Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Canada et États-Unis en demi-finales au Championnat du monde des moins de 18 ans

jeudi 2013-04-25 / 17:24 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Canada et États-Unis en demi-finales au Championnat du monde des moins de 18 ans

Connor McDavid, la jeune vedette de 16 ans, a réussi un tour du chapeau dans un deuxième match de suite pour mener le Canada vers un gain de 6-0 face à la République tchèque, jeudi, en quarts de finale du Championnat du monde des moins de 18 ans présenté à Sotchi, en Russie.

Alors que le Canada menait 1-0 après une période, McDavid, qui a déjà propulsé son nom au sommet du classement des espoirs en vue du repêchage de 2015, a touché la cible avec 1:29 à faire à la deuxième période pour donner les devants au Canada 2-0. Seulement 26 secondes plus tard, Nick Baptiste a porté la marque à 3-0.

McDavid a complété son tour du chapeau avec des buts à 2:46 d’intervalle au troisième tiers pour faire 5-0. Il se trouve maintenant au premier rang des pointeurs du tournoi avec huit buts et 14 points en cinq matchs.

« C’est évidemment super de récolter des points, a mentionné McDavid. Mais l’important, c’est vraiment la médaille d’or. »

Philippe Desrosiers, qui figure au septième rang de la liste finale du Bureau central de dépistage de la LNH pour les gardiens de but nord-américains, a effectué 19 arrêts pour réussir le blanchissage. En trois rencontres, il a repoussé 72 des 73 rondelles qui ont été dirigées vers lui, et mène le tournoi aux chapitres de la moyenne des buts alloués (0,33), du pourcentage d’efficacité (,986) et des jeux blancs (deux).

« C’est énorme, mais ça devient aussi un peu répétitif parce qu’ils continuent tous les deux à connaître d’excellents matchs », a indiqué le capitaine du Canada Sam Reinhart à propos du jeu de McDavid et Desrosiers. « Le plus important pour l’instant , c’est que tout le monde donne son maximum au bon moment. »

Reinhart et Laurent Dauphin ont aussi fait bouger les cordages pour le Canada.

Dans un autre match de quarts de finale, les États-Unis sont demeurés dans la course pour l’obtention d’une cinquième médaille d’or de suite en disposant de la Suède 4-0.

Thatcher Demko, un espoir de premier plan en vue du repêchage de 2014, a stoppé les 28 lancers auxquels il a fait face, et quatre espoirs pour l’encan de cette année – Will Butcher, Tyler Motte, Michael McCarron et JT Compher – ont été les marqueurs au Shayba Arena.

La formation américaine avait vaincu la Suède lors du match de la médaille d’or au cours des trois dernières années.

« Nous savions que nous devions être à notre meilleur face à une équipe aussi talentueuse que celle de la Suède, a déclaré l’entraîneur des États-Unis, Don Granato. Notre objectif est de faire encore mieux à chaque match. Nous sommes satisfaits de notre performance [de jeudi], mais nous devrons continuer à travailler fort [vendredi]. »

Les Américains ont pris les devants en avantage numérique à 13:14 de la première période grâce à Butcher, qui pointe au 87e échelon sur la liste finale du Bureau de dépistage de la LNH pour les patineurs nord-américains en vue du repêchage de cette année. Il a récupéré son propre retour et a déjoué le gardien suédois Jonas Johansson. Motte, qui figure au 84e rang, a marqué à la suite d’une passe de Hudson Fasching avec 2:29 à faire à la période pour doubler l’avance des siens.

Après une deuxième période sans buts, un filet sur le jeu de puissance à 6:50 du troisième tiers par McCarron, un défenseur classé 35e par le Bureau de dépistage, a fait 3-0. Compher, no 34, a complété la marque dans un filet désert alors qu’il restait 4:52 à jouer dans le match.

Demko a permis aux Américains de préserver leur avance, fermant la porte devant chaque tir dirigé vers lui, incluant 20 arrêts au deuxième vingt seulement. La Suède a obtenu quatre de ses sept avantages numériques du match au cours de cette période, incluant une séquence de près de deux minutes au cours desquelles les États-Unis évoluaient avec deux hommes en moins.

« C’est certain que lorsqu’une équipe voit son gardien être excellent, ça donne à tout le monde un regain d’énergie, a dit Granato. Il [Demko] a joué comme il en est capable aujourd’hui (jeudi). On n’avait pas vu ça encore au cours du tournoi. Je crois qu’il réfléchissait un peu trop au début du tournoi et ça lui causait du tort, mais [le match d’aujourd’hui] devrait vraiment aider sa confiance et ses performances. »

Les États-Unis affronteront la Russie dans une des demi-finales vendredi. L’équipe hôte a vu son meilleur espoir pour l’encan de 2013 Valeri Nichushkin réussir un tour du chapeau pour mener les Russes vers une victoire de 8-4 contre l’Allemagne, dans un match disputé au Bolshoy Ice Dome.

Nichushkin, no 2 du classement final du Bureau de dépistage pour les patineurs européens, a ouvert la marque sur le jeu de puissance avec1:42 d’écoulée au match. Il a ajouté un but à 1:47 du deuxième tiers pour donner les devants à la Russie 3-1, avant de compléter la marque alors qu’il restait 6:21 à faire au troisième vingt.

L’adversaire du Canada dans l’autre demi-finale sera la Finlande, qui a inscrit trois filets en

1:26 tôt en troisième période en route vers un gain de 7-4 face à la Suisse.

Les deux demi-finales seront disputées au Bolshoy Ice Dome. Les matchs de la médaille de bronze et de la médaille d’or auront lieu dimanche, dans le même amphithéâtre.

Contactez Adam Kimelman au akimelman@nhl.com. Suivez-le sur Twitter: @NHLAdamK

 

La LNH sur Facebook