Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Therrien dit s'attendre à une série serrée entre deux équipes au style semblable

mercredi 2013-05-01 / 16:06 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


Therrien dit s'attendre à une série serrée entre deux équipes au style semblable

BROSSARD, Qc - Michel Therrien estime qu'une rivalité naîtra de cette série entre les Sénateurs et le Canadien, une première depuis la renaissance de la concession d'Ottawa en 1992.

L'entraîneur du Canadien et ses joueurs ont pris bien soin de ne pas provoquer un accouchement hâtif, lundi, en évitant la controverse à trois jours du début de l'affrontement. Les premières contractions seront sur la glace du Centre Bell, à compter de jeudi.

«Une rivalité va naître avec les Sénateurs. J'ai toujours cru que les rivalités naissent en séries éliminatoires. Nous allons assister à la naissance d'une d'entres elles, et c'est emballant», a affirmé Therrien, lundi, après avoir dirigé la première séance d'entraînement préparatoire du Tricolore à Brossard.

Le défenseur P.K. Subban s'est dit choyé de prendre part à une série à saveur toute canadienne — une première dans la LNH depuis 2004.

«Nous sommes très chanceux d'avoir une série avec un seul hymne national, a-t-il lancé. Ce sera 'cool' d'y être impliqué.

«Nous pouvons compter sur plusieurs partisans à Ottawa, mais c'est la même chose quand nous jouons dans l'Ouest canadien, a-t-il repris. L'atmosphère va être électrique dans les deux amphithéâtres. Je le sais pour avoir pris part aux Championnats du monde juniors à la Place Banque Scotia.»

Therrien, qui a déjà affronté les Sénateurs à deux reprises comme entraîneur des Penguins de Pittsburgh, a fait des rapprochements entre son équipe et celle de son homologue Paul MacLean.

On peut effectivement en établir plusieurs: les Sens ont un gardien de premier plan en Craig Anderson, le CH a Carey Price; ils misent sur un défenseur vedette en Erik Karlsson, le Canadien a Subban; et tant MacLean que Therrien ont su répartir leurs atouts dans quatre trios à l'attaque.

«Je m'attends à une série chaudement disputée, serrée en défense, a opiné Therrien. C'est en jouant de cette façon que nous avons eu du succès cette saison, et eux également. Les Sénateurs ont une bonne structure, leur entraîneur a fait du travail remarquable, ils sont toujours bien préparés et nous le serons aussi.»

Les deux équipes, séparées de sept points au classement en saison régulière, ont divisé les honneurs de leurs quatre duels. Chacune l'a emporté deux fois à domicile.

Entraîneur confiant

Therrien a argué que le récent passage à vide que le Canadien a connu n'est plus qu'un mauvais souvenir.

«Nous sommes là où j'estime que nous devons être, a-t-il avancé. Nous avons remporté deux matchs intenses la semaine dernière, à l'étranger de surcroît. Nous ne pouvions pas demander mieux comme préparation aux séries que des visites à Winnipeg et à Toronto. Les Jets luttaient pour leur survie et à Toronto, contre les Maple Leafs, nous connaissions l'importance du match, avec tout l'engouement qu'il suscitait. Nous avons très bien réagi. C'est pour cette raison que j'aborde les séries avec beaucoup d'optimisme.»

L'entraîneur a également dit n'avoir aucun doute que Price jouera à la hauteur de ses capacités, après l'avoir vu se ressaisir à ses deux dernières présences devant le filet au New Jersey (défaite de 3-2) et à Winnipeg (victoire de 4-2).

«J'ai bien apprécié la façon dont il a jouée à ses deux derniers matchs. J'ai revu le Carey Price qu'on connaît: confiant, acharné et concentré. Il est notre meilleur joueur et il sera notre meilleur joueur en séries. Je n'ai aucun doute.»

Price est prêt

Price a dit s'attendre à une série mouvementée et ce, aux deux extrémités de la patinoire.

«Je ne veux pas dévoiler de grandes stratégies. Mais ce n'est pas un secret que nous allons tenter d'exercer une forte pression dans leur zone et que nous essaierons d'embêter leur gardien. Les Sénateurs ont sans doute le même plan en tête. Je m'attends à être bousculé. Je suis sûr que les arbitres seront vigilants. Les règlements sont les mêmes en séries.»

Therrien a expliqué que s'il avait su que le Canadien n'allait commencer les séries que jeudi, il aurait peut-être fait appel aux services de Price à Toronto, samedi, plutôt qu'à ceux de Peter Budaj.

Cela dit, la situation ne lui déplaît pas. Comme il l'a fait remarquer, le CH est plus efficace quand il a le temps de peaufiner des aspects de son jeu. Il a expliqué qu'il aborde la semaine comme un «mini-camp d'entraînement».

Lundi, l'équipe s'est entraînée pendant un peu moins d'une heure. Tout le monde a participé à la séance, à l'exception du défenseur Alexei Emelin, blessé.

 

La LNH sur Facebook