Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Penguins vs. Islanders

Les Capitals explosent en deuxième période pour vaincre les Rangers

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Les Capitals explosent en deuxième période pour vaincre les Rangers

WASHINGTON -- Les Capitals de Washington ont exploité leur vitesse, leur dynamisme et leur agressivité. Ils ont exercé de la pression en zone offensive, ils ont été imprévisibles et ils ont résisté aux contre-attaques des Rangers de New York. Enfin, l’attaque des Capitals s’est réveillée grâce à un but en avantage numérique.

Bref, jeudi soir au Verizon Center, les Capitals ont joué comme ils l’ont fait lors des 19 dernières parties de la saison régulière, alors qu’ils ont compilé un dossier de 15-2-2 pour s’emparer du titre de la section Sud-Est et pour se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Ils prennent donc les devants 1-0 dans leur série quatre de sept des quarts de finale de l’Association de l’Est.

Braden Holtby a réalisé 34 arrêts pendant qu’Alex Ovechkin, Marcus Johansson et Jason Chimera comptaient pour les Capitals dans un gain de 3-1 sur les Rangers.

La deuxième rencontre aura lieu samedi au Verizon Center (12 h 30 HE sur NBC, TSN, RDS).

Carl Hagelin a ouvert la marque pour les Rangers en première période après avoir contourné le filet adverse, mais Ovechkin a répliqué en avantage numérique à 6:59 du deuxième tiers. C’était le premier de trois buts pour Washington au cours de cet engagement. Les Capitals avaient une priorité de 3-1 après 40 minutes de jeu et ils ont maintenu la pression en troisième période.

Hagelin a failli compter à nouveau à mi-chemin du troisième vingt, mais son lancer a touché la barre horizontale. Puis, John Moore croyait bien avoir marqué d’un angle restreint alors qu’il ne restait que 4:03 à jouer, mais la reprise vidéo n’a pas permis de confirmer si la rondelle avait traversé la ligne des buts. L’arbitre Chris Rooney a donc dû refuser le but.

Washington a remporté la bataille des unités spéciales en comptant une fois en cinq jeux de puissance et en neutralisant les quatre supériorités numériques des Rangers. Henrik Lundqvist a effectué 27 arrêts pour New York.

L’avantage numérique des Capitals, qui a été le plus redoutable de la LNH en saison régulière avec un taux de réussite de 26,8 %, a paru anémique lors de leurs trois premiers jeux de puissance. Ils n’ont généré que cinq tirs au but, dont trois pendant la seule supériorité numérique des Caps en première période. Cependant, 33 secondes après qu’Arron Asham des Rangers eut été envoyé au cachot pour un coup à la tête de Jack Hillen, Ovechkin a capitalisé pour inscrire Washington au pointage.

Le tir sur réception de la pointe de Mike Green a frappé la bande avant de rebondir dans l’enclave. Ovechkin s’est amené sur la gauche pour pousser la rondelle derrière Lundqvist et créer l’égalité 1-1.

Malheureusement pour les Rangers, ils ont concédé plusieurs supériorités numériques aux Capitals tôt dans la rencontre. New York a été la formation la moins punie du circuit en saison régulière, mais elle a été prise avec trop de joueurs sur la glace après seulement 34 secondes de jeu et elle a accordé quatre jeux de puissance à Washington dans les 27 premières minutes du match.

New York a profité d’un double avantage numérique pendant 56 secondes moins de quatre minutes après le filet d’Ovechkin sans pouvoir en profiter. Les Capitals n’ont pas raté leur chance quelques minutes plus tard lorsque Johansson et Chimera ont porté la marque à 3-1 avec des buts marqués à 46 secondes d’intervalle.

« Le gardien de but est la pierre d’assise [de l’unité en infériorité numérique] », a déclaré Chimera au NBC Sports Network. « [Holtby] a fait de bons arrêts et les gars ont bloqué des lancers. Quand on neutralise un cinq contre trois, on gagne le momentum et on a su en profiter. »

Johansson a compté sur une échappée après que Steve Oleksy l’eut repéré seul le long de la ligne bleue. Sa longue passe a surpris les joueurs des Rangers et s’est faufilée entre Dan Girardi et Ryan McDonagh. Johansson a battu Lundqvist au-dessus de son bras gauche avec 5:39 à faire à la période.

Chimera a marqué un but bizarre à 15:07 pour porter le pointage à 3-1. Il a pivoté le long de la bande gauche avant de tirer à l’aveuglette vers le but. Le disque s’est frayé un chemin jusque dans le fond du filet.

Mathieu Perreault, qui a provoqué le revirement en territoire adverse, était devant Lundqvist et il a tenté de faire dévier le lancer de Chimera, mais la reprise vidéo a montré qu’il n’avait pas touché à la rondelle. Cependant, Perreault a gêné le travail de Lundqvist, ce qui a permis au tir de Chimera de toucher la cible.

Les Rangers ont profité d’un avantage numérique 15 secondes plus tard lorsque Hillen a été puni pour avoir donné un double-échec à Asham, mais ils n’ont rien pu en tirer. Ils ont été blanchis en quatre supériorités numériques et ils n’ont décoché que huit tirs au but. Leur jeu de puissance a tout de même réussi à faire tourner le vent de bord en première période lorsque Jay Beagle a été puni pour avoir donné de la bande aux dépens de Moore.

Les Capitals dominaient alors 12-1 au chapitre des tirs au but, mais les Rangers ont profité de cet avantage numérique pour obtenir trois lancers et ils ont continué à appliquer de la pression après la fin de la pénalité. Hagelin a compté après avoir contourné le filet 23 secondes après que Beagle fut revenu au jeu. La rondelle a dévié sur le patin gauche de John Erskine avant de traverser la ligne des buts.

Les Capitals ont amorcé le match en lion, mais Lundqvist s’est dressé devant eux avec, entre autres, un bel arrêt sur le tir à bout portant de Martin Erat à 5:31. Washington a décoché les 10 premiers lancers de la rencontre.

Washington a eu l’occasion d’égaler le pointage en fin de première période quand Ovechkin s’est démarqué en zone offensive après que McDonagh eut pris une mauvaise décision en zone neutre. Le tir d’Ovechkin a frappé le côté droit du filet et 16 secondes plus tard, McDonagh était puni pour avoir accroché. Les Capitals ont ainsi profité d’un avantage numérique qui s’est poursuivi au deuxième tiers.

Les Capitals n’ont pas marqué pendant ce jeu de puissance ou le suivant, mais ils n’ont eu besoin que de 33 secondes pour compter à leur quatrième occasion. Et c’est ce but qui a réveillé leur attaque.

Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl

 

La LNH sur Facebook