Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Penguins vs. Islanders

Une fin de saison sensationnelle d’Ovechkin lui a valu un troisième trophée Maurice-Richard

Par Ben Raby - correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Une fin de saison sensationnelle d’Ovechkin lui a valu un troisième trophée Maurice-Richard

WASHINGTON – C’est à titre de gagnant qu’Alex Ovechkin est entré dans un vestiaire victorieux des Capitals de Washington, samedi soir.

Ovechkin n’a pas marqué dans le dernier match de la saison régulière au cours duquel les Capitals l’ont emporté 3-2 en prolongation contre les Bruins de Boston. Mais ses 32 buts lui permettaient de mettre la main sur le trophée Maurice « Rocket » Richard pour la troisième fois de sa carrière.

« Je viens de déménager dans une nouvelle maison, j’ai donc beaucoup de place », a blagué Ovechkin après avoir ajouté un autre trophée à sa collection. « C’est bien, je n’avais pas gagné de trophée individuel depuis quelques années. Un gros merci à tout le personnel d’entraîneurs et à mes coéquipiers qui m’ont procuré cette opportunité. »

C’est une opportunité que plusieurs personnes du monde du hockey croyaient qu’Ovechkin n’aurait plus jamais.

Quand les statistiques de celui qui a été choisi à deux reprises le joueur par excellence ont diminué au milieu de la vingtaine, les critiques n’ont pas tardé à se faire entendre. Les questions sont venues autant de ses détracteurs que de ses plus fervents admirateurs, qui se demandaient qu’est-ce qu’il était survenu du gagnant du trophée Hart en 2008 et en 2009.

Parmi ses plus ardents partisans qui se posaient des questions, il y avait George McPhee.

« Il avait ralenti », a concédé le directeur général des Capitals lors de la dernière fin de semaine de la saison. « Il était devenu un peu trop prévisible. »

Ovechkin a connu quatre saisons de 50 buts à ses cinq premières campagnes dans la LNH, mais il a été limité à 32 buts, son plus bas total, en 79 matchs en 2010-11. Il a terminé au 37e rang des pointeurs de la ligue avec 65 points, son plus bas total de points, en 78 matchs en 2011-12.

« Quand il est arrivé dans la ligue, il donnait des sueurs froides à toutes les équipes, a dit McPhee. Les équipes ont commencé à s’ajuster à son style. Le jeu a changé au cours des dernières années avec le resserrement dans la zone centrale et il a dû s’ajuster à son tour. »

Voilà qu’Adam Oates, ex-capitaine des Capitals, a été embauché pour le poste d’entraîneur en chef de l’équipe.

Oates n’avait aucune expérience à titre d’entraîneur en chef, mais il avait déjà occupé des postes d’adjoint avec le Lightning de Tampa Bay et les Devils du New Jersey.

« Il était convaincu qu’il pouvait faire d’Ovechkin un meilleur joueur, a dit McPhee. Et ce fut en partie une des raisons pour laquelle j’ai choisi Adam. Tout le monde peut dire : ‘Je vais le faire produire’, mais Adam est arrivé avec les vidéos et les données pour appuyer ses dires. Il pourrait vous montrer, regardez ce que nous avons fait avec ce joueur et cela a fonctionné. Et il pourrait le démontrer à Alex aussi. »

Oates a discuté avec la direction de l’équipe en ce qui concerne le transfert d’Ovechkin de l’aile gauche, une position qu’il avait occupée depuis qu’il était adolescent, à l’aile droite. L’idée était qu’Ovechkin pourrait quitter sa zone plus facilement et présenter une approche différente à ses adversaires et ainsi créer plus de chances de marquer.

Oates a souligné qu’il voulait voir Ovechkin toucher plus souvent à la rondelle, une statistique que le personnel d’entraîneurs évaluerait pendant toute la saison. Selon eux, plus Ovechkin toucherait à la rondelle à des endroits différents sur la patinoire, plus il serait en meilleure position pour marquer des buts de différentes façons.

« Tu as besoin de chance pour marquer des fois, a admis Ovechkin. Bien sûr, vous devez créer cette chance. Ça ne peut pas toujours être de la chance. Tu dois marquer des buts qui ne sont pas nécessairement typiques, de l’enclave, sauter sur des retours ou dévier des tirs. J’ai marqué ce genre de buts cette saison. »

Et d’ajouter Oates: « Il s’est fait vivement critiquer dernièrement. Donc, tout le monde est heureux pour lui. Il a été un vrai professionnel. Il a été fantastique pour cette organisation et je crois qu’il n’a pas obtenu assez de crédit pour ce qu’il a fait. Il n’a pas été égoïste et il a accepté le changement. »

La décision de transférer Ovechkin de position ne s’est pas fait sans heurts au début, mais elle a peut-être été l’une des plus percutantes décisions prises par un entraîneur cette saison. Pas mal pour ce qui a failli retourner contre lui.

« Je lui ai dit de me laisser à cette position pour les premiers (quatre) matchs de la saison et par la suite nous avons regardé les vidéos, a expliqué Ovechkin. Il m’a alors démontré ce qu’il voulait et j’ai commencé à y croire, je lui ai alors dit : ‘OK, transfère-moi à droite et n’en parlons plus.’ Nous n’en avons plus parlé. On regarde les vidéos, mes bons jeux et nous discutons de mon jeu dans son ensemble. »

Après n’avoir marqué que deux buts dans ses 10 premiers matchs et seulement neuf à 25 premiers, Ovechkin en a inscrit 23 à ses 23 derniers matchs. Ce n’est pas une surprise si les Capitals ont présenté une belle fiche (17-4-2) pendant cette séquence. Ils ont effacé un déficit de 10 points dans la section Sud-Est.

« Je suis heureux pour lui », a déclaré Oates, repoussant tout mérite pour le redressement de son joueur vedette.

« L’une des raisons pour laquelle il devrait remporter le trophée Hart, c’est qu’il n’a pas été égoïste et il a changé de position pour le bien de l’équipe. Il était prêt à écouter le personnel d’entraîneurs concernant le changement… Je suis content pour lui, il a connu du succès et il a aidé l’équipe. »

Et d’ajouter McPhee: « Ça en dit beaucoup d’Alex. Il a remporté deux fois le titre de joueur par excellence, mais si vous ne pouvez pas diriger votre meilleur joueur, il n’y a aucune chance de connaître du succès. Il a adhéré et il a accepté le changement. »

 

La LNH sur Facebook