Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Rangers s'évitent de finir huitièmes en battant les Devils

samedi 2013-04-27 / 21:33 / LNH.com - Nouvelles

Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Rangers s'évitent de finir huitièmes en battant les Devils

NEW YORK - Rick Nash jouera de nouveau dans les séries de la Coupe Stanley, quatre ans après sa seule présence avec les Blue Jackets de Columbus, qui avaient été éliminés en quatre matchs par les Red Wings de Detroit.

Et selon la plus importante acquisition des Rangers de New York pour la saison qui s'achève, le mérite en revient aux deux grands leaders de son équipe, le gardien Henrik Lundqvist et le capitaine Ryan Callahan.

« Nous avons été vraiment bons dans le dernier droit. Hank (Lundqvist) a été le leader et Callahan a été incroyable », a déclaré Nash samedi après que les Rangers eurent mis fin à leur saison régulière en blanchissant les Devils du New Jersey 4-0. « On n'a eu qu'à suivre ces deux leaders. Juste à voir aller ces deux gars-là vous avez le goût de tout donner. »

Acquis des Blue Jackets l'été dernier, Nash a marqué à deux reprises en deuxième et troisième période après les buts de Callahan et Derek Stepan en première. Ces derniers ont aussi amassé une mention d'aide.

Grâce à cette victoire, les Rangers ne peuvent plus finir plus loin qu'en septième place dans l'Association de l’Est. Ils ont devancé les Islanders de New York par un point au classement et avaient deux points d'avance sur les Sénateurs d'Ottawa avant le match de ces derniers à Philadelphie samedi soir. Les Sénateurs complèteront leur saison et le calendrier de la LNH dimanche soir à Boston et ils ont besoin de trois points s'ils veulent passer devant les Rangers au sixième rang.

« Je vais probablement avoir un œil là-dessus afin de savoir ce qui va suivre, a confié Nash. Ce sera excitant de voir qui nous allons affronter. »

Cette troisième défaite d'affilée des Devils aux mains des Rangers après avoir remporté le premier affrontement de la saison entre les deux voisins marquait la fin d'une saison décevante pour l'équipe du New Jersey qui rate les séries un an après s'être rendue en finale de la Coupe Stanley.

Lorsque les Devils étaient passés au Madison Square Garden il y a six jours, le premier trio des Rangers de New York avait donné le ton en marquant à sa première présence sur la patinoire. Samedi après-midi, Callahan, Derek Stepan et Carl Hagelin ont dû patienter jusqu'à leur deuxième présence!

Stepan a marqué le premier but de la rencontre à 2:37 après avoir capté une passe parfaite de Callahan venue de derrière le filet de Johan Hedberg. Avec ce 18e but, il a dépassé son total de la saison dernière, atteint en 82 rencontres.

Callahan, lui, obtenait un point dans un septième match de suite, ce qui égale sa meilleure séquence en carrière. Il a ajouté un but à 59 secondes de la fin de la période en visant entre les jambières d'Hedberg après avoir saisi une passe que lui a dirigée Stepan de l'autre côté de la patinoire. Il s'agissait d'un cinquième but en cinq matchs pour le capitaine des Rangers et de son deuxième de la saison en infériorité numérique.

« Notre équipe met l'emphase sur l'importance de sortir en force et prendre une avance rapide. Assaillir l'adversaire par notre échec-avant et utiliser notre vitesse, c'est quelque chose sur quoi se concentre notre trio, a expliqué Stepan. Avec notre façon de jouer il faut continuer de travailler fort. »

Hedberg a tenu son équipe dans le match en deuxième période mais Nash a fini par le déjouer à la 18e minute en dégainant de l'enclave après avoir reçu une passe de Brad Richards de derrière le filet.

Il s'agissait de son 20e but de la saison, un sommet chez les Rangers, et il a ajouté son 21e à 5:30 de la troisième période, complétant un beau jeu de passes en compagnie de Derick Brassard et Mats Zuccarello.

Les Rangers ont complété leur mois d'avril avec une fiche de 10-3-1 après avoir été limités à quatre victoires à leurs 12 derniers matchs en mars (4-7-1), une mauvaise séquence qui a fait ressortir certaines lacunes chez une équipe qui avait compté parmi les favorites pour remporter la Coupe Stanley. Mais ils se sont ressaisis au bon moment grâce à une attaque équilibrée et aux prouesses de Lundqvist. Ce dernier a repoussé 20 tirs, trois de plus qu'Hedberg, pour enregistrer son deuxième blsanchissage de la saison.

« Je suis heureux de la façon dont nous nous sommes comportés tout au cours de la saison. Nous avons été inconstants, mais nous avons fait de gros jeux et gagner de gros matchs pour demeurer à flot dans les moments difficiles », a commenté l'entraîneur John Tortorella. « C'est ce qui compte: trouver une façon d'obtenir des points. Et c'est ce qu'on a fait avec plus de régularité au cours des quatre ou cinq dernières semaines. »

Après cette dernière victoire, les Rangers pouvaient se concentrer sur les séries éliminatoires même s'ils ne savaient pas où ils allaient disputer leur prochain match. L'excitation était palpable au sein d'une équipe qui s'est finalement affirmée au cours du dernier mois.

Et le seul membre de la formation à avoir gagné une Coupe Stanley espère que le meilleur est à venir.

« Je ne sais pas ce qui va se passer mais c'est un soulagement d'être rendu là », a avoué Brad Richards, gagnant du trophée Conn Smythe remis au joueur le plus utile à son équipe en séries quand le Lightning de Tampa Bay a gagné la coupe en 2004. « C'est un merveilleux moment dans l'année. Je suis excité et prêt. C'est de loin la meilleure période pour jouer au hockey. J'ai hâte que ça commence. »

 

La LNH sur Facebook