Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Carey Price est solide et le Canadien renoue avec la victoire en battant le Lightning

jeudi 2013-04-18 / 23:44 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Carey Price est solide et le Canadien renoue avec la victoire en battant le Lightning

MONTRÉAL – Le Canadien a vu la chance lui sourire à la première période et même s’il a laissé filer une avance de deux buts, il l’a emporté 3-2 contre le Lightning de Tampa Bay au Centre Bell, jeudi soir.

Le CH a mis fin à une inquiétante séquence de trois défaites au cours de laquelle il avait concédé 18 buts et remplacé son gardien partant à chaque rencontre. Il a pris une avance de deux points en tête de la section Nord-Est sur les Bruins de Boston, qui ont cependant disputé deux matchs de moins.

Le Lightning, qui a subi une cinquième défaite de suite, a touché le poteau à trois reprises à la première période alors que le Canadien avait concédé neuf buts à la première période lors de la séquence de trois défaites.

Carey Price (20-11-4) a fait oublier ses dernières contre-performances en effectuant plusieurs arrêts difficiles. Il a remporté sa 20e victoire de la saison et il a mis fin à une séquence personnelle de quatre défaites.

Le 14e but de la saison du capitaine Brian Gionta, son deuxième du match, a tranché le débat alors qu’il restait moins d’une minute à la troisième période. Il a marqué lors d’une supériorité numérique pendant une pénalité à Benoit Pouliot.

« Ce sont des pas dans la bonne direction, a dit Gionta. On a eu un bon départ mais on a donné des chances à l’autre équipe et Carey nous a gardés dans le match. Il est une des grandes raisons qui expliquent notre victoire. »

Aucun but n’a été inscrit à la première et c’est Alex Galchenyuk qui a brisé la glace en inscrivant son neuvième but de la saison, son sixième en huit matchs, dans les premières minutes de la deuxième période. Gionta a porté le score 2-0 et un but de Richard Panik, son cinquième, a réduit l’écart à 2-1 avant la fin de l’engagement.

Price s’est imposé dès le début de la troisième période en résistant à une échappée de Steven Stamkos mais Vincent Lecavalier, son 10e de la saison, a ensuite créé l’égalité à 5:07. Il s’agissait du 62e but du Lightning à la troisième période, ce qui est un sommet dans la LNH.

« Il y a plusieurs points qui m’ont encouragé dans la victoire, a dit l’entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien. La persévérance de notre équipe, sa résilience, la performance de Carey Price, qui a été excellent.

« J’ai aussi aimé le changement qu’on a fait en mettant [Max] Pacioretty avec [Tomas] Plekanec et Gionta, a-t-il souligné. Ils ont formé un bon trio. Pacioretty a apporté beaucoup de vitesse et ils ont bien fait. »

Dans les dernières minutes de la troisième période, le gardien Ben Bishop a volé un but certain au jeune Gabriel Dumont mais Gionta a ensuite mis aux espoirs du Lightning en prenant le retour d’un lancer de la pointe de Yannick Weber, qui prenait part à un deuxième match de suite.

Des poteaux

Dès le début du match, Price a résisté devant Lecavalier, stoppant son tir du revers avec la jambière, puis Teddy Purcell, Stamkos et Lecavalier ont touché le poteau chacun alors qu’il était battu.

Purcell s’est emparé d’une rondelle libre près du filet, Stamkos a dévié un tir provenant de la pointe et Lecavalier a décoché un tir du revers qui a donné sur la barre horizontale par-dessus Price.

« On a eu de superbes occasions de marquer, a rappelé l’entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper. Mais on n’a pas marqué. Price a fait des arrêts formidables. Ils ont bâti du momentum sur sa performance.

«Au tableau indicateur, a-t-il noté, c’était 2-0 pour eux mais le score aurait pu être 2-0 pour nous ».

Pouliot a écopé d’une pénalité coûteuse pour avoir retenu P.K. Subban à 17:39, quelques secondes seulement après la fin d’une pénalité à Ryan Malone. Gionta a ensuite inscrit le but vainqueur à 19:13.

« Je pense que ce fut notre meilleur match du début à la fin depuis que je suis ici, a dit Cooper. Je ne sais pas combien on a eu de chances de marquer mais on a eu l’avantage. On a inscrit moins de buts mais si on peut jouer avec la même constance, on va remporter beaucoup de matchs. »

Price a repris là où il avait laissé dès le début de la deuxième période en privant Martin St. Louis d’un but grâce à un arrêt spectaculaire avec la jambière alors qu’il était étendu sur la patinoire.

Ce fut ensuite au tour de Bishop de s’imposer pendant une pénalité à Purcell mais le Canadien a poursuivi l’attaque après la supériorité numérique pour ouvrir le pointage.

Même s’il était bousculé devant le filet, Galchenyuk a complété le travail de Brendan Gallagher pour marquer à 4:04. Gallagher a récupéré la rondelle après un tir de Davis Drewiske qui a été bloqué. Il l’a remise vers Galchenyuk, qui l’a poussée dans le filet.

Une mauvaise sortie de zone de Ryan Malone a ensuite permis au Canadien de prendre l’avance 2-0. Pacioretty a saisi la rondelle près la ligne bleue et il a remis à Plekanec, qui a effectué un tir vers Bishop. Gionta a foncé au filet et il a dévié la rondelle dans le filet, à 15:05.

Pendant une pénalité à P.K. Subban pour obstruction, Panik s’est emparé d’un retour de lancer de la pointe de Victor Hedman pour réduire l’écart à 2-1, à 17:36.

Pacioretty évoluait avec Plekanec et Gionta tandis que David Desharnais formait un trio avec Rene Bourque et Michael Ryder, qui était de retour au jeu après avoir raté le match à Pittsburgh en raison d’une blessure au haut du corps.

Brandon Prust, qui soigne une blessure mineure à une épaule, a obtenu congé pour la deuxième fois en trois matchs. Il n’avait pas joué dans la défaite contre les Flyers de Philadelphie lundi soir.

Colby Armstrong a pris part à la période d’échauffement après avoir raté les huit derniers matchs en raison d’une blessure à un genou. Il n’a pas été inséré dans la formation. Plus tôt dans la journée, le Canadien avait cédé le jeune défenseur Nathan Beaulieu aux Bulldogs de Hamilton.

Armstrong pourrait revenir au jeu samedi contre les Capitals de Washington tout comme le défenseur Raphael Diaz, qui a raté les 25 derniers matchs en raison d’une commotion cérébrale.

Yannick Weber n’avait pas été inséré dans la formation pendant 18 matchs, d’abord en raison d’une blessure et ensuite parce qu’il avait été laissé de côté.

Chez le Lightning, l’attaquant Tom Pyatt a été rayé de la formation.

 

La LNH sur Facebook