Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Du surplace pour les Islanders, le Wild laisse planer le suspense

samedi 2013-04-27 / 10:00 / LNH.com - Nouvelles

Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

Partagez avec vos amis


Du surplace pour les Islanders, le Wild laisse planer le suspense

Les Islanders espèrent qu’un point sera suffisant. Le Wild du Minnesota souhaite une meilleure performance samedi soir.

Les Islanders et le Wild étaient les deux équipes qui avaient des choses à l’enjeu pour les séries de fin de saison lors des quatre parties à l’horaire vendredi soir. Aucune des deux équipes n’a obtenu les résultats escomptés.

Les Islanders ont dû se contenter d’un seul point dans un revers de 2-1 en tirs de barrage aux mains des Sabres de Buffalo lors de leur dernier match de la saison. Mais c’est tout de même mieux que le sort du Wild du Minnesota, qui a vu ses chances d’accéder aux séries devant ses partisans s’évanouir devant un blizzard de buts des Oilers d’Edmonton, et les amateurs ont quitté l’amphithéâtre du Xcel Energy Center déçu au terme d’une victoire de 6-1 d’Edmonton.

Il y a 13 parties à l’horaire samedi, dont certaines qui auront une influence sur les deux dernières places disponibles pour accéder aux séries dans l’Association de l’Ouest ainsi que sur les adversaires au cours de la première ronde de rendez-vous du printemps. Voici un aperçu du portrait des séries après les matchs de vendredi.

ASSOCIATION DE L’EST:

Le point amassé est mieux que rien pour les Islanders, qui tentent d’éviter de terminer au huitième échelon et affronter les champions de l’Association de l’Est, le Penguins de Pittsburgh, dans la ronde initiale. Les Islanders terminent leur campagne avec 55 points et se retrouvent temporairement au sixième rang. Toutefois, ils ne pourront qu’observer et espérer samedi, alors que les Rangers de New York reçoivent les Devils du New Jersey et que les Sénateurs d’Ottawa reçoivent les Flyers de Philadelphie. Les Sénateurs et les Rangers ont tous deux amassé 54 points et les deux ont besoin d’un seul point pour devancer les Islanders. Les Sénateurs ont présentement deux chances d’y arriver, eux qui terminent leur saison dimanche contre les Bruins de Boston.

Les Islanders, qui ont montré un dossier de 8-0-3 en avril, avant la présente semaine, ont terminé avec une fiche de 0-1-2 et ont laissé le gardien Evgeni Nabokov, un des joueurs des Islanders possédant une expérience des séries de fin de saison, avertir ses coéquipiers que l’effort démontré cette semaine ne suffirait pas en séries éliminatoires.

« Pour moi c’est évident : l’éthique de travaille, la façon de batailler, le petit plus qu’il faut mettre dans son jeu, c’est la différence », a dit Nabokov, lorsque questionné à savoir pourquoi les Islanders avaient glissé cette semaine. « Il y a tant de parité présentement, ce qui fait que quiconque joue avec plus de fougue et va au filet remporte plus de matchs habituellement. Nous avons effectué du bon travail récemment, mais pas au cours des deux derniers matchs. Il faut retourner à l’entraînement et se préparer pour le premier match. »

Si les Islanders devaient affronter les Penguins, ils devraient faire face à une formation qui a remporté les quatre derniers duels entre les deux équipes cette saison, après un gain des Islanders lors du premier match à Pittsburgh. Cependant, les Islanders ont l’histoire de leur côté ; ils ont remporté les trois séries entre les deux formations, mettant fin à aux espoirs de Pittsburgh de remporter une troisième Coupe Stanley de suite en 1993 avec un gain lors de la deuxième ronde.

Le titre de la division Nord-Est et le deuxième rang de l’Est pourraient être finalisé samedi. Si le Canadien de Montréal réussit à battre les Maple Leafs de Toronto et que les Bruins de Boston perdent en temps réglementaire, le Canadien remportera la division. Si les deux équipes demeurent égales en termes de points au classement, les Bruins auront besoin d’un seul point contre les Sénateurs dimanche pour devancer le Canadien. Les Sénateurs peuvent aussi terminer au cinquième rang s’ils remportent leurs deux derniers matchs et que les Maple Leafs perdent en temps réglementaire.

ASSOCIATION DE L’OUEST

Tout semblait en place pour confirmer une première présence du Wild en séries depuis la saison 2008. L’équipe jouait à domicile, face à une équipe déjà éliminée des séries éliminatoires et une équipe qu’il dominait au Xcel Energy Center. Le gardien du Wild Niklas Backstrom avait un dossier de 17-0 à domicile contre les Oilers et le Wild montrait un dossier de 19-1-0 lors de ses 20 dernières visites à Edmonton.

À la place, c’est devant 19,090 spectateurs que les Oilers ont marqué 27 secondes après la mise au jeu initiale et ont pris une avance de 3-0 après une période et de 6-0 après deux.

« C’est facile de dérailler après un match comme celui-ci », a dit l’attaquant du Wild Kyle Brodziak, un attaquant du Wild. « C’est difficile à expliquer, je pense que personne ne comprend ce qui est arrivé.

« Il faut l’oublier. Demain est un autre jour et nous nous battrons pour nos vies. Il faut tout donner et jouer de façon désespérée, demain. »

La défaite a comme résultat de laisser le Wild à égalité avec les Blue Jackets de Columbus avec 53 points, un point derrière les Red Wings de Detroit qui occupent le septième échelon. Les trois équipes terminent leur saison régulière samedi.

Les Blue Jackets, qui sont demeurés dans la course en terminant un voyage de six parties à l’étranger avec un dossier de 5-1-0 grâce à une victoire de 3-1 contre les Stars à Dallas, jeudi, affronteront les Predators de Nashville à domicile. Le Wild devra assurer sa place en séries en l’emportant à Denver contre l’Avalanche du Colorado, tandis que les Red Wings bouclent leur saison à Dallas.

Les Red Wings et le Wild contrôlent leur destinée, s’ils l’emportent, peu importe la manière, ils participeront aux séries. Les Blue Jackets doivent récolter un point de plus que le Wild pour terminer devant le Minnesota, eux qui ont amassé moins de victoires ne nécessitant pas les tirs de barrage que les deux autres équipes.

Une victoire de Columbus et une défaite en temps règlementaire de Detroit et Minnesota donneraient le septième rang aux Blue Jackets. Si les Red Wings et le Wild terminent à égalité au septième ou huitième échelon, le Wild possède l’avantage du bris d’égalité. Si les trois équipes terminent avec le même nombre de points, les Blue Jackets seraient éliminés.

 

La LNH sur Facebook