Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

STL vs LAK

Le but d'Alexander Steen en prolongation a renouvelé la confiance des Blues

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Le but d'Alexander Steen en prolongation a renouvelé la confiance des Blues

ST. LOUIS - Le but d'Alexander Steen en prolongation pourrait être bien plus important qu'on pourrait le penser pour les Blues de St. Louis. Peu importe qu'il ait été beau ou non, ils savent désormais qu'ils peuvent vaincre les Kings de Los Angeles.

Les Blues devront maintenant conserver l'avance qu'ils détiennent sur les champions en titre de la Coupe Stanley.

«Je crois que nous étions sur l'adrénaline du moment et que nous étions fébriles à l'idée de disputer le premier match des séries éliminatoires à domicile, en plus d'avoir beaucoup de choses à prouver», a confié l'attaquant Andy McDonald mercredi. «Nous devons simplement nous assurer de nous remettre dans le même état d'esprit, et peut-être même augmenter notre niveau d'intensité d'un cran. Nous sommes conscients qu'ils redoubleront d'effort dès le prochain match.»

L'entraîneur des Blues Ken Hitchcock a invoqué les dieux du hockey après que Steen eut soutiré le disque à Jonathan Quick derrière son filet avant de le pousser au fond de son filet, en désavantage numérique, pour surprendre les Kings 2-1 dans le premier match de cette série mardi soir. Il a toutefois refusé de parler d'une victoire cruciale, compte tenu du fait que les Kings avaient entamé les séries éliminatoires en voguant sur une séquence de huit victoires.

Les Kings avaient également balayé les Blues en deuxième ronde l'an dernier, et s'étaient forgés une avance de 3-0 contre chacun de leurs adversaires. L'entraîneur des Kings Darryl Sutter est confiant que Quick, dont la tenue a permis aux siens de disputer la prolongation, oubliera rapidement son erreur.

«Il n'y a pas eu de problème avec Jonathan hier soir», a noté Sutter. «Vous pouvez dire qu'il a commis une erreur. Il tentait de faire un jeu, il voulait acheter du temps. Les deux meilleurs joueurs sur la patinoire furent Steen et Quick, donc je ne crois pas que l'un d'entre eux puisse parler de la nécessité de rebondir.»

Quick ne figurait pas parmi la douzaine de joueurs qui ont participé à l'entraînement optionnel prévu mercredi, et il n'a pas rencontré les journalistes.

 

La LNH sur Facebook