Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Penguins s'assurent du premier rang dans l'Est

samedi 2013-04-20 / 17:56 / LNH.com - Nouvelles

Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Penguins s'assurent du premier rang dans l'Est

BOSTON -- Jarome Iginla a déçu les Bruins de Boston encore une fois.

À sa première confrontation contre les Bruins, un mois après avoir choisi d'être échangé à Pittsburgh plutôt qu'à Boston, Iginla a vu à confirmer qu'il avait fait le bon choix samedi après-midi.

Son but en avantage numérique à  4:43 a procuré l'avance aux Penguins pour la première fois dans le match et ceux-ci ont filé vers une victoire de 3-2, une 21e en 23 rencontres, qui leur permettait de s'assurer du premier rang de l'Association de l'Est à la fin de la saison.

« Le match a été joué avec émotion. Ils sont sortis très motivés et ils ont poussé fort, a commenté Iginla. Il nous a fallu du temps pour les égaler en intensité. Mais (Tomas) Vokoun  a été formidable, notre gardien nous a donné une chance de nous mettre en marche et nous avons mieux joué à mesure que le match progressait. Et en troisième période nous avons pu profiter de deux avantages numériques. »

Cette rencontre devait être disputée la veille mais avait été annulée à cause de la spectaculaire chasse à l'homme dans les environs de Boston pour mettre la main sur un suspect de l'attentat à la bombe survenu lors du marathon.

La victoire était la sixième de suite en visite au TD Garden pour les Penguins, qui étaient toujours privés des services de Sidney Crosby, Evgeni Malkin, James Neal et Paul Martin.

« Pour une raison ou une autre nous avons continué de trouver des façons de gagner, a constaté le défenseur Brooks Orpik. C'est assez particulier. Lors des saisons normales de 82 matchs ces dernières années il semble que ça se décidait toujours au dernier jour du calendrier. »

Jussi Jokinen et Kristopher Letang ont été les autres marqueurs des Penguins, tandis que Brad Marchand et Tyler Seguin ont été les seuls à déjouer Vokoun, qui a repoussé 38 des 40 rondelles dirigées vers lui. Tuukka Rask a effectué 21 arrêts.

Iginla avait invoqué sa clause de non-échange pour refuser d'être échangé des Flames de Calgary aux Bruins et les partisans bostoniens l'ont hué chaque fois qu'il a touché à la rondelle.

« Non je n'ai pas été surpris, a-t-il dit. C'est une grande ville de sport et à l'époque j'ai été humblement reconnaissant que les deux équipes s'intéressent à moi. J'ai fait le choix de Pittsburgh et je suis très content. Mais j'ai beaucoup de respect pour la ville ici. J'entends de belles choses des joueurs qui sont ici, j'ai de bons amis dans cette équipe. J'entends aussi parler en bien de la ville et de l'organisation.

« Je m'attendais à cette réaction et ce n'est pas si grave sur la route. On peut alors vivre avec ça. C'est plus dur à accepter quand ça arrive à la maison. »

La défaite était la quatrième de suite des Bruins (0-3-1).

« Je ne pense pas que nous avons joué un mauvais match. Je pense que tout le monde est très satisfait de l'effort et l'engagement que nous avons démontré, a déclaré l'entraîneur Claude Julien. Mais c'est malheureusement ce qui arrive quand on ne marque pas beaucoup de buts.

« Nous sommes sortis avec beaucoup d'émotion, nous avons joué avec robustesse et obtenu plusieurs chances. Mais à la fin de la journée, c'est une défaite. On n'a pas marqué suffisamment de buts quand on considère le nombre de chances et de lancers que nous avons eus. C'est à ce niveau que nous devons nous améliorer. »

Les Penguins ont été surclassés 13-5 au total des tirs au filet en première période mais s'en sont sortis en déficit de seulement 1-0, résultat du but de Marchand réussi en avantage numérique, et il ne leur pas fallu beaucoup de temps pour créer l'égalité en deuxième lorsque. Jokinen a gagné sa bataille devant le filet des Bruins pour déjouer Rask d'un tir du revers dirigé de l'enclave.

Letang a conforté l'avance des Bruins en marquant encore une fois pendant une supériorité numérique à 8:29, et le but de Tyler Seguin était trop peu trop tard, enregistré à trois secondes de la fin de la rencontre.

Un autre touchant hommage a été rendu aux victimes et aux héros de la tragédie de Boston. Les Bruins sont sautés sur la glace sous un éclairage tamisé pour un deuxième match de suite et les joueurs des deux équipes ont ensuite pu voir une vidéo illustrant la capture des deux suspects survenue vendredi, ce qui a provoqué des applaudissements nourris dans l'assistance. Les joueurs des Bruins avaient porté des casquettes honorant les corps de police de Watertown, Boston et du Massachusetts.

L'émotion a semblé transporter les locaux en début de rencontre et Marchand a marqué son but après avoir traversé toute la patinoire et évité Letang.

« Nous avons ressenti la même émotion que lors du match précédent, avec cette cérémonie, ces policiers, ces pompiers et tout le reste, a indiqué Marchand. C'était encore un moment spécial et nous en avons tiré beaucoup de motivation. Nous avons commencé en force et ça s'est poursuivi pendant presque tout le match. C'est juste qu'encore une fois le résultat n'était pas là. »

Cette intensité a aussi eu un prix et les Bruins ont perdu les services de Nathan Horton, blessé à la suite d'une bagarre avec. Iginla, vers la fin de la première période.

 

La LNH sur Facebook