Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Canadien veut retrouver son attitude de gagnant

dimanche 2013-04-21 / 15:21 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien veut retrouver son attitude de gagnant

BROSSARD – Au lendemain de sa cinquième défaite en sept matchs, le Canadien de Montréal a tenu un entraînement dimanche alors que le temps presse pour trouver une solution à ses problèmes à la veille des séries éliminatoires.

Le Canadien ne fait rien qui vaille depuis qu’il s’est qualifié pour les séries éliminatoires le 11 avril en l’emportant 5-1 à Buffalo contre les Sabres et son inquiétante léthargie ne pouvait survenir à un pire moment. Il ne lui reste plus que trois matchs à disputer, tous à l’étranger – contre les Devils du New Jersey, les Jets de Winnipeg et les Maple Leafs de Toronto.

À ses cinq derniers matchs, le Canadien a accordé 25 buts sur 149 lancers – un taux d’efficacité de ,832 – et Carey Price a alloué 19 de ces buts. Samedi dans la défaite de 5-1 contre les Capitals de Washington, il a cédé deux buts sur les trois premiers tirs.

« Ce n’est pas notre équipe. Il ne faut pas s’en faire trop avec ça », a estimé David Desharnais en faisant référence au grand nombre de buts contre le Canadien.

« Il faut retrouver l’intensité, l’attitude de gagnant qu’on avait, a-t-il expliqué. On avait peur de perdre avant et on était confiant de pouvoir revenir dans les matchs. On dirait maintenant qu’on s’écrase quand on se fait marquer un ou deux buts. »

Tirant souvent de l’arrière, le Canadien a profité d’une avance pendant seulement 21:50 à ses cinq derniers matchs et il n’a remporté qu’une seule victoire – un gain de 3-2 contre le Lightning de Tampa Bay.

Les joueurs sont-ils inquiets ?

« On reste confiant, a affirmé Desharnais. On a eu une bonne saison jusqu’à maintenant et il faut garder la bonne attitude. Si on commence à être négatif, ce n’est pas la bonne attitude à avoir. Il faut quand même être réaliste, travailler plus fort, créer une bonne attitude, une bonne intensité, et ça a commencé dans la pratique d’aujourd’hui. »

Le Canadien n’a plus que trois matchs pour se replacer et il voit d’un bon œil le fait de disputer ses trois derniers matchs à l’étranger, ce qui pourrait l’aider à se replacer en se retrouvant en famille. Il présente un dossier de 13-6-2 à l’étranger.

« La route a été bonne pour nous cette année », a avancé Desharnais, qui n’a marqué aucun but à ses neuf derniers matchs. « On a bien performé là-bas. Chaque fois qu’il fallait rebondir, on l’a fait sur la route. Il reste encore trois matchs pour faire ça. »

Meilleure exécution

La séance d’entraînement a duré environ une heure et quart. Elle a surtout porté sur une meilleure exécution des jeux de base sous la surveillance de l’entraîneur-chef Michel Therrien.

« Ce n’était pas un entraînement punitif, a dit Lars Eller. L’objectif était de s’améliorer là où on a besoin de mieux faire. »

P.K. Subban a fait remarquer en souriant aux représentants des médias qu’il y avait des rondelles sur la glace quand les joueurs sont sortis du vestiaire.

« Ce fut un bon entraînement, a-t-il révélé. J'étais content. Je me demandais s’il y aurait des rondelles sur la glace. On était tous un peu nerveux… C’était un exercice pour qu’on s'améliore. Ce n’était pas punitif. C’était pour qu’on se regroupe, qu’on revienne à ce qu’on faisait pour avoir du succès.

« Parfois, c’est important de se rafraîchir la mémoire, a-t-il élaboré. Ce que nous vivons, ce n’est pas agréable. Mais c’est bon de faire face à un peu d’adversité.

« Nous savons qu’il nous reste 10 jours et trois matchs pour être prêts en vue des éliminatoires, a-t-il poursuivi. C’est difficile parfois de s’assurer d’une participation aux séries rapidement. »

« Il reste encore plusieurs matchs à jouer, a-t-il conclu. Nous devrions mieux jouer. Nous n’avons aucune excuse. Nous avons les trois prochains matchs pour nous remettre sur les rails. »

Subban était jumelé à Andrei Markov après avoir été utilisé avec Josh Gorges dans la défaite contre les Capitals. À l'attaque, Max Pacioretty avait retrouvé sa place aux côtés de Desharnais et Brendan Gallagher.

Absent depuis le début du mois en raison d’une blessure à un genou, Colby Armstrong a pris part à l’entraînement et il s’est dit prêt à effectuer un retour au jeu.

« J’ai guéri un peu plus vite que prévu, a-t-il confié. Je me sens bien mais la décision revient aux entraîneurs. J’aimerais bien jouer quelques matchs avec les séries éliminatoires. »

Armstrong a raté les 10 derniers matchs du Canadien.

 

La LNH sur Facebook