ce soir, tous les deux blessés au haut du corps. Des pertes importantes pour le Tricolore, qui permettront par contre à Therrien d’évaluer comment son équipe réagira face à des obstacles de cette envergure.

« Les séries éliminatoires, comme je l’explique souvent à mes joueurs pendant la saison, c’est une question d’adversité, a-t-il indiqué. Adversité égale défi, et après ça vis-à-vis le défi tu as besoin d’avoir la bonne attitude. On devrait avoir la bonne attitude pour rebondir.

« Il faut jouer le même match qu’on a joué hier avec la même intention et la même intensité. Il ne faut pas oublier que c’est du trois matchs en quatre soirs, du quatre matchs en six soirs, donc si on continue à jouer de cette façon-là, je suis convaincu qu’on va retrouver le chemin du succès. »

Gabriel Dumont pourrait prendre la place d’Eller dans la formation, mais Therrien a refusé de dire qui allait venir en relève à Pacioretty et Gionta, qui n’avaient pas non plus participé à la séance d’entraînement jeudi matin.

 

La LNH sur Facebook