Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Canadien n’a plus la même intensité depuis qu’il est assuré de participer aux séries

mardi 2013-04-16 / 14:50 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien n’a plus la même intensité depuis qu’il est assuré de participer aux séries

BROSSARD – Le Canadien est menacé de subir une troisième défaite d’affilée pour la deuxième fois de la saison alors qu’il rendra visite mercredi aux Penguins de Pittsburgh, les meneurs dans l’Association de l’Est.

Rossé 7-3 par les Flyers de Philadelphie lundi soir, le CH a tenu un entraînement constructif mardi matin, moins de 24 heures après avoir été dominé dans tous les aspects du jeu sur sa propre patinoire.

« On ne joue pas comme on le veut, a avoué Josh Gorges. Il faut prendre une décision. Va-t-on tirer des leçons ou va-t-on s’apitoyer sur notre sort ?

« Il faut jouer avec intensité, a-t-il poursuivi. On ne peut penser qu’à faire acte de présence pour obtenir deux points contre une équipe qui n’est pas dans les séries éliminatoires. Ça ne marche pas comme ça. Il faut être prêt à jouer. »

Peter Budaj, l’adjoint de Carey Price, protégera le filet du Canadien contre les Penguins, qui totalisent 141 buts, un sommet dans la LNH. Ils ont remporté leurs quatre derniers matchs.

« On a deux bons gardiens au sein de notre équipe et on a l’intention d’utiliser les deux, a dit l’entraîneur-chef Michel Therrien. Chaque fois qu’on a demandé à Peter de jouer et de performer, il a obtenu de bons résultats. »

À ses cinq derniers départs, Price présente une fiche de 1-4-0, une moyenne de buts alloués de 4,45 et un taux d’efficacité de ,858. Il a concédé 10 buts, trois en quatre lancers dans la défaite de 5-1 contre les Leafs de Toronto samedi et six buts en 29 lancers contre les Flyers. Il a été remplacé par Budaj au cours des deux rencontres.

« Chaque joueur ou chaque équipe au courant d’une saison vit un peu d’adversité, a rappelé Therrien. Quand on réagit de la bonne manière face à l’adversité, je crois qu’on avance. On va lui donner la chance de rebondir. » .

Budaj effectuera sa 12e présence de la saison et sa fiche s’établit à 7-1-1. Il présente une moyenne de buts alloués de 2,19 et un taux d’efficacité de .915.

« On forme une équipe qui a confiance en elle, a-t-il affirmé. On a eu une mauvaise journée (lundi). Ce sont des choses qui arrivent. Il reste qu’il faut jouer mieux que ça. »

Le Canadien a accordé 12 buts et il n’a inscrit que quatre buts à ses deux derniers matchs.

« Ce ne sont que deux matchs, a signalé David Desharnais. On a joué 42 matchs jusqu’à maintenant. On sait comment il faut faire pour avoir du succès. »

Pas d’ardeur

Le Canadien a perdu six de ses 12 dernières rencontres et il a cédé 16 buts à ses quatre derniers matchs depuis la perte du défenseur Alexei Emelin, qui a subi une déchirure ligamentaire au genou gauche, le 6 avril.

Visiblement, il ne montre pas aussi la même ardeur depuis qu’il s’est qualifié pour les séries éliminatoires en battant les Sabres de Buffalo jeudi dernier.

« Il faut retrouver notre focus, a insisté Therrien. On voulait causer des surprises cette saison. Il n’y a pas beaucoup de monde qui croyait qu’on était capable de causer ces surprises-là et une des raisons pour lesquelles on a réussi, c’est parce qu’on jouait avec l’énergie du désespoir à toutes les fois qu’on était sur la patinoire.

« Depuis que notre participation aux éliminatoires est assurée, a-t-il poursuivi, on n’a pas le même niveau d’énergie avec les résultats qu’on connaît. On va essayer de retrouver ça le plus vite possible afin de bâtir là-dessus pour être prêt pour les séries éliminatoires. Est-ce que je suis inquiet ? Non. Quand notre équipe se bat avec l’énergie du désespoir, je sais qu’on est capable de bien performer. »

Avant l’entraînement, Therrien a eu une réunion avec ses joueurs.

« On a fait de l’enseignement et on a travaillé sur des choses qu’on n’avait pas eu la chance de faire dernièrement vu le manque de temps en raison du calendrier », a-t-il précisé.

Weber de retour

Le défenseur Yannick Weber a remplacé le jeune Nathan Beaulieu aux côtés de Davis Drewiske lors de l’entraînement et « c’est une possibilité » qu’il soit dans la formation contre les Penguins, a indiqué Therrien. Weber n’a pas joué lors des 18 derniers matchs.

Raphael Diaz, qui se remet d'une commotion cérébrale, a pris part à l’entraînement pour une deuxième journée de suite. Il portait un chandail de couleur différente pour éviter des contacts. Il n’a pas fait le voyage à Pittsburgh. Comme lundi, il a effectué du travail supplémentaire à la fin de l’entraînement.

Quant à Brandon Prust, qui n’a pas joué lundi contre les Flyers, il était de retour aux côtés d’Alex Galcheyuk et Lars Eller au sein du troisième trio. Il jouera à Pittsburgh.

« Il faut qu’on continue à gagner d’ici la fin de la saison », a rappelé Prust après avoir confié que son congé lui avait fait du bien. « Il faut s’assurer d’être prêt mentalement. »

Après avoir affronté les Penguins mercredi, le Canadien poursuivra une semaine chargée en recevant le Lightning de Tampa Bay jeudi et les Capitals de Washington samedi.

 

La LNH sur Facebook