Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Bruins vont rendre hommage aux victimes de l’attentat avant le match contre les Sabres

mercredi 2013-04-17 / 17:07 / LNH.com - Nouvelles

Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Bruins vont rendre hommage aux victimes de l’attentat avant le match contre les Sabres

BOSTON – La plupart des amateurs présents au début du match, mercredi soir au TD Garden, devraient avoir les yeux mouillés.

Les cérémonies d’avant-match proposeront assurément un moment de silence et autres hommages aux victimes des explosions du marathon de Boston, lundi. Les joueurs des Bruins de Boston porteront sur leur casque un ruban bleu et jaune sur lequel sera écrit « Boston Strong » (Boston reste fort).

Mais un coup les cérémonies d’avant-match passées, il sera temps pour les Bruins et les Sabres de Buffalo de disputer le premier événement sportif majeur à Boston depuis les attaques mortelles.

C’est le moment de l’année où les équipes n’ont généralement pas de difficultés de concentration. Les Bruins et les Sabres n’ont que quelques matchs à disputer pour conclure la saison régulière. Les Bruins tentent d’améliorer leur place dans l’Association de l’Est, tandis que les Sabres luttent pour une place dans les séries éliminatoires.

Cependant, les joueurs pourraient avoir un peu plus de difficultés à se concentrer, mercredi soir.

« Pour nous, on doit apprendre à se concentrer, a déclaré l’attaquant des Bruins, Daniel Paille. Il y a aura évidemment beaucoup d’émotions. Mais nous avons un match à disputer et nous devrons être prêts, car Buffalo lutte pour une place dans les séries éliminatoires. »

Les Bruins ont disputé 148 matchs consécutifs devant des salles combles, et il faut s’attendre à ce que l’amphithéâtre soit encore une fois rempli mercredi. Malgré la violence des événements tragiques de lundi, plusieurs personnes vivant dans la région de Boston sont prêts à prendre un premier moment de répit depuis que cet attentat a eu un impact sur leur vie.

Les matchs éliminatoires et les rencontres entre les plus grands adversaires des Bruins comme le Canadien de Montréal et les Rangers de New York suscitent généralement beaucoup d’émotions de la part des spectateurs à partir de la période d’échauffement jusqu’à ce que le match commence. Et ces émotions ont parfois inspiré de grandes performances aux Bruins. Mais, il n’y a aucun précédent à savoir comment les Bruins répondront à cette effusion émotionnelle des amateurs.

« Idéalement, on veut s’assurer de faire les bonnes choses et les bonnes choses sont de jouer du mieux que l’on peut, a déclaré l’entraîneur en chef des Bruins, Claude Julien. C’est important pour nous et c’est ce qu’on devrait faire. Que les émotions soient élevées et si elle joue un rôle, on espère seulement que cela n’affectera pas ce qu’on essaie de faire. Nous voulons faire notre part et toute notre organisation pense de cette façon. »

Depuis l’attaque de lundi, il y a eu un élan d’unité et de soutien de la ville de la part des équipes sportives à travers la LNH et des autres ligues de sports majeurs. Ce soutien s’est poursuivi, mercredi, après l’entraînement matinal des Sabres.

La formation des Sabres comprend quelques joueurs américains et quelques joueurs qui ont des liens avec Boston.

Nathan Gerbe a été une étoile au Boston College avant d’entreprendre sa carrière dans la LNH. Il a déjà assisté au marathon auparavant et a disputé d’importants matchs au Garden.

Il est impatient d’aider les gens de la région, tout en aidant les Sabres à se tailler une place dans les séries éliminatoires.

« Il y aura beaucoup d’émotions, ça c’est certain, a dit Gerbe. Et durant les cérémonies d’avant-match mes pensées et mes prières iront aux familles des victimes. Mais quand le match commencera, ce sera bien de jouer avec toute cette émotion, et nous savons qu’ils vont tout donner s car ils joueront dans leur ville et devant leurs bien-aimés partisans. Donc, ce sera plaisant de jouer ce match. »

Avant ce match, les Bruins ont fait connaître quelques initiatives afin de soutenir ceux qui ont été touchés par la tragédie du marathon de Boston. Ils ont indiqué qu’ils verseront 250 000$ à The One Fund Boston, un nouvel organisme de charité créé cette semaine par le gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick, et par le maire de Boston, Tom Menino.

L’équipe a aussi annoncé qu’elle a offert 80 billets aux premiers répondants - soit les policiers de Boston, les policiers de l’État, les pompiers de la ville et le personnel médical d’urgence -, qui ont aidé les victimes.

Comme tous les amateurs, les joueurs des Bruins ont pu voir de nombreuses images et ont lu de nombreux témoignages sur les événements survenus, lundi. Donc, que le hockey semble un peu moins important, il reste tout de même un match à jouer. Les Bruins ont tenu un léger entraînement mardi et ils ont eu une bonne séance de patinage, mercredi. Les Sabres ont également tenu une bonne séance d’entraînement matinal, mercredi.

S’il n’a jamais eu un moment de séparer la vie en tant que joueur et la vie en tant que personne, ce sera bien ce match.

« J’ai regardé les événements, il y a deux jours. Mardi, nous nous sommes entraînés. Je pense que nous avons eu un bon entraînement. Puis, mardi j’ai encore suivi les événements et aujourd’hui (mercredi), je pense que nous avons encore tenu un bon entraînement, a déclaré le joueur de centre des Bruins, David Krejci. Je suppose qu’il faut se concentrer sur ce qui est important au moment présent. Quand je suis à la maison, je veux savoir ce qui se passe à Boston. Et quand je suis sur la patinoire, je veux jouer le mieux que je peux. Je suppose, que c’est juste ce que j’ai à faire. »

Et c’est ce que les deux équipes tenteront de faire, mercredi soir, au TD Garden.

 

La LNH sur Facebook