Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Morrow et Sutter sonnent la charge et les Penguins renversent le Canadien

mercredi 2013-04-17 / 23:50 / LNH.com - Nouvelles

Par Chris Adamski - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Morrow et Sutter sonnent la charge et les Penguins renversent le Canadien

PITTSBURGH – Les Penguins de Pittsburgh insistent pour dire qu’ils ne se soucient pas du titre de l’Association de l’Est.

Pourtant, leur jeu méthodique et inspiré laisse penser qu’ils ont un objectif bien précis en tête alors que s’amorce la dernière étape de la saison régulière.

Brenden Morrow et Brandon Sutter ont compté chacun deux buts, Jarome Iginla a obtenu son 1100e point en carrière avec un but en avantage numérique et les Penguins ont remporté un cinquième match de suite en s’imposant par la marque de 6-4 face au Canadien de Montréal au Consol Energy Center.

Pittsburgh a porté sa fiche à 33-10 avec un 14e gain à ses 15 dernières parties à domicile. Les Penguins possèdent maintenant une avance de neuf points sur le Canadien et les Bruins de Boston. Les Penguins et le Canadien n’ont plus que cinq rencontres à jouer cette saison, alors que Boston a un match en main.

« Personne ne parle du titre », a insisté Iginla, qui est devenu le 58e joueur de la LNH à atteindre le plateau des 1100 points grâce à son but marqué sur le jeu de puissance dans la dernière minute de la première période. « On veut juste continuer à s’améliorer comme équipe et on veut conserver nos bonnes habitudes. Il reste encore beaucoup de matchs à jouer, alors notre objectif est de continuer à bien performer. »

Le défenseur Douglas Murray a inscrit son premier but depuis le 9 décembre 2010 pour les Penguins, qui ont gagné 20 de leurs 22 dernières rencontres. Cette série avait commencé le 2 mars avec une victoire de 7-6 en prolongation à Montréal. Pittsburgh présente un dossier de 6-0-1 lors des sept derniers affrontements contre le Canadien et la bande à Crosby a remporté les trois confrontations entre les deux équipes cette année. C’est la première fois de l’histoire de la concession que les Penguins balaient le Tricolore en saison régulière.

Brian Gionta, Alex Galchenyuk, Gabriel Dumont et Andrei Markov ont compté pour Montréal, alors que Lars Eller et David Desharnais ont récolté deux mentions d’aide chacun. Le Canadien subissait un troisième revers consécutif. Au cours de cette séquence, le gardien partant a dû céder sa place lors des trois matchs, alors que Montréal accordait 18 buts et n’en comptait que 8.

« Il faut resserrer notre jeu en défense, c’est aussi simple que ça », a expliqué l’entraîneur Michel Therrien. « Il y a trop d’espace entre les attaquants adverses et nos défenseurs. On ne peut pas s’attendre à gagner quand on donne quatre ou cinq buts. Il faut revenir à la base.

« J’ai toujours cru qu’on voyait le vrai visage des gens quand ils étaient confrontés à l’adversité. »

Carey Price avait été chassé des rencontres de samedi dernier contre les Maple Leafs de Toronto et de lundi contre les Flyers de Philadelphie, alors que ce fût au tour de Peter Budaj de subir le même sort mercredi après seulement une période.

Budaj présentait une fiche de 7-0-0 avec une moyenne de buts alloués de 1,59 à ses neuf derniers matchs, dont six départs. Or, il a accordé trois buts sur neuf lancers mercredi soir et Price n’a pas fait beaucoup mieux en allouant trois buts sur 20 lancers.

« Il faut revenir à la formule qui nous a permis de connaître du succès en début de saison, a ajouté Price. Lors des trois derniers matchs, on n’a pas connu de bons départs. L’adversaire a eu le dessus dès le début et il a pris le contrôle. »

Les Penguins étaient de nouveau privés de quatre joueurs clés : Sidney Crosby (fracture à la mâchoire), Evgeni Malkin (blessure à l’épaule), James Neal (commotion cérébrale) et Paul Martin (blessure à la main).

Malkin, le détenteur du trophée Hart, a participé à l’entraînement matinal et il s’approche d’un retour au jeu. Toutefois, les Pens ne s’en font pas trop puisqu’ils ont porté leur fiche à 12-2 en l’absence de Malkin et ils ont gagné deux matchs d’affilée sans lui et Crosby, un autre ancien champion compteur de la LNH.

« Il suffit de se présenter. Je crois que les bonnes habitudes sont contagieuses et tout le monde ici sait comment gagner », a révélé Morrow, qui a disputé sa 10e partie avec les Penguins depuis la transaction qui l’a amené à Pittsburgh. « Peu importe qui est dans l’alignement, ce groupe est extrêmement confiant en ce moment. »

Marc-André Fleury, qui avait raté le dernier duel entre ces deux formations en raison d’une blessure au cou, a maintenant remporté 9 de ses 10 derniers départs et il partage désormais le premier rang du circuit pour les victoires (22).

Sutter a ouvert le pointage à 7:24 du premier engagement et il a aussi porté la marque à 5-1 en avantage numérique à 10:30 de la deuxième période sur une passe de Morrow.

Morrow, qui a inscrit quatre filets à ses deux derniers matchs, a complété son tour du chapeau « à la Gordie Howe » en engageant le combat avec P.K. Subban alors qu’il restait 12:55 à faire au troisième vingt. Le but d’Iginla était son deuxième en huit parties.

Les défenseurs Kristopher Letang et Matt Niskanen ont tous deux amassé deux assistances pour Pittsburgh, qui pourrait mettre la main sur le titre de l’Association de l’Est vendredi avec une victoire à Boston.

Galchenyuk a marqué son cinquième but à ses sept dernières parties pour le Canadien. Du côté des Penguins, Pascal Dupuis a prolongé sa série de matchs avec au moins un point à six, un sommet pour lui cette saison, grâce à une aide sur le premier filet de Morrow.

Morrow, Sutter et Iginla ont 11 buts chacun cette année. Le but de Murray était son premier en 147 rencontres.

Les Penguins ont neutralisé 20 jeux de puissance de suite à domicile et ils ont capitalisé 6 fois en 16 supériorités numériques à leurs trois derniers matchs.

« Les gars font plusieurs petites choses qui contribuent aux succès de l’équipe », a déclaré Iginla, qui a été obtenu des Flames de Calgary le 28 mars dernier. « Quand je suis arrivé ici, j’ai tout de suite remarqué que tous avaient des responsabilités différentes et que chacun était fier du rôle qu’il jouait. C’est plus facile à dire qu’à faire.

« C’est ce qui explique cette série de succès malgré l’absence d’éléments importants. »

Jussi Jokinen de Pittsburgh a raté la deuxième moitié de la rencontre pour cause de maladie. Joe Vitale n’est pas revenu au jeu après avoir bloqué un lancer à mi-chemin de la troisième période, mais Bylsma a minimisé la gravité de sa blessure en parlant d’une simple ecchymose.

 

La LNH sur Facebook