Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Sabres reviennent de l’arrière et battent les Bruins dans un TD Garden rempli d’émotion

mercredi 2013-04-17 / 22:50 / LNH.com - Nouvelles

Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Sabres reviennent de l’arrière et battent les Bruins dans un TD Garden rempli d’émotion

BOSTON – Les Bruins de Boston se sont nourris des émotions qui émanaient de la foule extraordinairement passionnée du TD Garden au cours de ce qui était le premier événement sportif d’envergure depuis les explosions survenues au marathon de Boston lundi dernier, et pendant 59 minutes, ils semblaient se diriger vers une victoire très émotive.

La détermination des Sabres de Buffalo à atteindre les séries éliminatoires a cependant pris le dessus dans les dernières secondes du temps réglementaire.

L’attaquant des Sabres Cody Hodgson a touché la cible en supériorité numérique alors qu’il ne restait que 27 secondes à faire en troisième période pour créer l’égalité alors que six patineurs se trouvaient sur la patinoire, et Drew Stafford a été le seul à marquer en tirs de barrage, procurant une victoire de 3-2 à Buffalo.

Après le but de Stafford, les joueurs des deux équipes se sont réunis au centre de la glace pour saluer les spectateurs en levant leur bâton, et ces derniers ont répondu en scandant « U-S-A ».

Les Sabres signent un troisième gain de suite et un sixième à leurs huit derniers matchs pour se rapprocher à deux points des Rangers de New York et des Jets de Winnipeg, ainsi que du huitième rang de l’Association de l’Est.

Même si les Bruins n’ont pas récolté les deux points de la victoire, ils ont quand même assuré leur place en séries éliminatoires, et ils ont rejoint le Canadien de Montréal au sommet de la division Nord-Est. Mais surtout, les Bruins ont amorcé le processus de guérison d’une ville ébranlée par les tragiques événements de lundi.

Une punition à Andrew Ference pour avoir retardé la partie a ouvert la porte au ralliement tardif de Buffalo. Alors que les Sabres évoluaient à six contre quatre, Hodgson a fait dévier une passe de Thomas Vanek derrière le gardien Anton Khudobin pour porter le pointage à 2-2 alors qu’il ne restait que 27 secondes au cadran.

La remontée des Sabres a mis fin de manière dramatique à une soirée émotive. L’atmosphère particulière qui régnait dans l’amphithéâtre s’est installée très tôt dans la soirée, alors que plusieurs centaines de spectateurs de plus qu’à l’accoutumée se trouvaient déjà à leurs sièges ou près de la baie vitrée pour l’échauffement d’avant-match, 30 minutes avant le début officiel de la rencontre. Les Bruins ont reçu une ovation debout lorsqu’ils ont sauté sur la patinoire.

À l’approche du début de la partie, les Bruins ont été acclamés par des encouragements dignes des séries éliminatoires et, après un moment de silence et une vidéo rendant hommage des victimes, Rene Rancourt, qui interprète les hymnes nationaux depuis longtemps à Boston, s’est présenté comme d’habitude. Mais après quelques couplets, il a gardé le silence et a fait signe avec ses bras aux 17 565 spectateurs, qui ont uni leur voix pour livrer une interprétation remplie d’émotion du « Star Spangled Banner ».

Les Bruins n’ont pu profiter immédiatement de cette énergie supplémentaire. Ce n’est qu’après près de cinq minutes de jeu qu’ils ont décoché leur premier lancer sur Ryan Miller. Mais les cris « Let's Go Boston! », plutôt que le traditionnel « Let's Go Bruins! » ont retenti pendant de longues minutes au début de la période initiale, et l’équipe locale a finalement donné à ses partisans une autre raison de se manifester.

Chris Kelly a remporté sa bataille pour la rondelle le long de la rampe dans le coin de la patinoire dans le territoire de Buffalo, et il a remis le disque vers le devant du filet, où Daniel Paille a tiré sur réception pour battre Miller et porter le pointage à 1-0 à 5:45.

Boston a dominé Buffalo 12-9 au chapitre des lancers au premier tiers, mais une pénalité infligée à Zdeno Chara a permis aux Sabres de créer l’égalité. Avec 1:40 à faire à l’engagement, Vanek a fait dévier le tir des poignets de la ligne bleue de Christian Ehrhoff pour tromper la vigilance de Khudobin.

Les Bruins ont brisé cette égalité à 14:48 du deuxième vingt. Kelly et Paille ont à nouveau uni leurs efforts, mais cette fois c’est Paille qui a effectué une passe à Kelly dans l’enclave. Après avoir pris le contrôle de la rondelle avec ses patins, il l’a envoyée sur la lame de son bâton avant de la soulever par-dessus la jambière de Miller pour procurer aux siens une avance de 2 1.

 

La LNH sur Facebook