Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Kiprusoff mène les Flames au gain à son probable dernier match à Calgary

samedi 2013-04-20 / 0:27 / LNH.com - Nouvelles

Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

Partagez avec vos amis


Kiprusoff mène les Flames au gain à son probable dernier match à Calgary

CALGARY – Si Miikka Kiprusoff accroche effectivement ses patins au terme de la saison, l’athlète de 36 ans aura au moins eu droit à une longue ovation des amateurs des Flames à son dernier match à Calgary.

Le gardien de but emblématique a repoussé 32 rondelles dans le cadre de la dernière rencontre à domicile des Flames cette saison, vendredi, pour mener Calgary vers un gain de 3-1 face aux Ducks d’Anaheim au Scotiabank Saddledome.

En attendant que Kiprusoff prenne une décision cet été sur son avenir à Calgary, la victoire pourrait avoir été sa dernière devant les partisans qui l’ont toujours encouragé depuis que les Flames ont fait son acquisition des Sharks de San Jose, le 16 novembre 2003.

L’ancien gagnant du trophée Vézina détient les records des Flames pour le plus grand nombre de gains (305) et de jeux blancs (41) en carrière, avec une marque établie au cours d’une même saison pour les victoires (45) et les blanchissages (10).

Roman Horak, Brian McGrattan et Roman Cervenka – dans un filet désert – ont touché la cible pour Calgary.

Corey Perry a été le seul à déjouer Kiprusoff dans la défaite. Le gardien Jonas Hiller a stoppé 28 des 30 tirs qui ont été dirigés vers lui dans une cause perdante.

Effectuant cinq arrêts au cours des trois premières minutes et huit au total au premier tiers, Kiprusoff – qui est passé bien près de mener les Flames vers la conquête de la Coupe Stanley en 2004 – a livré une excellente performance aux 19 289 amateurs présents en première période.

À 2:50 de la rencontre, Kiprusoff a fermé la porte devant l’attaquant des Ducks Emerson Etem à l’embouchure du filet, après avoir fait le même coup à Andrew Cogliano à deux reprises un peu plus tôt. « Kipper » a poursuivi sa domination devant Cogliano à 12:25, sortant rapidement la mitaine pour voler un autre but certain.

Les Flames ont récompensé Kiprusoff avec un filet rapide pour amorcer le deuxième tiers.

À partir de la bande, Lee Stempniak a envoyé un tir qui semblait anodin en direction de Hiller, qui a alloué un retour qu’a récupéré Horak pour faire 1-0 à 2:45 de la période.

Hiller s’est bien repris avec un arrêt aux dépens de Tim Jackman avec l’aide d’un de ses poteaux à 8:21. S’amenant à toute vitesse en territoire des Ducks, Jackman a effectué un lancer des poignets en direction du filet, contourné un défenseur et récupéré le retour qui a atterri sur le poteau.

Kiprusoff a ajouté un autre arrêt spectaculaire, volant Perry à mi-chemin de la période.

McGrattan a permis à Kiprusoff de souffler un peu à 3:14 du troisième tiers.

Dirigeant la rondelle derrière le défenseur des Ducks Sheldon Souray à la ligne bleue des Flames, McGrattan a battu François Beauchemin dans une course pour le disque avant de contourner le défenseur. Se retrouvant seul devant le filet, McGrattan a ensuite feinté de lancer avant d’inscrire son troisième but de la saison pour doubler l’avance de Calgary.

Kiprusoff a réussi un arrêt de la jambière sur un bon tir de la pointe de Perry et un autre de la mitaine aux dépens de Souray avec un peu plus de cinq minutes d’écoulées à la troisième. Le gardien s’est davantage attiré les éloges de la foule lorsqu’il a stoppé le tir de Ryan Getzlaf à 8:32.

Perry a empêché Kiprusoff de réaliser le blanchissage alors qu’il restait 3:41 à faire, acceptant une passe de Kyle Palmieri à travers l’enclave avant de battre le gardien du côté du bloqueur pour faire 2-1.

Le but a mis la table pour une fin de match héroïque pour Kiprusoff, qui a fermé la porte devant Perry alors qu’il ne restait qu’un peu plus de deux minutes, provoquant des cris d’encouragement suivis par une ovation debout lors de l’arrêt de jeu suivant.

Cervenka a ensuite scellé l’issue de la rencontre avec 50,8 secondes à faire dans un filet désert.

 

La LNH sur Facebook